22 décembre 2012

Mini entremets avec génoise, crème pralinée, meringue et ganache au chocolat

Ces entremets sont un peu longs à préparer mais vraiment faciles à faire et ils se congèlent très bien.
J'ai préparé les meringues la veille et je les ai conservées dans une boite hermétique.

Ils ont eu beaucoup de succès chez moi bien que personnellement je les ai trouvés trop sucrés.
Je les ai refait plusieurs fois et mes enfants et mes invités ont beaucoup apprécié mais si vous n'aimez pas les gâteaux très sucrés cette recette n'est pas pour vous ! dans le cas contraire vous allez vous régaler.

79756220_p

 

INGREDIENTS (pour 7 cercles à entremets de 8 cm de diamètre ou un grand entremets)

Génoise
- 2 oeufs
- 60 g de sucre
- 60 g de farine
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 3 cuillères à soupe d'huile neutre
- 1 sachet de sucre vanillé

Sirop pour imbiber les génoises
- 7 cl d'eau tiède
- 1/2 cuillère à café de café instantané

Meringues
- 2 blancs d'oeufs (70 g)
- 140 g de sucre en poudre

Crème pralinée
- 25 cl de crème fleurette ou de crème parvée type nutrifill
- 175 à 200 g de pralin en poudre*
- quelques amandes concassées caramélisées

Ganache au chocolat et amandes caramélisées
- 150 g de chocolat noir à 70% de cacao
- 20 cl de crème fleurette ou de crème parvée
- 40 g d'amandes concassées grillées

* J'aime bien sentir des grains de pralin croquants dans la crème. Si vous préférez une crème onctueuse, remplacez le pralin en poudre par de la pâte pralinée

P1130784

REALISATION

Meringues
Mettez les blancs d'oeufs dans le bol de votre robot ou dans un saladier avec 1 pincée de sel.
Commencez à battre à petite vitesse pendant 2 à 3 minutes puis augmentez jusqu'à la vitesse maximale pendant 10 min environ. Quand les blancs ont doublé de volume, versez le sucre progressivement et continuez à battre pendant 5 minutes jusqu'à ce que les blancs en neige soient bien fermes et brillants.
Mettez la meringue dans une poche munie d'une douille et former vos meringues sur une feuille de papier sulfurisé posée sur la plaque du four.
Dessinez avec un stylo feutre épais des ronds de la taille des cercles à entremets sur l'envers de la feuille de papier sulfurisé et faites des cercles de meringue assez épais d'un diamètre légèrement inférieur à celui des ronds. 
Faites cuire pendant 2 heures à 90°.
Vérifiez que les meringues soient bien sèches et les sortir du four.
Réservez.
Remarque : J'ai utilisé de très gros oeufs, si les vôtres sont moyens, pesez les et ajoutez aux blancs en neige le double de leurs poids en sucre.          

P1130730 P1130739

Génoise
Sortir les oeufs du réfrigérateur pour qu'ils soient à température ambiante.

Dans un bol ou un saladier placé dans une casserole remplie à moitié d'eau bouillante mettez les oeufs entiers et le sucre en poudre et fouettez avec un batteur électrique à vitesse moyenne.
Quand le mélange commence à monter, augmentez la vitesse et fouettez à vitesse maximal jusqu'à ce que le mélange ait triplé de volume, puis incorporez l'huile puis la farine additionnée d'1 cuillère à café de levure chimique très délicatement pour ne pas faire retomber le mélange.
Versez la préparation dans un moule rond de diamètre 25 à 26 cm tapissé de papier sulfurisé. 
Faites cuire dans un four préchauffé à 170° pendant 15 à 18 minutes (vérifier : une aiguille piquée dans le gâteau doit ressortir sèche) 
Lorsque la génoise a refroidi, découpez 7 cercles à l'aide d'un cercle dans lequel vous allez monter votre entremets.                            

Crème pralinée
Battez la crème fleurette ou la crème parvée en chantilly et quand elle est montée, incorporez la gélatine (uniquement pour un grand entremets) puis le pralin assez délicatement pour ne pas faire retomber la crème.

Ganache
Faites griller les amandes concassées à feu doux jusqu'à ce qu'elles soient légèrement dorées.
Faites fondre le chocolat et la crème à feu doux puis incorporez les amandes grillées.

Montage
Placer les ronds de génoise dans les cercles tapissé de film rhodoïd et imbibez très légèrement les génoises avec le café.                       

P1130652 P1130732

Répartissez toute la crème sur les génoises placées dans les cercles et parsemez les d'amandes concassées caramélisées *.
Recouvrez la crème pralinée avec les meringues et placez au congélateur pendant 45 minutes à 1 heure.                     

P1130745 P1130754

Quand les entremets sont bien glacés, retirez les des moules et ôtez délicatement le film rhodoïd.
Recouvrir les entremets de la ganache au chocolat et aux amandes en les posant sur une grille pour les couvrir complètement ou sur une assiette pour ne recouvrir que le haut.               

P1130763 P1130770

Saupoudrez de morceaux de meringues ou d'amandes concassées légèrement grillées.
Mettez les entremets au réfrigérateur jusqu'au moment de les consommer.

* j'ai mis une poignée d'amandes concassées dans la poêle et j'ai saupoudré de sucre en poudre, j'ai fait chauffer en remuant les amandes jusqu'à ce que le sucre caramélise puis je les ai étalées sur une feuille de papier sulfurisé huilée et quand elles ont refroidi je les ai émiettées avec les mains pour les séparer les unes des autres.

Remarques :

- Il est un peu difficile de recouvrir complètement l'entremets de chocolat. Vous pouvez donc ne verser la ganache que sur le dessus quand ils sont encore dans les cercles : voir les photos ci dessous. Dans ce cas diminuer les quantités de ganache de moitié.
- Vous pouvez également recouvrir les côtés de l'entremets avec des amandes concassées grillées, il en faudra environ 150g pour recouvrir tous les entremets.
- Je vous déconseille de faire cuire les meringues dans les cercles à entremets : j'ai eu du mal à les démouler et la durée de cuisson est bien plus longue !
-  Ajoutez à la crème 12 g de gélatine cacher (ou 1 feuille de gélatine) diluée dans 5 cl d'eau chaude mais non bouillante si vous faites un grand entremets : la gélatine n'est pas obligatoire, elle est utile pour obtenir une crème plus compacte qui se tienne.
- J'ai fait ces entremets avec une crème mousseline plus raffinée mais plus longue à préparer, vous pouvez donc remplacer la crème fleurette (ou la nutrifill) par une crème mousseline au pralin.

P1130777

79755985_p


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.


12 septembre 2012

Entremets meringué au pralin pour utiliser des blancs d'oeuf

Ce gâteau est très facile à faire et vous permettra d'utiliser vos blancs d'oeufs.
J'en ai toujours une grande quantité dans mon congélateur car je fais mes hallot et mes brioches uniquement avec des jaunes et je suis vraiment ravie lorsque je trouve des recettes qui me permettent de les utiliser.
Je remercie mon amie Judith Afriat Malka pour cette recette que beaucoup de nos amies ont réalisée avec succès.

Je l'ai trouvé un peu trop sucré à mon goût mais mes enfants et mon mari l'ont tellement apprécié que je l'ai refait 2 fois en une semaine !
Il se congèle donc il peut être préparé à l'avance, ce qui est bien pratique pour les fêtes !

78086860_p

INGREDIENTS

Meringue
- 6 blancs d'oeuf (200g environ)*
- 1 verre et demi de sucre en poudre (250g)
- 100 g de noisettes grillées non salées grossièrement concassées

Crème
- 25 cl de crème fraîche liquide ou de crème whip parvée
- 200 g de pralin ou de pâte pralinée (recette ici : clic)

Décoration
- 200 g de chocolat noir à 70% de cacao**
- 50g de pralin

*J'utilise de gros oeufs, si les vôtres sont moyens utilisez 7 blancs
** Le gâteau étant très sucré je vous recommande d'utiliser un chocolat fort en cacao

P1130151

 

REALISATION

Meringue
Battre les blancs avec 1 pincée de sel jusqu'à ce qu'ils aient triplé de volume.
Incorporer alors progressivement le sucre en poudre et battre jusqu'à ce que le mélange soit très ferme.
Ajouter les noisettes concassées et mélanger délicatement à la spatule pour ne pas casser les blancs.
Recouvrir la plaque du four d'une feuille de papier sulfurisé et bien la huiler (c'est important).
Étaler toute la meringue sur cette feuille en laissant 3-4 cm de vide sur les bords (photo 1 : voir la remarque*).
Enfournez à 120° pour 1 heure au moins (la meringue doit être légèrement doré).
Sortir du four et laisser refroidir.
Couper la meringue au milieu et égaliser aussi les bords (les "chutes" de meringues serviront pour la déco) pour obtenir 2 rectangles d'environ 30 cm x 20 cm.
Retirer délicatement le papier sulfurisé des plaques de meringues.

Crème
Fouetter les 250 ml de nutrifil et quand la crème est bien ferme, y ajouter le pralin en remuant délicatement avec une spatule pour ne pas faire retomber la crème(ou monter la crème fleurette bien glacée en chantilly et y ajouter le pralin)

Faire fondre les 200g de chocolat au bain marie

Montage:
Dans un moule jetable en aluminium ou sur un plateau rectangulaire, placer la première moitié de meringue (photo 2).
Étaler par dessus la moitié de la crème pralinée, verser le chocolat fondu par dessus (surtout sans mélanger à la nutrifil) en formant des stries avec une fourchette et saupoudrer de pralin (photo 3).
Ajouter la deuxième meringue par dessus, la recouvrir de crème pralinée puis de chocolat fondu en formant des stries
Décorer le dessus du gâteau avec les chutes de meringue réservées auparavant (photo 4).

Il y a donc 4 couches au total à part le chocolat fondu : meringue, crème, déco chocolat, meringue, crème, déco chocolat + chutes de meringue

P1130164  P1130171

P1130173 P1130174
 
Couvrir de film étirable.
Mettre au congélateur  12 à 24 h et sortir 5 minutes avant de consommer.
Redécouper éventuellement  pour avoir des bords impeccables et saupoudrer de pralin au moment de servir.

P1130190

Remarques :
- *Lorsque j'ai refait le gâteau une deuxième fois, je n'ai pas entièrement recouvert la plaque de blanc d'oeuf comme dans la photo 1, j'ai étalé ma meringue en laissant environ 4 cm de libre sur les bords car je trouvais la couche de meringue et de crème trop fine sur mon premier gâteau, j'ai donc refait un gâteau un peu moins large.
Je n'ai pas pu photographier les étapes du deuxième entremets car je l'avais préparé le soir.
- La recette initiale de Judith ne comporte pas de pralin et la meringue contient des noix à la place des noisettes. Vous pouvez donc faire ce gâteau avec de la nutrifill nature ou une crème chantilly parfumée à la vanille et légèrement sucrée

P1130137

P1130140

 


D'autres recettes d'entremets :

     Fraisier             Bavarois framboises      L'Andalousie         Orange chocolat

59646437_1_       bavarois_framboises__4_       P1050817       P1110823    


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

Posté par piroulie à 08:30 - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 juillet 2012

Petites meringues françaises inratables

Nous ne sommes pas fan de meringues chez moi, mais j'aime beaucoup les utiliser pour décorer un gâteau ou dans une crème glacée.
Je congèle les blancs d'oeufs lorsque j'utilise les jaunes pour badigeonner les brioches ou pour faire des biscuits bretons et je réalise donc de temps en temps des mini meringues.

Après avoir testé plusieurs température de cuisson, j'ai utilisé celles de Chef Simon et depuis je réussis parfaitement mes meringues : elles ne sont pas fissurées, bien croquantes à l'extérieur et moelleuses à l'intérieur et se conservent parfaitement quelques jours dans une boite hermétique.  
Remarquez que les temps indiqués dans cette recette concernent des toutes petites meringues !

Pierre Hermé recommande pour obtenir une meringue parfaite de peser les blancs d'oeufs et d'ajouter le double de leur poids en sucre.
Il déconseille d'utiliser moitié sucre semoule et moitié sucre glace comme certaines recettes le préconisent car l'amidon contenu dans le sucre glace peut donner un arrière-goût sec et plâtreux aux meringues.
L'utilisation du seul sucre semoule donne une saveur légèrement caramélisée et une texture à la fois croquante et moelleuse aux meringues.
Chef Simon, lui aussi n'utilise que du sucre semoule.

P1110736

 INGREDIENTS

- 4 blancs d'oeufs (120g)  
- 240 g de sucre semoule
- 1 cuillère à café de jus de citron
- colorant en poudre ou arôme

P1110740

 

REALISATION

Mettre les blancs d'oeufs dans le bol de votre robot ou dans un saladier avec le jus de citron.  
Commencer à battre à petite vitesse pendant 2 à 3 minutes puis augmenter jusqu'à la vitesse maximale pendant 10 min environ.
Quand les blancs ont doublés de volume, verser le sucre progressivement en 3 ou 4 fois, ainsi que les colorant et éventuellement l'arôme et continuer à battre pendant 5 minutes jusqu'à ce que les blancs en neige soient bien fermes et brillants.
Mettre la meringue dans une poche munie d'une douille et former vos meringues sur une feuille de papier sulfurisé posée sur la plaque du four.

Faire cuire pendant 1 heure à 90° puis 1 heure à 85 ° et si vos meringues ne sont pas bien sèches à l'extérieur, prolonger la cuisson.
Pour savoir si les meringues sont cuites, essayez d’en prendre une une.
Si elle se détache facilement du papier sulfurisé et que le dessous est sec et ne se sépare pas du haut de la meringue, la cuisson est finie sinon prolonger la cuisson de 15 minutes et réessayer de detacher une meringue.

P1110756

P1120530

P1110680

P1110686

Remarques
- Il faut veiller à ce que le bol ne contienne pas la moindre trace de gras et que les blancs d'oeuf ne contiennent pas la plus petite pointe de jaune d'oeuf : le gras empèche les blancs de monter.
- Utiliser des blancs tièdes et pas froids, ils monteront bien mieux.
- Utlisez si possible un bol plus haut que large.
- Si vous  augmentez la température de cuisson vous risquez d'obtenir des meringues fendillées et les meringues blanches seront jaunâtre.
-Les temps de cuisson ne sont pas fixes : il m'arrive de laisser mes meringues plus de 2h30 dans le four sinon si elles ne sont pas assez sèches au bout de 2 heures je les laisse dans le four éteint pendant 2 heures pour qu'elles s'assèchent complètement.
- Pierre Hermé dans le Larousse des desserts indique que pour faire "perler" les meringues, c'est à dire les voir se couvrir de petites perles blondes agréables à l'oeil et au palais, il faut tamiser par dessus un peu de sucre glace; attendre jusqu'à ce qu'une légère croûte se forme puis les poudrer une seconde fois juste avant de les cuire.
- Les blancs d'oeuf se congèlent parfaitement, pensez à le faire lorsque vous n'utilisez que les jaunes (qui eux par contre se congèlent mal).
- on peut congeler les meringues si elles sont complètement sèches ! il faut donc les cuire très longtemps à feu doux pour les dessécher complètement
- J'utilise pour les meringues et les macarons des colorants en poudre plutôt que des colorants liquides.
- Pour obtenir du parme j'ai mélangé du colorant en poudre rouge avec une pointe de bleu.


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.

Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.
 

Posté par piroulie à 08:06 - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 avril 2009

Recette de gâteau de Pessah #7 : Le Concorde de G. Lenôtre

Une de mes collègues m'a vivement recommandé ce gâteau de Lenôtre qu'elle fait régulièrement et qui remporte à chaque fois un franc succès chez elle.
Elle a eu la gentillesse de me prêter le livre "Faites votre pâtisserie comme Lenôtre" édité chez Flammarion en 1975 !!!.

Michelle merci ! c'est un gâteau délicieux qui présente l'énorme avantage de se conserver un ou deux jours ce qui permet de le préparer à l'avance pour Chabbat et les Fêtes.
C'est la recette idéale pour Pessah puisqu'elle ne contient pas de farine. 

La recap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC

45533705_p

INGRÉDIENTS

Meringue Française au chocolat
- 5 blancs d'oeufs
- 150 g de sucre en poudre
- 150 g de sucre glace*(voir remarque plus bas)
- 35 g de cacao non sucré type Van Houten** (voir remarque plus bas)
Mousse au chocolat
Lenôtre donne les proportions de sa mousse pour 3 blancs mais recommande de la faire avec 4 blancs pour le Concorde
- 4 blancs d'oeufs
- 20 g de sucre
- 125 g de chocolat
- 2 jaunes d'oeufs
- 75 g de beurre

45533730_p

 

RÉALISATION

Pour les fonds meringués et les doigts de fée
Préchauffer le four à 150°C (Th.5).
Mélanger et tamiser le cacao en poudre avec le sucre glace.
Monter 5 blancs d'oeufs en neige ferme pendant 5 minutes environ en ajoutant à mi-parcours 20 g de sucre en poudre pour les soutenir.
Quand les blancs sont fermes, ajouter les 130 g de sucre en poudre restant en continuant à battre jusqu'à ce que le mélange soit bien ferme puis avec une spatule incorporer délicatement le mélange cacao-sucre.
Recouvrir les plaques du four d'un papier sulfurisé. Dessiner 3 ovales de 26x14 cm sur les feuilles et dresser 3 fonds de meringue au chocolat en suivant les shémas à l'aide d'une poche à douille d'1 cm de diamètre.

Puis former des bandes longues et étroites tout le long de la plaque avec le reste de meringue en utilisant une douille plus petite (3 mm : voir l'insert en bas de page) et en les espaçant pour ne pas qu'elles se touchent.
Faire cuire au four 1h5 (50 minutes pour moi) environ. Surveiller après 15 minutes de cuisson car la meringue ne doit pas roussir.
Changer éventuellement la plaque de place pour obtenir une cuisson plus régulière.   
Les doigts de fée (bandes de meringue fines) seront prêts les premiers (40 min pour moi à th 140°). Compter 10 min de plus pour les fonds de meringue qui doivent pouvoir se détacher facilement de la plaque : le dessous ne doit pas être collant.
La préparation des fonds et des doigts de fée peut être faite plusieurs jours à l'avance

Pour la mousse au chocolat
F
aire fondre le chocolat au bain-marie, dans un cul-de-poule.
Hors du feu, ajouter le beurre en fouettant jusqu'à obtenir un mélange en pommade.
Incorporer alors les jaunes d'oeufs : ce mélange ne doit pas être tiède il serait alors trop liquide pour être mélangé aux blancs.
Monter les 4 blancs d'oeufs en neige ferme, en ajoutant 20 g de sucre semoule à mi-parcours.
Verser l'appareil chocolaté refroidi sur les blancs montés et mélanger délicatement.
Réserver au frais.
Je ne sais pas si c'est du au fait que j'ai fait un peu retomber les blancs en y incorporant le chocolat mais j'ai trouvé cette quantité trop juste . A ma deuxième tentative j'ai doublé les proportions de mousse et j'en ai utilisée les 2/3 environ.

Montage
Poser un fond de meringue refroidi sur un carton de même forme, étaler une couche de mousse au chocolat à l'aide d'une palette, puis poser le 2ème fond, une 2ème couche de mousse et le dernier fond.
Masquer complètement le gâteau avec le reste de mousse.
Découper des bâtonnets de 2 à 3 cm de long environ dans les bandes de meringue et en couvrir la surface et le tour du gâteau.

Mettre le gâteau au froid 1 h au minimum. Au moment de servir, le saupoudrer de sucre glace en utilisant éventuellement un cache en carton pour laisser une bande centrale foncée.

Conservation : les fonds de meringues et les doigts de fée se conservent 15 jours au sec bien emballés
Le gâteau terminé se conserve 48 h au frais (très pratique pour les fêtes !) mais il est quand même meilleur le jour même.

concorde_2__6_

 

Remarques :
- *Pour faire soi-même du sucre glace (on ne peut pas en acheter à Pessah sans surveillance car le sucre glace du commerce contient de l'amidon de maïs) il suffit de moudre assez longuement du sucre en poudre avec un bon mixeur.
- Attention je n'utilise le van houten qu'en dehors de Pessah, je ne sais pas s'il est autorisé à Pessah.
- La deuxième fois que j'ai fait cet entremets, je n'ai pas fait cuire ensemble les fonds meringués et les doigts de fée  puisque le temps de cuisson n'est pas le même ce que j'ai trouvé bien plus pratique.
- J'ai fait des ronds de meringue (attention pas plus de 22 cm de diamètre !) au lieu de faire des ovales car ma première tentative n'était pas très esthétique ! et j'ai doublé la recette de mousse au chocolat dont j'en ai utilisé les 2/3 pour le gâteau (et le reste en verrine pour un autre dessert).
- **Dans mon prochain Concorde pour Pessah je ferai des fonds meringués nature ou avec moins de chocolat, car comme pour les macarons j'ai vraiment du mal à réussir la meringue au chocolat. J'utiliserai la méthode de Chef Simon :
ou . Si vous n'avez pas de cacao pur, vous pouvez mettre 60 g de cacao sucré et 110 g de sucre glace à la place des 150 g de la recette 
- Vous pouvez faire des petits entremets individuels à la place d'un grand gâteau.
- La recette de la mousse faite avec 3 blancs (au lieu des 4 blancs de cette recette) donne une délicieuse mousse au chocolat que vous pouvez servir avec des copeaux de chocolat râpé avec un épluche légume et saupoudré de sucre glace.

Sur ces photos de ma première tentative on voit qu'il y a peu de mousse entre les plaques de meringues

INSERT: j'ai refait ce gâteau avec une meringue nature c'est plus facile à réaliser et très joli aussi j'ai saupoudré le concorde de cacao
Les doigts de fée sont plus faciles à réaliser avec une douille un peu plus large (4 à5mm) que celle recommandée par Lenôtre

Concorde__2_

Concorde__6_

Quoi faire avec les jaunes d'oeufs :

les utiliser pour ces biscuits : clic ou pour faire une crème pâtissière avec de la maizena cacher lepessah ou pour ces petits fours : clic
 

Ma recette est chez Murielle


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.