23 juillet 2008

Macarons aux framboises et digression sur un week end en Normandie

macarons_framboises

 

Si vous pensez que les macarons c'est pas votre truc : essayez cette recette, c'est celle de Mercotte, un des sites culinaires le plus pro de la blogosphère.

Si vous ne les réussissez pas du premier coup ne vous découragez surtout pas il faut souvent plusieurs tentatives pour obtenir un macaron lisse, non craquelé avec collerette.
J'aurais dû photographier mes premières tentatives pour vous montrer qu'en persévérant tout le monde peut y arriver !
Vous devez également bien maîtriser votre four (j'ai raté les macarons que j'ai fait ailleurs que chez moi !) car la bonne température est un des points clés pour les réussir !
De toute façon, même moches, ils sont délicieux !
La seule difficulté quand ils sont réussis c'est de ne pas les consommer tout de suite car les macarons sont bien meilleurs au bout de 1 ou 2 jours
D'autres recettes de Lenôtre :
et de Stéphane Glacier : 

J'en avais préparé la veille d'un week end en Normandie. Un de nos amis avait loué un appartement pour les mois de Juillet et d'Août à Deauville : le malheureux ne se doutait pas qu'il y aurait une telle foule et qu'il retrouverait sur les fameuses "planches" et la plage l'affluence rencontrée dans le métro les jours de manifs !!!
Il décida donc de revenir passer un week end à Paris, ville absolument géniale en été et nous proposa son appart .
Monsieur Piroulie après s'être un peu (euh bon énormément !) fait prier accepta- Deauville est une ville pleine de charme que nous adorons en hiver - et nous voila donc prêt à prendre la route, Vendredi matin, avec les enfants.
Nous embarquons pimpants ( enfin surtout moi j'ai une nouvelle robe !) et guillerets à l'idée de passer 2 jours au bord de la mer, dans cette ville superbe, avant notre départ à la montagne.
Première déconvenue à quelques km de Deauville : un énorme bouchon !!! nous imaginons déjà un épouvantable accident et sommes surpris de ne pas entendre de sirène mais après avoir passé 3 heures à l'entrée de la ville nous constatons qu'il n'en n'est rien. Nous sommes rassurés mais surpris !!

Après nous être installés et constatés que l'appartement a la taille d'un placard et la cuisine a à peu prés celle d'une boite à chaussures (classique parait il à Deauville ! ) nous décidons de sortir .
La foule qui se bouscule sur les trottoirs nous étonne un peu ( nous passons toujours l'été dans les Alpes où sommets et refuges ne sont pas particulièrement encombrés !) sans toutefois nous alarmer franchement  et nous nous dirigeons vers les "planches", célèbre promenade du bord de mer : là nous battons très vite en retraite devant la cohue rencontrée .
Sur la plage c'est encore pire : on dirait une page du livre "où est Charlie" (pour ceux qui ne connaissent pas cliquer 
) et je m'étonne de ne pas sentir une odeur de barbecue géant vu le nombre de personnes en train de rôtir au soleil !
Pas encore complètement découragés nous décidons d'aller acheter du poisson au port à Trouville mais là encore la foule est telle que nous abandonnons bien que tous ces vacanciers de différentes nationalités semblent fort sympathiques !
Je sens que Monsieur Piroulie retient le "je te l'avais bien dit" qu'il a au bout des lèvres et j'ai honte à l'idée que, dans le cas contraire, je l'aurai déjà rabâché 350000 fois (on ne ricane pas !!!)
Les enfants ,que tout cela amuse au plus haut point connaissant l'aversion de leur père pour la foule et les bousculades, ne semblent pas non plus apprécier cette affluence, habitués qu'ils sont au calme de la ville en hiver .
Avec Chabbat qui approche pas question de retourner séance tenante à Paris nous n'avons donc repris la route que Dimanche aux aurores bien décidés à ne jamais retenter cette expérience en été et c'est bien la première fois que je me suis réjouie de rentrer chez moi après de si courtes "vacances".
Seul point positif de ce week end ces délicieux macarons :

INGRÉDIENTS

-2 fois 60 g de blancs d'oeuf
-35 g sucre en poudre
-150 g sucre glace tamisé
-150 g d'amandes en poudre tamisées
-150 g sucre en poudre
-50 g d'eau
 

macarons_framboises__3_

RÉALISATION

Conserver 120 g de blancs au moins 3 jours avant la réalisation de vos macarons dans votre réfrigérateur (je vous signale en passant que les blancs se congèlent parfaitement)  et les sortir 1 h avant de les utiliser

Passer votre poudre d'amandes 10 min au four th 150 ° pour bien la sécher puis la tamiser finement avec le sucre glace après l'avoir éventuellement remixé pour obtenir une texture très très fine
Ajouter à ce mélange 60 g de blancs d'oeufs en mélangeant à la spatule pour obtenir un mélange homogène

Préparer dans une petite casserole, 150g de sucre en poudre additionnée de 50g d'eau pour la réalisation du sirop : mettre à chauffer jusqu'à obtention d'un sirop assez épais (110° au thermomètre)

Monter les autres 60g de blancs  avec une pincée de sel et quelques gouttes de jus de citron. Quand ils commencent à durcir ajouter doucement le sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange devienne  ferme .
Verser par dessus en filet le sirop bouillant sans cesser de fouetter (le mélange triple de volume, devient ferme et compact)
Mettre éventuellement à ce moment le colorant et continuer à battre jusqu'à ce que le mélange refroidisse (il doit atteindre 40 ° environ)

Et voila l'étape la plus délicate : En utilisant une maryse incorporer vos blancs au mélange amandes + sucre glace+ blancs pendant environ 2 à 3 mn pour avoir une pâte homogène lisse et brillante (attention elle ne doit pas être trop liquide sinon les macarons vont s'étaler à la cuisson mais si vous ne travaillez pas assez votre mélange les macarons ne seront pas lisses)

Dresser, à l'aide d'une poche à douille, les macarons sur une feuille de papier sulfurisé posée sur une plaque de cuisson alvéolée.

Taper si nécessaire la plaque sur le bord de la table pour lisser.
Laisser croûter ( reposer à température ambiante) au moins 2 h de manière à ce qu'une fine pellicule se forme en surface.

Enfourner à 150 ° pendant 12 min pour des petits macarons et 15 à 18 min pour des gros macarons plutôt vers le bas du four

Si  vous avez plusieurs fournées faire refroidir la plaque entre chaque fournée sinon les macarons vont cuire trop vite en dessous et se craqueler au dessus

Garniture

- 250 g de framboises fraîches ou surgelées 
- 100 g de sucre (j'en ai refait avec 50 gr de sucre et on a préféré!)
Faire cuire pendant 1/2 heure à feu doux et filtrer pour éliminer les pépins

J'en ai fait aussi fourrés avec une confiture de cerises faite maison où j'ai mis très peu de sucre et que j'ai ensuite mixée

REMARQUE : les macarons sont meilleurs au bout de quelques jours et se congèlent trés bien

macarons_framboises__2_

macarons_framboises__6_

macarons_framboises__4_

Quoi faire avec les jaunes ?

-des brioches (bien meilleures avec seulement des jaunes)
-des palets bretons
-une
crème pâtissière


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.

Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

Posté par piroulie à 15:30 - - Commentaires [79] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 juin 2008

Glace after eight parvé (sans produits laitiers), glace au caramel, glace chocolat et digression impertinante sur les soldes

29924716_1_

Les soldes ont commencé aujourd'hui à Paris !!
Comment peut on prendre autant de plaisir à parcourir des kilomètres, se faire marcher sur les pieds, se laisser doubler devant les cabines d'essayage (quand elles ne sont pas fermées), perdre des litres de sueur et poireauter 2 heures à la caisse  pour aller dégoter des affaires dont finalement personne n'a voulu pendant toute la saison
Bon, OK à petite dose j'aime bien moi aussi essayer de dénicher la toilette qui va me permettre de rendre  mes copines vertes de jalousie et les achever quand elles sauront le prix de ressembler à une star parce que "je le vaux bien"
Le problème c'est qu'il m'arrive de craquer devant une jupe pour la très mauvaise raison que son prix, scandaleusement élevé est affiché à un tarif très réduit, compatible avec mes finances : devant le miroir je me trouve sublime dans la lumière tamisée de la cabine mais arrivée à la maison la jupe perd bizarrement tout son attrait et je trouve même qu'elle accroit considérablement mon tour de hanche qui n'en n'a pourtant vraiment pas besoin !
Je me demande s'il diffuse des substances hallucinogènes dans les salons d'essayage, si leurs miroirs sont spécialement conçus pour vous donner l'impression que vous avez subitement perdu 5 kg ou si les étiquettes -50% ont des pouvoirs occultes qui obscurcissent votre jugement !
Parfois une seule robe vous va comme un gant et a enfin plu à la vendeuse, votre mère (ou votre fille) qui ne la trouve pas scandaleuse (ou ringarde !), votre meilleure amie et votre voisine de cabine .Son prix même divisé par deux vous fait quand même hésiter mais la marque, prestigieuse, vous décide à la prendre !
C'est au moment de sortir la carte bleue, alors que vous venez de passer trois heures devant la caisse assiégée par une  horde de clientes qui semblent vouloir habiller tout leur quartier, que vous apprenez, consternée, que c'est la seule robe à ne bénéficier d'aucune réduction
Vous vous décidez alors pour l'autre modèle - soldé lui ! - mais une cliente le rafle devant vous en vous jetant un regard meurtrier et en vous écrasant les pieds .
Seule votre bonne éducation vous empêche de lui donner la gifle que vous aimeriez lui balancer alors que vous êtes en temps normal plutôt calme et d'une nature joyeuse et enjouée !
Par dessus le marché Madame Mère (ou Fille Aînée) et Meilleure Amie commencent discrètement à ronchonner et marmonner en se lançant des regards entendus et exaspérés ce qui achève de vous démoraliser !
Le pire c'est qu'on remet ça tous les ans en se jurant bien que c'est la dernière fois et qu'on ne nous y reprendra plus !

En rentrant à la maison, en sueur et échevelée, ayant perdu au moins 3 kg avec les pieds en compote  un dessert rafraîchissant s'impose
Le voici, le voila : des recettes de glace parvé faite à base de nutrifil ou nutriwhip (crème végétale que l'on trouve dans les épiceries cachers) que vous pouvez bien sur remplacer par de la crème fleurette

27178390_1_

Glace after eight

INGRÉDIENTS (pour environ 18 corbeilles)

- 1 brique de richwhip ( ou 20 cl de nutriwhip)
- 5 oeufs
- 1/2 verre de sirop de menthe (10 cl)
- quelques gouttes d'extrait de menthe (si vous aimez un goût de menthe très prononcé sinon mettre 20 cl de sirop de menthe)
- 30 gr de sucre en poudre
- 100 à 150 gr de chocolat ( la moitié râpée et le reste concassé)
- 150 gr de chocolat fondu à 70 % de cacao pour tapisser les moules et pour la déco (facultatif)

RÉALISATION

Badigeonner des moules à brioches ou à muffins en silicone de chocolat fondu ( le faire 2 fois pour ne pas avoir des coques trop fines) et réserver au congélateur

Dans un bol battre les blancs en neige en ajoutant, lorsqu'ils sont bien ferme et brillant, le sucre en poudre pour les raffermir
Battre le richwhip jusqu'à ce qu'il soit bien mousseux (comme une crème chantilly) et y ajouter le sirop et l'extrait de menthe puis les jaunes
Incorporer délicatement les blancs puis le chocolat dans le mélange précédent
Remplir les moules de ce mélange et congeler au moins une demi journée

Au moment de servir vous pouvez décorer avec des copeaux de chocolat fait avec un éplucheur

Remarques :
- Je n'utilise pas de pépites car elles sont trop dures lorsqu'elles congèlent, je concasse une partie de mes pastilles de chocolat et je râpe une tablette (merci à choco pour cette idée).
- Les corbeilles en chocolat une fois remplies de glace se démoulent très facilement.

 

27158878_1_

27178390_1_

 

27178072_1_

 

 

________________________________________________________________________________________________________________

Glace au caramel

INGRÉDIENTS

- 1 brique de richwhip  ( ou 20 cl de nutriwhip)
- 5 oeufs
- 1/2 verre d'eau
- 1/2 bouteille de caramel liquide (170 gr): leader price pour moi
- 50 gr de sucre en poudre
- 150 gr de chocolat fondu à 70% de cacao  (pour faire les coques)

RÉALISATION

Badigeonner des moules à brioches ou à muffins de chocolat fondu (j'en ai fait 18) et réserver au congélateur

Dans un bol battre les blancs en neige en ajoutant, lorsqu'ils sont fermes, le sucre en poudre pour raffermir les blancs
Battre le richwhip jusqu'à ce qu'il soit bien mousseux(comme une crème chantilly) et y ajouter l'eau, le caramel  puis les jaunes
Incorporer délicatement les blancs dans la crème au caramel
Remplir les moules de ce mélange et congeler au moins une demi journée

27178106_1_

27178129_1_

 

____________________________________________________________________________________________________________________

Insert :
Glace chocolat + expresso + whisky

INGRÉDIENTS

- 1 brique de richwhip  ( ou 20 cl de nutriwhip)
- 5 oeufs
- 1 expresso long ( ou une cuillère à soupe rase de café dilué dans un demi verre d'eau)
- 150 g de chocolat fondu pour la glace (à forte teneur en cacao)
- 50 g de sucre en poudre
- 4 càs de whisky (facultatif)
- 150 g de chocolat fondu à 70% de cacao  ( pour les coques : facultatif )

RÉALISATION

Badigeonner des moules à brioches ou à muffins de chocolat fondu (j'en ai fait 18) et réserver au congélateur.

Dans un bol battre les blancs en neige en ajoutant, lorsqu'ils sont fermes, le sucre en poudre pour raffermir les blancs.
Battre le richwhip jusqu'à ce qu'il soit bien mousseux (comme une crème chantilly) et y ajouter l'expresso, le chocolat fondu puis les jaunes et éventuellement le whisky.
Incorporer délicatement les blancs dans la crème au chocolat.
Remplir les moules de ce mélange et congeler au moins une demi journée.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de glaces : cliquez sur le nom de la recette

     Caramel                Chocolat                     Sorbets                    Vanille

DSCN5804    DSCN5788    25491285_p_1_    P1020772


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 17:50 - - Commentaires [70] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 mai 2008

Forêt noire revisitée aux framboises et Tag

sforet_noir__22_

J'ai fait ce gâteau pour l'anniversaire de mes enfants, anniversaire que j'ai d'ailleurs failli oublié !
Un vendredi, alors que je rentrais toute guillerette après mes cours, le téléphone sonne c'est un de mes fils qui désire souhaiter un joyeux anniversaire à sa soeur et son frère : horreur j'avais complètement oublié et je dois finir de préparer chabbat !!
J'ouvre mes armoires et mes livres de cuisine il me faut un gâteau qui en jette mais rapide à préparer !
Un opéra ? : Trop long !
Un entremet sophistiqué ? : Pas le temps !
Ah une forêt noire c'est vite fait et ça présente bien mais zut je n'ai pas de cerises au sirop !
Tant pis je les remplacerai par des framboises en sucrant un peu plus la chantilly pour compenser leur acidité
Pas de Kirsh non plus : pas grave j'ai une délicieuse liqueur de cerise qui fera parfaitement l'affaire
Je m'active donc dans ma cuisine pour préparer un repas sophistiqué sous l'oeil menaçant de la montre qui prends un malin plaisir à avancer plus vite que d'habitude 
Einstein n'a finalement rien démontré de bien remarquable : depuis l'époque de Cromagnon toutes les mères qui sont à la bourre pour préparer un repas savent qu'à ce moment là le temps s'écoule 2 fois plus vite !
Et bien sur comme chaque fois que je suis débordée le téléphone n'arrête pas de sonner : heureusement comme toutes les grandes bavardes je suis passée maître dans l'art de manier fouet, spatule et rouleau à pâtisserie  avec le téléphone coincé sur l'épaule
Bon trêve de bavardage : la recette

INGRÉDIENTS

Génoise
- 6 oeufs moyens
- 200 gr de sucre en poudre
- 50 gr de beurre (ou de margarine)
- 100 gr de farine
- 80 gr de fécule de pomme de terre (si vous n'en n'avez pas vous pouvez utiliser de la farine à la place)
- 30 gr ce cacao en poudre (type van houten)

Sirop
- 15 cl eau
- 100 gr de sucre
- 4 à 6 cuillère à soupe de Kirsh (je n'en avais pas j'ai mis de la liqueur de cerises et j'ai diminué le sucre)

Chantilly
- 50 cl de crème fraîche liquide (ou de nutriwhip pour un entremet parvé)
- 8 sachets de sucre vanillé
- 2 à 3 càs de sucre glace

Garniture
- 1 pot de cerises au sirop ou 300 gr de framboises
- 150 à 200 gr de copeaux de chocolat (prendre un bon chocolat à forte teneur en cacao)

 

RÉALISATION

Sirop
Faites bouillir 15 cl d'eau avec le sucre, laissez refroidir et ajouter le kirsh

Chantilly
- Mettre la crème fraîche au congélateur pendant 1/2 h à 3/4 h pour qu'elle soit très froide, ainsi que le bol et les batteurs
- Monter la crème fraîche en chantilly en fouettant énergiquement au fouet (l'idéal est d'utiliser un bol haut et étroit éventuellement posé sur un lit de glaçons) 
- Quand votre crème commence à monter, ajoutez le sucre en continuant de battre
Lorsque la crème est ferme (elle forme alors des becs d’oiseaux quand on retire le fouet), arrêtez de la travailler au risque de la transformer en beurre

Pour une forêt noire parvée : si vous utilisez de la nutriwhip ou une crème végétale il faut la monter au batteur pour qu'elle soit bien ferme

foret_noir__13_

 

Copeaux de chocolat
Avec un économe faite des copeaux de chocolat en le passant le long de l'arête de la tablette de chocolat.

Les plus gros copeaux s'obtiennent en faisant fondre le chocolat  au bain-marie avec une noix de beurre.Il faut ensuite l'étaler sur le plan de travail. Lorsque le chocolat est presque solidifié mais pas encore cassant, il faut ensuite le racler avec une lame souple que l'on poussera devant soit pour former les copeaux.(prise par le temps je n'en n'ai pas fait)

 

foret_noir__4_

Génoise
Dans un bol mettre les oeufs entiers et le sucre en poudre et battre énergiquement en chauffant légèrement cette préparation au bain marie
Fouettez jusqu'à ce que le mélange forme un ruban lorsque vous soulevez le fouet : le mélange doit avoir triplé de volume ( j'ai du changer de bol !!)

foret_noir__11_

Faire fondre le beurre (ou la margarine) . Incorporez la farine, la fécule et le cacao au mélange oeufs-sucre très délicatement pour ne pas le faire retomber puis ajouter le beurre fondu

Faire cuire dans un moule à manquer d'un diamètre supérieur à celui de votre moule à charnière car la pâte se rétracte un peu à la cuisson pendant 25 min à th 180° puis laisser refroidir et couper en 3 disques (j'ai du mal à bien découper la génoise j'ai donc fait cuire 2 disques séparément pendant 10-15 min : normalement il en faut 3 mais j'étais pressée)

Montage

Disposer un disque dans le fond de votre moule à charnière sur un carton à pâtisserie et imbibez le généreusement de sirop au kirsh et étalez la crème chantilly sur 1 à 2 cm d'épaisseur
Parsemez de cerises macérées dans le kirsh ou de framboises et éventuellement de copeaux de chocolat  et disposez le 2ème disque par dessus
Renouvelez l'opération précédente 1 ou 2 fois suivant que vous vouliez obtenir 2 ou 3 étages
Placez au réfrigérateur au moins 2 heures

 

foret_noir__17_

foret_noir__18_

 

Décorez de copeaux de chocolat et de cerises ou de framboises et saupoudrez éventuellement de sucre glace

foret_noir__20_

Démouler après un petit passage au congélateur en glissant éventuellement une lame de couteau entre le moule et le gâteau avant d'ouvrir la charnière .(Vous pouvez utiliser un sèche cheveux pour chauffer le tour de votre moule : il se démoulera plus facilement)

Normalement il faut badigeonner les cotés de chantilly mais il ne m'en restait pas !

La qualité des photos est mauvaise car je les ai pris en vitesse mais tout le monde s'est régalé !

 

DSC01957


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.

Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.
 

Posté par piroulie à 21:21 - - Commentaires [82] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 mai 2008

Chocolats fourrés au nougat

Ces petits chocolats sont le résultat d'une première tentative ratée de nougat blanc
En effet j'ai voulu les faire sans utiliser de thermomètre et mon nougat était bon mais trés mou
J'ai donc tenté d'utiliser ce nougat raté pour fourrer des chocolats et le résultat nous a plu (bien que ce soit trés sucré ! )

24923313

 

Former des petits rectangles de nougat et mettre au congélateur 1/2 heure
Faire fondre 150 gr de chocolat noir assez fort en cacao , tremper les rectangles de nougat dedans, les poser sur une feuille de papier sulfurisée posée sur un petit plateau et les remettre au congélo

chocolat_fourr_s_nougat_013

chocolat_fourr_s_nougat_018

Retremper une deuxième fois les rectangles dans le chocolat fondu et poser sur une feuille de papier sulfurisé Laisser durcir

24923357_p

 

J'ai également fourrés des petits coeurs en chocolat en mettant 2 couches de chocolat noir dans mes moules que j'ai placés au congelo pour 1/2 heure entre chaque couche
Je les ai remplis avec des boules de nougat que j'ai tassé pour remplir le coeur et j'ai recouvert le nougat de chocolat noir fondu

chocolat_fourr_s_nougat_011

Puis de nouveau petit passage au refrigérateur et voila !!

chocolat_fourr_s_nougat_050

 

24923371

 

Ma recette chez les copines:
http://www.annouchka.fr/le-nougat-de-lenfer/


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 18:48 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

04 mai 2008

Fingers au chocolat et digression sur leurs origines

 

fingers_038

 

Je suis très admirative des bloggeurs(ses) qui font des historiques très précis de leurs recettes et j'ai donc décidé à mon tour de me lancer

Les Fingers, anglais comme leurs noms l'indiquent, ont été créés en 1785 par Peter HerméfelderHerméfelder le cuisinier en chef du Comte Archibald J. de Cadbury dont la réputation (du cuistot pas du comte ! ) s'étendait d'un bout à l'autre du royaume
Le lendemain des noces du Comte (50 printemps : on se marie tard dans la noblesse anglaise ) avec une jouvencelle dont toutes les gazettes de l'époque ont vanté la beauté, le charme, et la somptueuse robe créé par un jeune designer, notre chef cuisinier se sentait très vaseux à la suite des trop nombreuses libations ingurgitées lors des agapes qu'avec magnanimité notre Sir avait offert à ses gens
La jeune épouse du Conte, mince mais fort gourmande, avait demandé à son noble époux des petits biscuits pour son déjeuner et Peter, titubant légèrement, s'activa de bon matin : Il prépara sa pâte qui devait reposer au frais (pas besoin de réfrigérateur je vous rappelle que l'histoire se passe en Angleterre) et s'en fut se reposer un peu dans car dans sa tête résonnaient mille cornemuses
Pendant que notre maître queue ronflait allégrement, son jeune apprenti confectionna avec la pâte qu'il croyait abandonnée des bâtonnets .Il les sortait du four lorsque son maître apparut dans la cuisine en lui hurlant dessus
Terrorisé et fort marri il lâcha ses bâtonnets qui tombèrent dans une marmite de chocolat qui cuisait au bain marie
il les récupéra en se brûlant les mains et les disposa sur la table pendant que notre chef cuisinier s'activait à préparer une nouvelle fournée en traitant son marmiton de très vilains noms d'oiseaux
L'histoire ne dit pas comment ces gâteaux ratés aboutirent sur la table des nobles époux qui s'en délectèrent et furent à l'origine de leurs incroyables renommées
Ils furent nommés ainsi en souvenir des doigts brûlés du jeune marmiton dont l'histoire, hélas, n'a pas retenu le nom

J'ai trouvé cette recette sur le site ALABAMA

fingers_035

 

INGRÉDIENTS (pour 50 bâtonnets environ)

Pâte à biscuit
- 250 g de farine
- 140 g de sucre (j'en ai mis moins)
- 140 g de beurre ou de margarine
- 4 jaunes d'oeufs
- 1 sachet de sucre vanillé

Enrobage
- 100g de chocolat noir
- 100g de chocolat blanc (je n'en n'avais pas)
- 100 g de chocolat au lait
- 2 cuillères à soupe d'amandes concassées ou de grains de pralin

PRÉPARATION

Ramollir le beurre en pommade .
Mélangez le sucre, avec le beurre ramolli puis les jaunes. Ajouter la farine et le sucre vanillée .Bien mélanger ensemble  pour obtenir une pâte homogène et souple (ajoutez éventuellement à la pâte une cuillère à soupe de lait)
Laissez reposer la pâte au réfrigérateur au moins 1/2 heure

 

fingers_009

Roulez en longs boudins de 1 cm d'épaisseur et coupez des tronçons de 8 cm de long environ que vous disposerez sur une feuille de papier sulfurisé ( j'ai fait 2 fournées : une de 30 bâtonnets très fins et une autre de 20 bâtonnets plus épais)

fingers_017

fingers_012

Enfournez à 160 ° pendant 10 à 15 min : les biscuits doivent être à peine dorés

fingers_018

Faites fondre les chocolats au bain marie dans 3 raviers et enrobez entièrement les biscuits  de chocolat ( vous pouvez rajouter dans le chocolat de votre choix des amandes concassées légèrement grillées ou des grains de pralin)
Laissez refroidir sur une grille ou une feuille de papier sulfurisée

fingers_021

Ces biscuits sont assez longs à préparer mais le résultat en vaut la peine
Avec les blancs qui restent vous pouvez faire des macarons dont vous trouverez plusieurs recettes sur ce site: ici, ici ou la

fingers_027

fingers_032

Voila mon dessert d'hier soir :

fingers_041 

Ma recette chez Pralinette : clic



Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 07:43 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 avril 2008

Recette de pessah #5 : Gâteau ultra fondant au chocolat sans farine et sans gluten

Cette recette est une de nos préférées et j'en fais au moins deux chaque année pour Pâques. 

24805367_1_

INGRÉDIENTS  

Gâteau
- 250 g de chocolat
- 150 g  de beurre ou de margarine
- 200 g de sucre
- 5 cuillères à soupe d'amandes en poudre*
- 3 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre* 
- 6 oeufs
- 3 cuillères à soupe de sabra (liqueur de chocolat) ou de votre liqueur préférée (facultatif)

Ganache
- 125 g de chocolat noir
- 10 cl de crème parvée cacher lepessah ou de crème fraîche liquide
- 3 cuillères à soupe de sabra (facultatif)

Garniture
-
Amandes concassées ou effilées légèrement grillées ou noix de coco en poudre

*En dehors de Pessah vous pouvez remplacer les amandes et la fécule par 6 cuillères à soupe de farine

24802706_1_


RÉALISATION

Gâteau
Faites fondre le chocolat au bain-marie. Une fois le chocolat fondu, ajoutez le beurre puis ajoutez le sucre en remuant énergiquement.
Lorsque le mélange est homogène, ajoutez en mélangeant énergiquement les jaunes des 6 oeufs un à un, la sabra ou l'alcool choisi puis enfin les amandes et la fécule.
Ajouter au mélange précédent les 6 blancs d' oeufs montés en neige.
Vous pouvez ajouter des noix ou des noisettes grillées ou parfumer avec du zeste d'orange.
Faites cuire à 180 °C (thermostat 6) pendant 15 min pour avoir un gâteau coulant au centre, 30 à 35  min pour un gâteau plus ferme ce que je vous recommande avec la ganache. 

Ganache
Faire chauffer la crème et le verser très chaude sur le chocolat coupé en petit morceaux
Étaler la ganache encore chaude sur le fondant et parsemer d'amandes concassées ou effilées légèrement grillées ou de noix de coco

On peut aussi utiliser cette recette pour des petits fondants individuels en ramequin et dans ce cas je vous déconseille de battre les oeufs en neige (pour les petits fondants le temps de cuisson sera de 10 à 12 min environ pour avoir un coeur coulant, 20 à 25 min sinon)

Remarques
- Il se forme sur le gâteau une pellicule croquante (un peu comme une meringue très fine) qui retombe après cuisson : je retourne le gâteau sur le plat de présentation pour avoir une surface uniforme.
- La liqueur est facultative, le fondant est très bon nature. Si vous souhaitez le parfumer vous pouvez remplacer la liqueur par du jus d'orange et ajouter le zeste de deux petites oranges biologiques dans la pâte et dans la ganache.

Avec Ganache au chocolat:

24805023_p_1_

Avec des morceaux de noix et de la noix de coco :

24829382_1_

La recap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

21 avril 2008

Congolais : recette ultra simple de petits fours à la noix de coco sans farine ni gluten

 

24923914_1_

Pour Pessah je fais chaque année cette recette de congolais que m'a donné ma cousine Molly : elle est facile à faire et tous ceux qui l'ont gouté ont aimé.
Ils se congèlent très bien vous pouvez donc les préparer à l'avance.

Elle est trés sucrée mais lorsque j'ai essayé de diminuer la quantité de sucre, la consistance était différente , moins moelleuse et les congolais moins bons !

La recap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC

 
24923980_1_

 

Ingrédients

- 2 verres de coco (150 gr )
- 3/4 de verre de sucre en poudre (100 gr environ)
- 2 petits oeufs

Remarque :N'utilisez pas d'oeufs trop gros sinon il faudra augmenter les quantités de coco et de sucre pour obtenir une pâte malléable,..
Avec de gros oeufs il faut 200 g de noix de coco et 150 g de sucre

Réalisation

Battre les blancs en neige trés ferme et ajouter progressivement le sucre pour obtenir des blancs très fermes et brillants ( il m'est arrivé de rater les blancs en neige et les congolais étaient bons quand même bien qu'un peu raplapla)

congolais_022

Dans un autre saladier mélanger le coco et les jaunes puis incorporer délicatement à ce mélange les blancs en neige.
Si la pâte semble trop molle rajouter un peu de noix de coco.

congolais_021

congolais_025

Laisser reposer la pâte 1/2 heure
Former une vingtaine de boules puis leur donner la forme d'un cône et les déposer sur une feuille de papier sulfurisée.
Pour pouvoir rouler facilement les boules, je me "farine" les mains avec de la noix de coco.

congolais_026

congolais_031

Enfourner à 150 ° et cuire pendant 15 min environ (la température de cuisson varie suivant les fours)
Ils doivent être à peine dorés !

24924027_1_

24924060_1_

Vous pouvez les enrober de chocolat noir fondu ou juste les décorer de chocolat

28088626_1_

DSCN5501


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 22:30 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 avril 2008

Génoise et entremets : la méthode infaillible pour réussir sa génoise et digression sur les voyages en avion

28564445_1_

Me voila de retour après des vacances, très différentes de nos habituelles randonnées montagnardes, bien trop courtes à mon goût et qui se sont vraiment bien passées mise à part un départ un peu houleux.
Arrivés à l'aéroport nous nous dirigeons tranquillement vers l'enregistrement : c'est la bousculade ! des personnes, dont l'éducation en temps normal est probablement irréprochable, sont prêtes à vous marcher allégrement sur les pieds pour enregistrer avant vous leurs bagages
Mon mari me persuade qu'il n'est ni indispensable, ni nécessaire de leur expliquer que l'avion ne partira pas plus vite ni sans eux et je ne peux m'empêcher de jeter un regard envieux au passager de 1ère peu nombreux et semble-t-il plus affables.
Et, bien sur, on tombe sur la cerbère de service qui commence à râler pour quelques malheureux kilos supplémentaires m'attirant le regard noir de mon mari qui a tenté en vain de m'empêcher de prendre avec moi ce qu'il prétend être l'intégralité de ma garde robe et de ma bibliothèque et qui n'est en fait que le strict nécessaire utile en vacances.
Juste à coté une ravissante jeune femme bien plus surchargée que moi (elle a TROIS grosses valises !!!!!) voit ses bagages enregistrés avec un grand sourire par un jeune homme charmant qui la regarde avec admiration et sympathie : elle a du le soudoyer !
Heureusement, avant que je n'ai eu lâchement le temps de dénoncer ma voisine qui en fait est accompagnée de deux copines (oups !!!! elles n'ont qu'une valise chacune !!!) la cerbère se laisse fléchir par le ton posé et courtois de mon mari qui lui explique qu'il est déjà suffisamment dur de supporter une épouse têtue et intraitable ( c'est MOI ???????) dés qu'il s'agit de bagages sans en plus avoir à payer un supplément après avoir sué sang et eau  pour les trimballer (hein ?? ils étaient sur un chariot !!!)  et qu'il ne possède qu'un dixième de cet amoncellement inutile et pesant dont il lui laisserait une partie avec plaisir ( eh !!  il est FOU !!!)
C'est avec un regard plein de commisération pour lui et méprisant pour moi qu'elle consent enfin à accepter nos bagages !!
Mes sentiments oscillent entre l'envie d'écharper Mr Piroulie (dont l'état mental m'inquiète sérieusement) qui aborde un petit air très content de lui et '' je t'avais bien dit qu'on était trop chargé " au bord des lèvres et le soulagement de savoir mes valises enfin en soute.
Aprés avoir laissé mes bagages à main, légèrement encombrant, à un mari résigné je me dirige vers les boutiques prétendument duty free mais les prix sont presque identiques à ceux des boutiques parisiennes et je suis surprise par l'affluence aux caisses
C'est l'heure d'embarquer et arrivés dans l'avion l'hôtesse nous indique nos places et la façon d'y accéder me donnant l'impression peu agréable qu'elle nous prend pour des idiots car il n'y a qu'une rangée en face de nous et je n'ai pas du tout l'intention de ressortir de l'avion ! 
Le voyage en lui même se déroule assez bien mise à part les incessants appels d'un de nos voisins assoiffé à une hôtesse harassée et je n'arrive même pas à bouder Mr Piroulie  !
A l'arrivée mon fils nous accueille : youpi les vacances commencent vraiment !!

Bon alors la recette de cette génoise très légère et sans matière grasse que vous pourrez même faire en période de régime ou utiliser comme base de gâteau d'anniversaire ou d'entremet

INGRÉDIENTS (pour un moule de 22 cm de diamètre)

Génoise
- 4 oeufs
- 120 gr de sucre en poudre
- 120 gr de farine
- extrait de vanille ou 2 à 3 sachets de sucre vanillé
- 1 pincée de sel

Sirop pour arroser la génoise
- 3/4 verre d'eau chaude
- 4 à 6 càs de rhum ou de liqueur
- 2 sachets de sucre vanillé

RÉALISATION

Dans un bol ou un saladier (placé dans une casserole remplie d'eau) mettre les oeufs entiers et le sucre en poudre et battre énergiquement en chauffant cette préparation au bain marie : Tout le secret de la réussite est là mais attention votre bol ne doit pas toucher le fond de la casserole (sinon retirer la casserole du feu après avoir fait bouillir l'eau)

bain_marie_genoise_recette_3

Fouettez jusqu'à ce que le mélange forme un ruban
Lorsque vous soulevez le fouet le mélange doit avoir triplé de volume (  prévoir un bol assez grand)
Retirer le bol du feu et continuer à battre jusqu'à ce que le mélange refroidisse puis incorporez la farine éventuellement additionnée d'1 sachet de levure chimique  (les puristes n'en mettent pas !) très délicatement pour ne pas faire retomber le mélange
Verser dans un moule tapissé de papier sulfurisé ou abondamment huilé sans dépasser les 3/4 de la hauteur
Faire cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 20 à 25 minutes (vérifier : une aiguille piquée dans le gâteau doit ressortir sèche) mon four étant à chaleur tournante je ne l'entrouvre pas en fin de cuisson
Au sortir du four démouler la génoise et la retourner sur une grille et l'arroser avec le sirop.

REMARQUE

Vous pouvez utiliser cette technique pour faire un gâteau roulé avec les quantités suivantes
- 3 gros oeufs
- 120 gr de sucre en poudre
- 120 gr de farine
- extrait de vanille ou 2 à 3 sachets de sucre vanillé
- 1 pincée de sel

28564294_1_

 

Vous pouvez la consommer nature et la parfumer avec du zeste de citron ou d'orange ou l'utiliser pour un fraisier ou cet entremet :

ENTREMETS RAPIDE ET LÉGER

Préparer une mousse au chocolat : cliquer
Arroser votre génoise - plaçée dans un moule à charnière - avec 3/4 de verre d'un mélange eau+rhum+sucre glace (moi j'ai mis de la sabra une liqueur de chocolat israélienne)
Recouvrir la génoise avec la mousse aux chocolat puis décorer avec de la noix de coco , des amandes effilées ou concassées légèrement grillées ou des copeaux de chocolat
Placer pour au moins 3 heures au réfrigérateur

J'avais fait pour cet entremet ma génoise en utilisant 2 oeufs et cette règle toute simple :
pour chaque oeuf : 30 gr de sucre et 30 gr de farine

 

 

28196768_1_

 

28196774_1_

Version nature avec du zeste de citron (2.5 pt la part dans le régime WW si la génoise est partagée en 10)

28521003_1_

 

Remarque : Génoise ou biscuit de Savoie ?
Les recettes sont similaires : le biscuit de Savoie contient de la fécule de pomme de terre et de la farine en proportion égale, la génoise ne contient que de la farine



Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 15:10 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 avril 2008

Gâteau de Pessah #4 : cake aux amandes et à l'orange

24489954_1_

Cette recette est presque la même que celle aux citrons et amandes
J'ai mis plus d'amandes et moins de farine de matsa et j'ai remplacé le citron par de l'orange en ajoutant des petits morceaux d'oranges confites

Le gateau est vraiment moelleux et le goût de l'orange se marie parfaitement avec les amandes

Ingrédients (entre parenthèses les poids pour 6 gros oeufs)

- 6 oeufs
- 1 et 1/2 verre de sucre (250g)
- 1/2 verre  de farine de matsa (40g)
- 1 verre et 1/2 de poudre d'amandes (120g)
- 3/4 verre d'huile (15cl)
- jus + zeste d'une orange (10cl)
- quelques morceaux d'oranges confites (facultatif)
- pépites de chocolat ou chocolat grossièrement concassé (facultatif)

J'ai fait cette recette avec un verre jetable de 15 cl et 6 oeufs moyens mais avec 6 très gros oeufs utiliser un verre de 20 cl.

DSCN6609

Réalisation

Battre les blancs en neige ferme et ajouter la moitié du sucre pour obtenir des blancs fermes et brillants*.
Dans un saladier battre les jaunes avec le reste du sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse* puis y ajouter le jus d'orange, l'huile, les amandes, la farine additionnée du zeste d'orange et éventuellement les oranges confites coupées en petits morceaux
Incorporer délicatement les blancs en neige à ce mélange en veillant à obtenir un appareil bien homogène et verser dans un moule rectangulaire recouvert de papier sulfurisé.

Enfourner à 160°-180° pendant 30 min.

* Je ne monte pas toujours les blancs en neige car en fouettant longuement les oeufs entiers et le sucre on fait tripler de volume du mélange.
Le cake sera bien homogène alors qu'il y a un risque de mal incorporer les blancs lorsqu'ils sont montés en neige !

24490555_1_

Mini-cake avec des pépites de chocolat

DSCN6599

La recap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC

Ma recette chez Tellou :
http://tellou.canalblog.com/archives/2008/04/24/8936480.html


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 09:02 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 avril 2008

Recette de Pessah #3 : Gâteau Italien à l'huile d'olive et aux amandes de Pessah

Voila un excellent gâteau pour Pessah : J'ai trouvé cette recette sur le superbe blog de Sandra "Le Pétrin" inspiré par une recette de Diana's dessert j'y ai apporté quelques modifications pour pouvoir le faire et le consommer à Pessah : pas de sucre roux car je n'en ai pas pour Pessah
Il est vraiment moelleux et délicieux

25454151_1_ 

Ingrédients

- 200g d'amandes en poudre
- 80g de sucre en poudre blanc
- 1 sachet de sucre vanillé (je n'en n'ai pas mis)
- 2 cuillères à soupe de farine de matsa (pain azyme pilé )
- 6 oeufs 
- 100g de sucre brun (j'ai mis du sucre blanc)
- 1 cc zeste de citron
- 55g huile d'olive extra-vierge
- amandes effilées pour le décor
- 1 sachet de levure chimique (cacher pour pessah)

Réalisation

Battre les blancs en neige ferme et quand les blancs sont bien montés et ont triplé de volume*, y ajouter progressivement la moitié du sucre pour obtenir des blancs fermes et brillants.

gateau_pessah_003

 

Dans un saladier battre les jaunes avec le reste du sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume* puis y ajouter  l'huile, les amandes en poudre, la farine de matsa additionnée de la levure chimique et les zestes de citron. 
Incorporer délicatement les blancs en neige à ce mélange en veillant à obtenir un mélange bien homogène et verser dans un moule rond recouvert de papier sulfurisé

gateau_pessah_013

Cuire environ 25 min à th 180 ° ou jusqu'à ce qu'un couteau ou un pic plongé au centre du gâteau ressorte sec.
Laisser refroidir dans le moule posé sur une grille puis démouler en le  retournant sur le plat de service.

*Je ne fouette pas systématiquement les blancs en neige car si vous battez le mélange suffisamment longtemps ils vont tripler de volume. Le gâteau sera bien homogène alors qu'il y a un risque de mal incorporer les blancs lorsqu'ils sont montés en neige !

24454634_1_

Servir éventuellement saupoudré de sucre glace spécial Pessah (sans amidon) ou recouvert d'un glaçage au citron ou de chocolat (Je l'ai beaucoup aimé nature !).
Comme tous les gâteaux sans farine, il s'effrite quand on le coupe mais il est délicieux.

L'index des recettes de pessah est là : clic

La récap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 22:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,