03 mars 2009

Mafletas ou mofletas pour la Mimouna

Dans la zone espagnole du Maroc on appelle ces crépes "mafletas" ou "territes" et dans le reste du pays "mofletas".
Elles ressemblent un peu au Msemen des marocains mais les mafletas contrairement au Msemen ne  se plient pas en quatre (avec et sans jeux de mots)
C'est l'élément culinaire principal de la "Mimona" fête de clôture typiquement juive marocaine de la fête de Pessah mais on peut les faire à n'importe quelle occasion
Voici la recette que m'a donnée ma mère
La pâte est d'une simplicité enfantine mais c'est trouver la bonne consistance et le façonnage de la crêpe qui demande une certaine technique

25513709_1_

Ingrédients ( pour une vingtaine de mafletas assez grandes)

- 500 g de farine
- 30 cl d'eau
- 1 cuillère à café de sel
- 20 g de levure de boulanger ou 1 paquet de levure sèche de boulanger
- 1/4 à 1/2 verre d'huile pour travailler la pâte
- 1/4 de verre de semoule fine de blé
- huile pour graisser la poêle

Réalisation

Diluer la levure dans une partie des 30 cl d'eau
Travailler énergiquement la farine, la levure et l'eau jusqu'à obtenir une pâte très souple qui ne colle presque plus aux doigts (au début la pâte adhère au bol du robot ou à la cuve de la map mais à la fin elle doit se détacher des parois)
Suivant la qualité de la farine, il faudra ajouter de l'eau ou de la farine à la pâte.
Laisser reposer la pâte 1 heure au moins ou utiliser la fonction pâte de la map

22795092_1_

Quand la pâte a doublé de volume : 2 méthodes

- Soit vous formez 20 petites boules environ que vous enduisez généreusement d'huile et vous laissez reposer sur une assiette huilée puis vous les étalez très finement

- Soit vous étalez la pâte en un grand rectangle, vous l'enduisez d'huile et vous saupoudrez de semoule fine (1/4 de verre), vous roulez la pâte sur elle même pour former un boudin que vous allez couper en 20 tronçons environ :

22795181_1_  22795217_1_  22795217_1_

Posez chaque tronçon sur une assiette  huilée après l'avoir entièrement badigeonné d'huile

22795310_1_

Laisser reposer un moment

Faire chauffer une poêle légèrement graissé
Prendre un de ces morceaux et l'étaler sur le plan de travail huilé le plus finement possible en terminant de l'aplatir avec le bout des doigts

La poser sur la poêle bien chaude (si un trou se forme en la prenant ce n'est pas grave !)
Retourner la crêpe et poser une crêpe PAR DESSUS LA PREMIERE et retourner le tout au bout d'une minute
Recommencer avec une autre crêpe posée sur les crêpes précédentes et ainsi de suite pour le 1/3 ou la moitié des mafletas : j'en empile environ 6 les unes sur les autres en tournant la pile chaque fois que je rajoute une crêpe.

22795596_1_

22795620_1_

22795789_1_

Servir avec beurre et miel ou confiture accompagnées d'un bon thé à la menthe

25513747_1_

Remarques

L'origine du mot Minouna est assez contesté : Mimouna viendrait de Maimon, le père de Maimonide qui vivait à Fes au Maroc, (où dit-on la mimouna aurait eu son origine) et serait mort ce jour là.

Il contient le mot hébreu "emunah" ou foi, indiquant que la rédemption arrivera au mois de Nissan, tout comme la libération de l'esclavage est arrivée au cours de ce même mois

Le nom viendrait de l'hébreu/araméen mammon qui signifie richesse ou prospérité ;ce serait le jour de Mimona que serait déterminée la prospérité de chacun
Cette référence est très présente dans les vœux que l’on se fait les uns aux autres le soir de la fête : Tbarkou ( soyez bénis et  réjouissez vous) Terbhou ( que vous gagnez) On se souhaite bonheur et abondance.

 

Posté par piroulie à 11:30 - - Commentaires [59] - Permalien [#]
Tags : , , ,