09 août 2015

Tartelettes aux fraises et aux pistaches à la crème pâtissière (d'après les recettes de C. Michalak et P. Hermé)

52564276

Une recette idéale en cette période de l'année et très pratique car les fonds de tartelettes peuvent être préparés et cuits à l'avance (ils se conservent très bien dans une boite qui ferme hermétiquement et peuvent aussi se congeler) et la crème pâtissière peut être préparée la veille.

52565093

 

Ces tartelettes ont été faites par ma fille Annaelle qui m'impressionne par la qualité de sa cuisine et ces présentations toujours parfaites (j'étais loin d'être aussi douée à son âge). C'est son amie Ruthy, excellente pâtissière elle aussi, qui lui a donné la recette de la crème pâtissière, recette que j'ai définitivement adoptée. 
La pâte à tarte est celle de C. Michalak que nous utilisons, ma fille et moi, pour presque toutes les tartes, bien que la recette de la tarte sucrée de P. Hermé soit aussi très bonne : elle figure en bas de page

 

52618915

Pâte à tarte de Christophe Michalak (la pâte à tarte de P Hermé est en bas de page)

Ingrédients (pour 10 tartelettes ou une grande tarte)
- 190 g de farine type 55
- 20 g de fécule de pommes de terre
- 90 g de sucre glace
- 130 g de beurre ou de margarine
- 35 g de poudre d'amandes
- 1 pincée de sel fin
- 1 oeuf (50g)

Préparation
1. Tamiser la farine, la fécule et le sucre glace.
2. Couper le beurre en très petits dés et le travailler à la main (pour obtenir une pâte bien sablée je travaille le beurre ou la margarine FROID).
3. Ajouter l'oeuf, le sucre puis la farine additionnée de fécule et d'amandes en travaillant la pâte au minimum (c'est le secret d'une bonne pâte sablée)
4. Lorsque tous les ingrédients sont mélangés, mettre en boule, filmer et réserver au minimum 1 heure au réfrigérateur avant utilisation (Le repos de la  pâte au frais la détend, la rend souple et malléable. Elle s'étalera  ensuite  plus facilement et surtout ne se rétractera pas pendant la cuisson).
5. Ce délai écoulé, étaler votre pâte sur une hauteur de 3 mm environ, et la piquer à l'aide d'une fourchette.
6. Faire des disques de 8 à 10 cm de diamètre suivant la taille de vos moules et laisser reposer 1 heure avant cuisson.
7. Piquer les ronds de pâte avec une fourchette (pour éviter que la pâte gonfle à la cuisson).
8. Recouvrir les fonds de tartelette d'un rond de papier sulfurisé puis les remplir de pois-chiches ou de haricots blancs (je ne le fais plus pour des mini-tartelettes c'est inutile)
9. Cuire les fonds de pâte sucrée environ 10 minutes, à 170°C (th.5) puis retirer les pois chiches et le papier sulfurisé et laisser cuire encore 5 à 10 minutes.
10.Démouler les fonds de tartelettes et laisser refroidir.

Remarque : La pâte est un peu difficile à travailler quand on la fait avec de la margarine.

Pour un résultat plus gourmand, vous pouvez ajouter au fond des tartelettes de la frangipane, après les 10 premières minutes de cuisson et les laisser cuire encore 10 à 15 minutes (vous trouverez deux recettes de frangipane et ), la recette de C. Michalak est la suivante

Crème amandine (utiliser la moitié de la recette)
200 g de beurre
200 g de sucre semoule
200 g de poudre d'amandes
4 oeufs (200g)
3 cuillère à soupe de liqueur ou de rhum (facultatif)
10 cl de crème liquide (100g)

Battre tous les ingrédients jusqu'à ce que le mélange soit homogène et ajouter en dernier la crème fraîche

DSC04579

Crème pâtissière de Pierre Hermé (du Larousse des desserts) 

Ingrédients (entre parenthèses les quantités correspondantes à 50 cl de lait)
- 1 gousse et demi de vanille (2 gousses)
- 30 g de fécule de maïs (45 g)
- 80 g de sucre en poudre (120 g)
- 4 jaunes d'oeufs (6 jaunes)
- 35 cl de lait ou de lait de soja (50 cl)
- 35 g
de beurre ou de margarine (50 g mais je n'en mets que 35 g)

Réalisation
Ouvrir les gousses de vanille et gratter les graines
Dans une casserole mettre la fécule et la moitié du sucre.
Verser dessus le lait en mélangeant bien et ajouter les gousses et les graines de vanille puis porter à ébullition en remuant sans arrêt.
Dans un bol, battre les jaunes 3 minutes avec l'autre moitié du sucre.
Arroser le mélange avec un peu de lait bouillant toujours en fouettant.
Verser le mélange dans la casserole contenant le reste du lait et faire cuire en battant avec un fouet.
Dès l'ébullition, retirer du feu et ôter les gousses de vanille.
Verser la crème dans un bolet plonger ce bol dans un grand saladier rempli de glaçons.
Quand le mélange est tiède (50°) ajouter le beurre ramolli et coupé en petits morceaux en fouettant.
Mettre au réfrigérateur.

Montage
Déposer sur chaque tartelette deux cuillères à soupe de crème pâtissière et garnir de fruits.

DSC04544

 

DSC04574

 

Remarques

- Cette recette est très bonne en version parvée (en remplaçant le lait par du lait de soja et le beurre par de la margarine) mais elle est vraiment excellente dans sa version lactée. Lorsque j'utilise du lait de soja je parfume parfois la crème avec de la liqueur de cerises, de la sabra à l'orange ou du rhum suivant les fruits que j'utilise.
- Suivant le type de farine utilisée, la pâte peut être plus ou moins collante. Si vous avez du mal à la travailler, farinez le plan de travail et votre rouleau à pâtisserie mais il est impératif de le faire à froid après qu'elle ait reposé au frais.
- J'ai également préparé ces tartelettes avec des myrtilles que j'ai légèrement saupoudrées de sucre glace et c'était délicieux.
- Vous pouvez remplacer les fraises par des framboises, des kiwis, de l'ananas ou un mélange de fruits rouges au gré de vos envies il faut juste rectifier la quantité de sucre contenue dans la crème pâtissière suivant que vos fruits soient sucrés ou plutôt acides.
- Essayez de garnir les fonds de tartelettes peu de temps avant de les servir pour ne pas que les fraises se flétrissent, ni que les fonds de tarte se ramollissent.
- C'est une recette idéale pour chabbat et les fêtes puisque les fonds de tartelettes et la crème pâtissière peuvent être préparés à l'avance.
 
Une vidéo sur la façon de foncer un moule à tarte

 

Recette de la pâte sucrée de P. Hermé (pour 600 g de pâte)

INGRÉDIENTS
- 1/4 de gousse de vanille ou 1/2 cuillère à moka de poudre de vanille
- 150 g de beurre mou
- 95 g de sucre glace
- 250 g de farine
- 30 g de poudre d'amandes
- 2 pincée de sel
- 1 oeuf

RÉALISATION
Fendre le quart de gousse de vanille et grattez les graines. Dans un bol mélangez ces graines (ou la vanille en poudre) et le sucre glace. Tamiser la farine. Saupoudrez-là de sel. Disséminez les morceaux de beurre sur la farine. Frottez le beurre et la farine entre les mains pour obtenir un mélange sableux. Faire un puits au milieux du mélange. Cassez l'oeuf au centre, y verser le sucre vanillé et la poudre d'amandes. Mélangez sans trop malaxer. Avec la paume de la main, écrasez la pâte en la repoussant. Formez une boule, enveloppez-là dans du film étirable et placez pour 4 h au réfrigérateur

Vous pouvez remplacer les amandes par 30 g de noix de coco pour une autre recette.


D'autres recettes de tartelettes (cliquer sur le nom de la recette) :

Amandes noisettes         Citron            Amandine framboise     Noix et caramel

DSCN5396      tartelettes_citron__11_      tartelettes_amandines__5_      31434859_1_ 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 10:00 - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


28 septembre 2008

Fonds de tartes salés rapide à faire avec quelques garnitures et digression sur le vocabulaire culinaire

Le vocabulaire de cuisine française est parfois difficile à comprendre pour des non initiés.
Voila un petit lexique pour vous aider à mieux maîtriser ce jargon parfois abscons et sibyllin, que j'ai trouvé et pris plaisir à compléter (en italique) sur
Top Slurp avec Estèbe
Merci à Estèbe !

Mes définitions sont en gras
N'hésitez pas à en ajouter dans les commentaires ! 
Quelques termes à définir : Abricoter, bain marie, bouquet garni, chinois, dorer, émonder, emporte pièce, farcir, julienne, moule à manqué etc....

A l'anglaise : se dit d'un plat qui n'est pas assez cuit ou sans goût. Un plat à l'anglaise et un plat fade et à moitié cru !
Abaisser : Dire des choses désagréables à une bonne pâte devant tout le monde, jusqu’à l’humilier. Cruel !
Au ruban : Entourer une préparation d'un joli noeud de bolduc.
Assouplir : Discuter avec une pâte pour la rendre plus conciliante.
Barder : Présenter un plat au barde de la tribu. Panoramix, par exemple.
Blanchir : Expédier une recette aux îles Caïmans pour échapper au fisc.
Blondir : Teindre les cheveux d’un oignon qui grisonne.
Brosser : Coiffer l'oignon blondi.
Brider : Empêcher votre viande ou votre volaille de s'exprimer.
Brider (une volaille) : Mater une poule qui n’en fait qu’à sa tête.
Chemiser : Vêtir un ingrédient d’humeur naturiste.
Chinois (passer au): Se rendre dans un resto asiatique plutôt que de cuisiner soi-même.
Clarifier : Mettre les choses au point avec une sauce récalcitrante ou un bouillon contestataire.
Cul-de-poule: Expression de visage commune chez les cuisiniers mondains.
Débridé :
Se dit d'un poulet ou d'une viande trop impulsif ou n'ayant plus de limite.
Dresser
:
Enseigner à un plat ou à un dessert les rudiments de bonne éducation.
Ecosser : Passer un kilt aux petits pois.
Écumer : Action d'une sauce qui s'adonne à la piraterie.
Enrober : Camoufler une friandise ratée
Étamine : Qu’est ce qu’elle a, ma mine ?

Farce
: Plaisanterie de cuisinier.
Filmer : Immortaliser une recette avec son caméscope.
Foncer une terrine : La repeindre au brou de noix (voir blondir).
Fouetter : Réaliser une recette qui ne sent pas bon du tout.
Fricassée: Mon hébergeur (Free.fr) marche mal
Imbiber :
Arroser une préparation d'alcool puis finir la bouteille pour se requinquer.
Lever (des filets) : Les brandir stupidement dans les airs.
Lustrer : Accrocher un plat au lustre (désuet)
Lier : Établir des rapports amicaux entre votre sauce et les jaunes d'oeufs ou la maïzena.
Mandoline: grattoir adapté aux bambinos.
Mijoter : Jeter, mais qu'à moitié.
Mitonner un plat : se dit d'un bloggeur qui prétend avoir inventer une recette connue de toute la blogosphère. 
Monder : Amener une tomate autour de la planète.
Panade : Plat brûlé, trop salé ou raté le jour où vous recevez votre patron .
Pincer : Saisir très fort la chair d’une viande entre le pouce et l’index, jusqu’à ce qu’elle dise ouille.
Pocher : Cacher un plat raté dans sa poche.
Poêler : Faire rigoler les grosses pièces de viande
Puncher : Imbiber un gâteau et finir la bouteille (voir imbiber).
Robe des champs : Vêtement rustique offert à une pomme de terre

Sauter (faire sauter) : Demander à un mets de faire un bond, gracieux ou pas.
Suer (faire suer) : Ennuyer profondément l’aliment qu’on cuisine.
Singer : Imiter bêtement l’animal qui est au four.
Salpicon: Non, mais?!!
Tamiser : Plonger un aliment dans la Tamise (terme anglo-saxon).
Tamponner : Terme utiliser uniquement pour la préparation du coquillart.
Tempérer (le chocolat) : Calmer votre tablette ou vos pistoles de chocolat au mauvais caractère légendaire.
Tourner : Attitude d'un cuisinier désordonné dans sa cuisine   
Turbiner : Brasser inutilement de l’air dans sa cuisine et dans son blog.


Merci à mamapasta pour :
Salamandre : ustensile mythique pour le gratin du gratin
luter: coller une claque aux odeurs qui tentent de sortir des terrines
Et à Martine pour
Bain marie : faire passer le cul de poule à la casserole.
Court bouillon : bouillon rapide pour invités surprises.
Bouquet garni :corbeille de fleurs garnie de rubans assortis à la nappe à offrir à son hôtesse pour rehausser sa table.

Bon la recette : Je fais souvent ces fonds de tartelettes que je congèle et qui me dépannent si je dois recevoir des amis à l'improviste.
La recette en elle même est très simple mais c'est un peu long à préparer.
Ils se conservent parfaitement quelques jours dans une boite hermétique et supportent très bien la congélation.

Récap de toutes les recettes du blog pour préparer un apéritif ou une réception : clic

29455095_1_

 

INGRÉDIENTS (pour 18 tartelettes ou 25 mini tartelettes)

- 5 cl d'eau bouillante
- 5 cl de vin blanc
- 10 cl d'huile
- 250 à 300 g de farine
- 1/2 càc de sel

29455242_1_

RÉALISATION

Mettre dans un saladier l'eau bouillante, le vin blanc, l'huile et le sel et bien remuer
Ajoutez la farine pour obtenir une pâte souple qui s'étale facilement (ne pas mettre la farine d'un seul coup mais commencer par 250 gr et ajouter éventuellement de la farine si la pâte est trop collante)
Étalez finement la pâte sur votre plan de travail et découpez des ronds avec un emporte pièce d'une taille  supérieure à celle de vos moules car la pâte peut se rétracter légèrement.
Huilez vos moules, les garnir de pâte et piquer la avec une fourchette puis les couvrir de papier sulfurisé et les remplir de pois chiches ou de haricots blancs pour les faire cuire à blanc environ 10 minutes.
Retirer les haricots et laisser cuire encore 5 à 6 minutes environ. Sortez les tartelettes lorsque le bas est légèrement doré.

DSCN6985 tartelette DSC03470

Ces fonds de tartelettes se conservent parfaitement quelques jours dans une boite fermée hermétiquement et se congèle très bien.

 

29455282_1_ 

29455260_1_

Vous pouvez bien sur utiliser cette recette de pâte pour faire des petites pizzas, voir là : clic ou des tartes sucrées dans ce cas ajouter à la pâte 30 g de sucre en poudre et me mettez qu'une pincée de sel

Garnitures possibles :

- Salade cuite (chouchouka)

- Tarama

Caviar d'aubergines :
Placer 3 grosses aubergines au four (après les avoir piquées avec une fourchette) sous le gril et retournez les toutes les 5 min jusqu'à ce qu'elles soient bien cuites
Raclez l'intérieur des aubergines et placez la chair qui doit être bien cuite dans une passoire pour qu'elle s'égoutte complètement
Si elle manque de cuisson faites la revenir dans une poële
Écrasez la ensuite à la fourchette en rajoutant de l'ail, du citron, de la mayonnaise, du sel et du poivre

Mousse de thon : clic

Garniture thon-mayo
- 1 boite de thon
- quelques cuillères à soupes de mayonnaise
- 2 oeufs durs
- 1 grosse pomme de terre bouillie
- le jus d'un demi citron
- quelques  olives vertes ou noires, des cornichons ou des câpres et des petits oignons finement hachés
- sel et poivre

Écraser le thon, les oeufs durs et la pomme de terre avec une fourchette puis y ajouter le reste des ingrédients sauf la mayonnaise
Mettre dans chaque tartelette 1 cuillère à soupe bombée de ce mélange et recouvrir de mayonnaise


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur. 

Posté par piroulie à 10:02 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 mars 2008

Pâte à tarte ultra rapide , pizza et digression sur les velibs

29455495_1_

 

Ce matin je me suis dit qu'il fallait profiter des beaux jours pour réduire la pollution parisienne (ainsi que ma surcharge pondérale !) en n'utilisant pas ma voiture
Me voila donc partie, très contente de moi, à la recherche d'un vélib
Première station :Youpi il y a deux vélocipèdes j'ai de la chance !
Je me rapproche: un a un pneu crevé et l'autre une chaîne qui pendouille !! classique !
C'est pas grave un peu de marche me fera du bien et c'est parti pour une autre borne située à proximité
J'arrive encore guillerette et je vois deux jeunes filles enfourner allègrement les deux derniers vélos en état de marche : il y en a encore un mais qui est HS !
Mon ange gardien a du prendre ses vacances (le veinard !)
Je commence à être légèrement énervée et je file vers une 3ème borne indiquée par l'écran
Ouf il y a toute une série de bécanes qui attendent sagement mais je vais être en retard
J'enfourne mon destrier et m'élance sur la piste cyclable lorsque le klaxon d'une grosse moto, qui n'a rien à faire là, me fait bondir de ma selle tel un lapin champion de saut en hauteur et je manque m'étaler sur le bitume ! .Je traite le chauffard d'un tas de très vilains noms qu'il n'entend pas à cause de son casque et je continue à pédaler vaillamment en bougonnant
A peine remise de mes émotions j'arrive au niveau du métro Belleville : zut j'avais oublié c'est jour de marché (pour ceux que ça intéresse c'est mardi et jeudi et les prix défient toute concurrence !)
Camions et voitures chevauchent sans scrupule manifeste la piste qui est impraticable
Je roule donc sur la chaussée et me fait enguirlander par un chauffard qui me demande à quoi servent les pistes cyclables si c'est pour se faire emmerder embêter par des cyclistes du 3ème âge (sic !!!) qui roulent comme des tortues arthritiques
J'accélère la cadence en soufflant comme un phoque et j'arrive enfin à destination : non! c'est pas vrai! la station est pleine il n'y a pas de place pour ranger cette saleté de bécane !
Heureusement mon ange gardien semble être revenu de St Trop car un emplacement se libère au bout de 5 min et j'arrive à l'école avec un peu de retard
Finalement je ne crois pas que Paris soit si pollué et je ne reprendrai le vélib pour aller travailler que si je peux partir bien en avance mais je me pose 3 questions :
-Est ce que les parisiens sont des sauvages qui se complaisent à massacrer les vélos ou la mairie a-t-elle choisi un fournisseur de 2 roues jetables ?
-Pourquoi lorsque je cherche un vélib les bornes sont elles aussi vides que le désert de Gobie mais pour le restituer elles sont aussi remplies que Roland Garros le jour d'une finale ?
-Ça fait vraiment maigrir le vélo ?

Bon ma recette (salée pour changer !): la pâte est ultra rapide à préparer et vraiment très bonne .
Elle peut aussi être utilisée pour des préparations sucrées (remplacer alors le sel par 50 gr de sucre) mais personnellement je l'utilise plutôt pour des tartes à l'oignon, aux poireaux, pour des pizzas ou des quiches

29455523_1_

INGRÉDIENTS

Pâte salée (3 min !!)
- 10 cl d'eau bouillante (ou 5 cl d'eau bouillante et 5 cl de vin blanc)
- 10 cl d'huile
- 250 à 300 gr de farine
- 1 sachet de levure chimique
- sel (environ 1/2 càc)
- basilic séchés , herbes de Provence

Garniture
- 1 kg de tomates coupées en morceaux
- 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
- 1 petite boite de pulpe de tomates
- 2 gros poivrons rouges
- 3 oignons
- olives vertes ou noires
- anchois ou thon en boite
- une petite botte de basilic frais
- herbes de Provence
- huile d'olive

29455441_p_1_

RÉALISATION

Pâte
Mélangez l'eau bouillante et l'huile dans un saladier et ajoutez la farine additionnée de levure chimique , le sel et éventuellement des herbes de Provence et du basilic séché
Vous devez obtenir une pâte très souple
Etaler la pâte et découper des cercles, les placer dans les moules et piquer avec une fourchette

Garniture
Faire revenir les oignons émincés dans un peu d'huile jusqu'à ce qu'ils soient dorés
Faire revenir les poivrons rouges coupés en petits morceaux dans de l'huile d'olive pendant 15 min environ
Mélanger les tomates coupées en morceaux avec la pulpe et faire mijoter pendant 1 heure avec 2 carreaux de sucre
Y ajouter en fin de cuisson le basilic ciselé ainsi que les herbes de Provence
Mettre la sauce tomate sur le fond de tarte puis tous les autres ingrédients
Parsemer de quelques feuilles de basilic
Enfourner à th 180° pour 1/2 à 3/4 heure

Remarque :  il faut mettre la garniture juste au moment d'enfourner les pizzas pour ne pas détremper la pâte.

29455627_1_

 

26554879_1_

version mini pour l'apéritif : vous pouvez varier en changeant les garnitures centrales (olives vertes ou noires, anchois , thon, champignons etc....)

29069171_1_

pour la version mini 25 à 30 min de cuisson (vers le bas du four) suffisent

29521921_1_



Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

 

Posté par piroulie à 14:00 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,