21 septembre 2014

Entremets avec ganache au chocolat et crème pralinée

Cette recette d'entremets est un peu longue à préparer mais pas compliquée à faire.
Il a été très apprécié par tous mes convives et si vous aimez le praliné et le chocolat c'est un gâteau que je vous recommande vivement.
Il est un peu riche pour finir un repas de fêtes et je vous le conseillerais plutôt pour un anniversaire ou un goûter mais si vous êtes gourmand vous l'apprécierez aussi en dessert car il est délicieux et léger en bouche (on ne parle pas des calories, il faut les ignorer royalement !).

P1170890

INGRÉDIENTS (pour un cercle de 24 cm de diamètre)

Génoise pour le gâteau roulé (plaque de 35 sur 30 cm)
3 gros oeufs
100 g de sucre en poudre
100 g de farine type 45
3 cuillères à soupe d'huile neutre (arachide ou tournesol)
2 sachets de sucre vanillé 

Génoise pour les cercles (plaque de 40 sur 30 cm)
4 gros oeufs
130 g de sucre en poudre
130 g de farine type 45
4 cuillères à soupe d'huile neutre (arachide ou tournesol)
2 sachets de sucre vanillé

Ganache au chocolat et glaçage
300 g de chocolat noir à 50 ou 60 % de cacao
30 cl de crème parvée type nutriwhip ou de crème fraîche fleurette à 35% de mg
50 g de beurre ou de margarine

Crème praliné
35 cl de crème parvée type nutrifiwhip ou de crème fraîche fleurette à 35% de mg
250 g de pâte pralinée
8 g de gélatine cacher en poudre ou 2 feuilles de gélatine non cacher
1/3 de verre d'eau

Sirop 
10 cl d'eau
2 sachets de sucre vanillé
5 cl d de rhum ou de cognac

Décor 
amandes concassées légèrement grillées

P1170900

 

RÉALISATION

Génoises
Préparer 2 plaques de génoise en procédant de la même manière pour les deux plaques :
Dans un bol ou un saladier mettre les oeufs entiers le sucre vanillé et le sucre en poudre et fouetter le mélange en augmentant la vitesse de votre batteur jusqu'à ce qu'elle soit maximale..
Fouetter jusqu'à ce que le mélange forme un ruban. Lorsque vous soulevez le fouet le mélange doit avoir triplé de volume (prévoir un bol assez grand).
Incorporer alors l'huile puis la farine très délicatement pour ne pas faire retomber le mélange.
Première plaque de génoise :
Verser sur une plaque (d'environ 35 cm de long sur 30 cm de large) tapissée de papier sulfurisé et huilée (photo 1).
Faire cuire dans un four préchauffé à 180° pendant environ 15 minutes jusqu'à ce que la plaque de génoise soit légèrement dorée (photo 2).
Rouler la première plaque dès la sortie du four dans la feuille de papier sulfurisée et entourer ce rouleau d'un torchon humide (photo 3).
Laisser refroidir.
Deuxième plaque :
Préparer et faire cuire la deuxième plaque de génoise (la plus grande), découper 2 cercles de 20 cm de diamètre et les arroser avec le reste de sirop (il va rester de la génoise vous pouvez l'utiliser pour faire des minis entremets ou des pop cake) (photo 4).

Ganache foisonnée et glaçage (voir remarque*)
Faire fondre le chocolat à feu très doux ou au bain marie.
Quand le chocolat est fondu, y ajouter le beurre puis la crème en remuant pour obtenir un mélange homogène.
Réserver un verre de ce mélange pour le glaçage du gâteau.
Versez le reste de la ganache dans un bol et commencer à fouetter à petite vitesse en augmentant au fur et à mesure jusqu'à ce que le mélange monte et s'éclaircisse : c'est la ganache foisonnée (photo 5).

Gâteau roulé
Quand la génoise est froide, la dérouler, la mouiller avec un peu moins que la moitié du sirop et la recouvrir d'une couche de ganache foisonnée au chocolat (photo 6) puis la rouler en évitant de la casser (photo 7), l'entourer de film étirable et la mettre au réfrigérateur jusqu'à ce qu'elle soit bien froide.
La couper alors en tranche de 1.5 cm d'épaisseur (photo 8).

Le gâteau roulé ne sera pas entièrement utilisé. Le reste se congèle parfaitement, sinon vous pouvez faire des mini-entremets (voir la remarque en bas de page).

Nouveau dossier

Crème praliné
Mettre la gélatine en poudre dans 1/3 de verre d'eau et laisser tremper pendant 15 minutes.
Diluer la crème praliné avec 5 cl de crème liquide puis y ajouter la gélatine légèrement chauffée et bien mixer le mélange pour qu'il soit très homogène.
Monter à l'aide d'un fouet électrique, les 30 cl de crème restante en chantilly (voir remarque**) et quand elle est bien ferme y incorporer le mélange crème-pralin-gélatine

Montage du gâteau
Recouvrir les bords d'un cercle à entremets de diamètre supérieur à celui des ronds de génoise (j'utilise un cercle réglable) d'une bande de film rhodoïd.
Placer un cercle de génoise au centre du cercle (photo 1).
Disposer les rondelles de gâteau roulé sur le pourtour intérieur du cercle (photo 2). 
Recouvrir avec la moité de la crème pralinée (photo 3).

Recouvrir du deuxième disque de génoise (photo 4) et le recouvrir du reste de crème pralinée (photo 5).
Lisser la crème.
Verser dessus le reste de la ganache au chocolat et parsemer le pourtour d'amandes ou de noisettes concassées légèrement grillées (photo 6).

Décorez à votre convenance

Nouveau dossier-001

 Réserver au frais au moins 3 h avant de servir. 

P1170885

Remarques

- *Normalement la ganache foisonnée se fait en faisant bouillir la crème fraîche puis en y ajoutant, hors du feu, le chocolat râpé mais cette technique ne marche pas avec de la crème parvée whip qui ne supporte pas l'ébulition. Si vous utilisez de la crème fraîche voir la technique de Chef Simon ici : clic 
- **Pour monter une crème fleurette en chantilly il faut qu'elle soit bien glacée ainsi que le bol et les fouets du batteur (je les mets au congélateur pendant 30 minutes). Attention à ne pas trop la battre sinon vous risquez de la transformer en beurre !!!!
- Il va rester des tranches de gâteau roulé au chocolat que vous pouvez utiliser pour faire des mini entremets avec des petits ronds de génoise découpés dans la deuxième plaque de génoise : Dans un mini-cercle à entremets, mettre un rond de génoise, de la crème pralinée ou de la ganache, recouvrir d'une tranche de gâteau roulé puis de ganache au chocolat.

P1170894


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits. 
Ils sont la propriété de Piroulie. 
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.


07 décembre 2013

Entremets au citron d'Annaelle

Je suis Annaelle la fille aînée de Piroulie et je republie cette recette. Ma mère fait assez rarement des entremets à la crème j'ai donc, avec son accord, poster le mien qui est très savoureux.
Malgré son apparence ce gâteau est léger et même après un repas copieux nous l'avons tous beaucoup apprécié.
Je n'ai pas pu photographier l'intérieur du gâteau car je l'avais préparé pour des amis et nous l'avons dégusté chez eux.

Les copines, je suis très très susceptible à propos de ma cuisine mais j'admets les critiques quand elles sont faîtes avec énormément de tact, de délicatesse et surtout avec parcimonie !!!!!
Quand à celles qui ont eu le privilège et la chance de goûter à mes recettes, vos compliments sont les bienvenus lol !
N'hésitez pas à m'encenser dans les commentaires, ça fera plaisir à ma mère qui est euphorique et fière comme un paon quand on lui dit que je cuisine mieux qu'elle ! C'est une vraie mère juive !

1

 

INGREDIENTS

Génoise
- 4 oeufs
- 120 gr de sucre en poudre
- 120 gr de farine
- extrait de vanille ou 2 à 3 sachets de sucre vanillé
- 1 pincée de sel

Sirop
- jus d'un citron
- 3 cuillères à soupe de sucre
- 2 cuillères à soupe de cointreau
- 1/2 verre d'eau

Crème au citron de Christophe Felder
- 135 g de sucre semoule
- 3 oeufs
- 2 et 1/2 citrons bio
- 175 g de beurre ou de margarine

Crème chantilly au citron
- 20 cl de crème fraîche liquide ou de crème parvée rich
- 2 sachets de sucre vanillé
- 3 cuillères à soupe de sucre* (si vous utilisez de la crème fraîche)
- jus d'1/2 citron (gros et juteux)

*La crème parvée étant sucrée il ne faut pas rajouter de sucre (à part le sucre vanillé) si vous en utilisez

DSC05039

RÉALISATION

Génoise
Dans un bol ou un saladier (placé dans une casserole remplie d'eau) mettre les oeufs entiers et le sucre en poudre et battre énergiquement en chauffant cette préparation au bain marie : Tout le secret de la réussite est là mais attention votre bol ne doit pas toucher le fond de la casserole (sinon retirer la casserole du feu après avoir fait bouillir l'eau)
Fouetter jusqu'à ce que le mélange forme un ruban
Lorsque vous soulevez le fouet le mélange doit avoir triplé de volume (  prévoir un bol assez grand)
Retirer le bol du feu et continuer à battre jusqu'à ce que le mélange refroidisse puis incorporez la farine éventuellement additionnée d'1 sachet de levure chimique  (les puristes n'en mettent pas !) très délicatement pour ne pas faire retomber le mélange
Verser dans un moule tapissé de papier sulfurisé ou abondamment huilé sans dépasser les 3/4 de la hauteur
Faire cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 20 à 25 minutes (vérifier : une aiguille piquée dans le gâteau doit ressortir sèche) mon four étant à chaleur tournante je ne l'entrouvre pas en fin de cuisson
Au sortir du four démouler la génoise et la retourner sur une grille. Laisser refroidir

Crème au citron
Laver les citrons, puis râper finement 1 zeste.
Les presser pour obtenir  8 à 10 cl de jus.
Dans une casserole faire cuire à feu doux le jus de citron, le zeste, les 135 g de sucre et les oeufs en remuant sans cesse jusqu'au premier bouillon.
Baisser le feu et continuer à remuer pour faire épaissir le mélange.
Hors du feu ajouter le beurre ou la margarine coupé en petits dés et mélanger jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Mixer pour bien lisser le mélange.
Verser dans un bol , recouvrir de film alimentaire et laisser refroidir 1 heure au réfrigérateur

Crème chantilly au citron
Monter la crème liquide en chantilly à l'aide d'un batteur électrique.
Ajouter le sucre vanillé et le jus de citron*.

Sirop de citron
Mélanger tous les ingrédients en commençant par faire fondre le sucre dans 1/2 verre d'eau tiède puis en rajoutant le jus de citron et en dernier le cointreau.

Montage
Couper la génoise en deux et l'imbiber avec le sirop de citron.
Recouvrir de crème au citron une des deux moitié et poser l'autre moitié dessus.
Décorer avec la chantilly au citron et parsemer de zestes de citrons.
Mettre au frais pendant 1 à 2 heures.

Remarque
Vous pouvez remplacer la crème au citron de C. Felder par du lemon curd contenant moins de beurre, je l'ai fait et c'est aussi très bon !

Avec de la crème fleurette, faire bouillir le jus de citron au préalable avec le sucre puis laisser refroidir pour ne pas risquer de faire tourner la crème

2

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes d'entremets :

       Fraisier         Bavarois framboise        Gâteau de Diane              Framboisier

59646437_1_        bavarois_framboises         DSCN7327        42880977_1_


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 18:30 - Commentaires [65] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 octobre 2013

Gâteau roulé praliné

P1160177

INGRÉDIENTS

Génoise
- 3 oeufs
- 120 g de sucre en poudre
- 90 g de farine
- 50 g de poudre de noisette

Crème
- 30 cl de crème parvée ou de crème fleurette*
- 200 g de pâte pralinée 

Sirop
- 10 cl d'eau
- 1 cuillère à café rase de café lyophilisé
- 1 cuillère a café rase de sucre glace

Décoration (facultatif)
50 g d'amandes concassées légèrement grillées ou du pralin

* la crème parvée est sucrée donc je n'ai donc pas ajouté de sucre mais si vous utilisez de la crème fleurette il faut ajouter 30 g de sucre glace

P1160184

 

RÉALISATION

Crème pralinée 
Battre la crème fleurette ou la crème parvée en chantilly bien ferme.
Délayer la pâte pralinée avec 2 cuillères à soupe de crème battue en chantilly pour la rendre plus souple et plus légère et l'incorporer au reste de crème.
Mettre au frais jusqu'à ce que la crème soit bien froide. 

Génoise
Dans un bol ou un saladier (placé dans une casserole remplie d'eau) mettre les oeufs entiers et le sucre en poudre et battre énergiquement en chauffant cette préparation au bain marie, mais attention votre bol ne doit pas toucher le fond de la casserole (sinon retirer la casserole du feu après avoir fait bouillir l'eau) : voir la remarque.
Fouetter jusqu'à ce que le mélange forme un ruban. Lorsque vous soulevez le fouet le mélange doit avoir triplé de volume (prévoir un bol assez grand).
Retirer le bol du feu et continuer à battre jusqu'à ce que le mélange refroidisse puis incorporer la farine et la poudre de noisette très délicatement pour ne pas faire retomber le mélange.
Verser sur une plaque (d'environ 35 cm de long sur 30 cm de large) tapissée de papier sulfurisé et huilée.
Faire cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 12 à 15 minutes jusqu'à ce que la plaque de génoise soit légèrement dorée.
Rouler la plaque dès la sortie du four dans la feuille de papier sulfurisée.
Laisser la génoise refroidir.
Dérouler la génoise, la mouiller avec le café, la tartiner des 3/4 de la crème, la rouler à nouveau et recouvrir le roulé de la crème praliné restantee et d'amandes concassées grillées

Remarque
J'ai utilisé du praliné au noix de pécan pour réaliser cette recette, c'est délicieux et ça change du praliné classique.
Ce gâteau serait bien sûr meilleur avec une crème mousseline praliné, plus délicate à réussir, la recette de la crème mousseline est ici : clic il suffit de supprimer le café et d'ajouter à la crème 150 g de pâte pralinée

P1160172

P1160191

 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 20:37 - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2013

Tiramisu parvée

Le vrai tiramisu se fait avec du mascarpone mais comme il est très difficile d'en trouver dans les épiceries cacher j'ai réalisé celui-là avec de la crème parvée nutrifill.
Il n'est pas aussi bon qu'un vrai tiramisu mais il a quand même été très apprécié par mes amis et ma famille

C'est une recette très pratique, facile et rapide à faire puisqu'elle ne nécessite pas de cuisson au four.
Vous pouvez utiliser de la crème fleurette à la place de la crème parvée mais dans ce cas il faut augmenter les quantités de sucre dans la recette puisque la crème whip est sucrée

P1150341

INGREDIENTS

- 2 gros œufs
- 30 + 30 g de sucre en poudre
- 300 g de boudoirs
- 20 cl de café froid très fort, non sucré
- 25 cl de crème parvé type Nutriwhip ou de crème fleurette*
- Extrait de vanille
- 5 cl de rhum ou de liqueur de café
- 2 cuillerées à soupe de cacao pur

* avec de la crème fleurette il faut mettre 100 g de sucre en poudre à la place des 60 g et rajouter 2 cuillères à soupe de crème fraîche

P1150342

 

REALISATION

Séparez les blancs des jaunes d’œufs.
Dans un bol, montez en neige très ferme les blancs puis ajouter 30 g de sucre en poudre pour les durcir .
Dans un autre bol, battez vivement les jaunes avec 30 g sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Fouetter la crème nutrifill jusqu’à ce qu’elle triple de volume et soit très très  ferme (prévoir un grand bol), ajoutez l’extrait de vanille Incorporez à la crème fouettée les jaunes puis les blancs en neige en remuant délicatement pour ne pas les « casser ».
Mélangez 20 cl d’eau avec 2 cuillères à café de café en poudre ou préparez 20 cl de café très fort et ajoutez-y le rhum ou la liqueur de café.
Trempez les boudoirs dans le mélange café-rhum en le  faisant assez rapidement pour ne pas que les boudoirs soient trop mouillés (mais ils ne doivent pas non plus rester secs !) et posez les au fur et à mesure sur le plat sur lequel vous allez monter le tiramisu (photo1).
Recouvrez cette couche de boudoirs de la moitié de la crème puis saupoudrez légèrement de cacao (photo 2).
Etalez une deuxième couche de boudoirs trempés dans le café sur la crème (photo 3).
Recouvrir de nouveau les boudoirs de crème en utilisant une poche à douille pour finir la déco. Saupoudrez de cacao. (photo 4).

tiramisu


Mettre au frais au moins 1/2 journée avant de consommer (je préfère le préparer la veille)

Remarque
Si vous préférez faire la vraie recette je vous recommande ces proportions

Crème
- 3 oeufs
- 40g + 40g de sucre glace
- 250 g de mascarpone

- 20 cl de café
- 1 paquet de boudoirs
- 2 à 3 cuillères à soupe de cacao pur

Procéder comme dans la recette ci dessus

Tiramisu en verrines :

P1160728


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 09:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mai 2013

Framboisier-bavarois

C'est sur le site Meilleur du chef que j'ai trouvé cette recette que j'ai légèrement modifiée. Cet entremets est composé d'un biscuit roulé, de génoise et d'une mousse à bavarois.
Il est un peu long mais pas compliqué à faire et c'est un gâteau frais et printanier !
 

P1160054

INGRÉDIENTS (pour un cercle de 22 à 24 cm de diamètre)

Gâteau roulé à la confiture : génoise 
3 gros oeufs
90 g de sucre en poudre
90 g de farine
2 sachets de sucre vanillé

1/4 de pot de confiture de framboises

Cercles de génoise (pour 2 cercles de 20 cm de diamètre)
4 oeufs
120g de sucre
120g de farine type 45
2 sachets de sucre vanillé

Crème et coulis
500g de framboises congelées
7cl d'eau
75g de sucre en poudre
250ml de crème fraîche fleurette* ou parvée
12 g de gélatine cacher** ou 3 feuilles de gélatine

Sirop
10 cl d'eau
2 sachets de sucre vanillé
5 cl de liqueur de framboise, de liqueur de cerise ou de rhum

Décor 
200 à 250 g de framboises fraîches

*La crème parvée est sucrée donc 75g de sucre suffisent mais il faut en mettre plus avec de la crème fleurette.
** Si vous voulez une crème plus onctueuse il faut mettre un peu moins de gélatine, les tranches seront moins nettes mais la crème plus mousseuse

P1160073

 

RÉALISATION

Génoise
Préparer 2 plaques de génoise, une pour le gâteau roulé, l'autre pour les cercles.

Dans un bol ou un saladier (placé dans une casserole remplie d'eau) mettre les oeufs entiers le sucre vanillé et le sucre en poudre et battre énergiquement en chauffant cette préparation au bain marie, mais attention votre bol ne doit pas toucher le fond de la casserole (sinon retirer la casserole du feu après avoir fait bouillir l'eau) : voir la remarque.
Fouetter jusqu'à ce que le mélange forme un ruban. Lorsque vous soulevez le fouet le mélange doit avoir triplé de volume (prévoir un bol assez grand).
Retirer le bol du feu et continuer à battre jusqu'à ce que le mélange refroidisse puis incorporer la farine très délicatement pour ne pas faire retomber le mélange.
Verser sur une plaque (d'environ 35 cm de long sur 30 cm de large) tapissée de papier sulfurisé et huilée.
Faire cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 12 à 15 minutes jusqu'à ce que la plaque de génoise soit légèrement dorée.

Rouler la première plaque dès la sortie du four dans la feuille de papier sulfurisée puis la dérouler, la mouiller avec un peu moins que la moitié du sirop et la recouvrir d'une couche fine de confiture de framboise puis la rouler en évitant de la casser, l'entourer de film étirable et la mettre au réfrigérateur jusqu'à ce qu'elle soit bien froide

Dans l'autre plaque de génoise, découper 2 cercles de 20 cm de diamètre et les arroser avec le reste de sirop ( il va rester beaucoup de génoise vous pouvez l'utiliser pour faire des minis entremets ou des pop cake).

framboisier

Crème chantilly aux framboises
Mixer les framboises décongelées avec 1/4 de verre d'eau puis les filtrer.
Diluer la gélatine cacher (ou 3 feuilles de gélatine) dans 5 cl d'eau et l'incorporer à la purée de framboise, ajouter 75g de sucre en poudre et faire chauffer le coulis sans bouillir tout en remuant pour bien faire dissoudre le sucre et la gélatine.
Laisser refroidir.
Battre la crème fleurette ou la crème parvée en chantilly bien ferme, réserver quelques cuillères pour la déco et incorporer délicatement le coulis au reste de la crème à l'aide d'une spatule pour ne pas faire retomber la crème (la crème parvée est plus ferme qu'une crème chantilly, il faut donc si vous utilisez de la crème fleurette rajouter progressivement le coulis et ne pas tout mettre si vous constatez que la crème retombe).

Montage
Découper le gâteau roulé à la confiture en tranche de 1.5 cm d'épaisseur.
Recouvrir les bords d'un cercle à entremets de diamètre supérieur à celui des ronds de génoise (j'utilise un cercle réglable) d'une bande de film rhodoïd.
Disposer les rondelles de gâteau roulé sur le pourtour intérieur du cercle (voir photo).
Placer dans le fond le premier cercle de génoise. Recouvrir avec la moité de la crème à la framboise et parsemer de quelques framboises (je n'en avais que 125 g, ce n'est pas suffisant).
Recouvrir du deuxième disque de génoise et le recouvrir du reste de crème.
Lisser la crème, décorer et mettre au frais pendant au moins 2 heures avant de démouler.

P1160053

P1160070

Remarques
- La préparation au bain-marie de la génoise n'est pas obligatoire, il suffit dans ce cas de battre les oeufs tièdes et surtout pas froids avec le sucre jusqu'à ce que le mélange triple de volume.
- Pour avoir une mousse qui tienne bien vous pouvez mettre plus de gélatine mais elle sera plus compacte, moins mousseuse. En diminuant la quantité de gélatine la mousse sera plus aérienne mais les découpes de gâteau moins nettes.
- Vous pouvez verser sur le gâteau un coulis de framboises pour obtenir un "miroir", vous trouverez une recette de ce coulis ici : clic


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 09:14 - Commentaires [64] - Permalien [#]
Tags : , , ,


22 décembre 2012

Mini entremets avec génoise, crème pralinée, meringue et ganache au chocolat

Ces entremets sont un peu longs à préparer mais vraiment faciles à faire et ils se congèlent très bien.
J'ai préparé les meringues la veille et je les ai conservées dans une boite hermétique.

Ils ont eu beaucoup de succès chez moi bien que personnellement je les ai trouvés trop sucrés.
Je les ai refait plusieurs fois et mes enfants et mes invités ont beaucoup apprécié mais si vous n'aimez pas les gâteaux très sucrés cette recette n'est pas pour vous ! dans le cas contraire vous allez vous régaler.

79756220_p

 

INGREDIENTS (pour 7 cercles à entremets de 8 cm de diamètre ou un grand entremets)

Génoise
- 2 oeufs
- 60 g de sucre
- 60 g de farine
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 3 cuillères à soupe d'huile neutre
- 1 sachet de sucre vanillé

Sirop pour imbiber les génoises
- 7 cl d'eau tiède
- 1/2 cuillère à café de café instantané

Meringues
- 2 blancs d'oeufs (70 g)
- 140 g de sucre en poudre

Crème pralinée
- 25 cl de crème fleurette ou de crème parvée type nutrifill
- 175 à 200 g de pralin en poudre*
- quelques amandes concassées caramélisées

Ganache au chocolat et amandes caramélisées
- 150 g de chocolat noir à 70% de cacao
- 20 cl de crème fleurette ou de crème parvée
- 40 g d'amandes concassées grillées

* J'aime bien sentir des grains de pralin croquants dans la crème. Si vous préférez une crème onctueuse, remplacez le pralin en poudre par de la pâte pralinée

P1130784

REALISATION

Meringues
Mettez les blancs d'oeufs dans le bol de votre robot ou dans un saladier avec 1 pincée de sel.
Commencez à battre à petite vitesse pendant 2 à 3 minutes puis augmentez jusqu'à la vitesse maximale pendant 10 min environ. Quand les blancs ont doublé de volume, versez le sucre progressivement et continuez à battre pendant 5 minutes jusqu'à ce que les blancs en neige soient bien fermes et brillants.
Mettez la meringue dans une poche munie d'une douille et former vos meringues sur une feuille de papier sulfurisé posée sur la plaque du four.
Dessinez avec un stylo feutre épais des ronds de la taille des cercles à entremets sur l'envers de la feuille de papier sulfurisé et faites des cercles de meringue assez épais d'un diamètre légèrement inférieur à celui des ronds. 
Faites cuire pendant 2 heures à 90°.
Vérifiez que les meringues soient bien sèches et les sortir du four.
Réservez.
Remarque : J'ai utilisé de très gros oeufs, si les vôtres sont moyens, pesez les et ajoutez aux blancs en neige le double de leurs poids en sucre.          

P1130730 P1130739

Génoise
Sortir les oeufs du réfrigérateur pour qu'ils soient à température ambiante.

Dans un bol ou un saladier placé dans une casserole remplie à moitié d'eau bouillante mettez les oeufs entiers et le sucre en poudre et fouettez avec un batteur électrique à vitesse moyenne.
Quand le mélange commence à monter, augmentez la vitesse et fouettez à vitesse maximal jusqu'à ce que le mélange ait triplé de volume, puis incorporez l'huile puis la farine additionnée d'1 cuillère à café de levure chimique très délicatement pour ne pas faire retomber le mélange.
Versez la préparation dans un moule rond de diamètre 25 à 26 cm tapissé de papier sulfurisé. 
Faites cuire dans un four préchauffé à 170° pendant 15 à 18 minutes (vérifier : une aiguille piquée dans le gâteau doit ressortir sèche) 
Lorsque la génoise a refroidi, découpez 7 cercles à l'aide d'un cercle dans lequel vous allez monter votre entremets.                            

Crème pralinée
Battez la crème fleurette ou la crème parvée en chantilly et quand elle est montée, incorporez la gélatine (uniquement pour un grand entremets) puis le pralin assez délicatement pour ne pas faire retomber la crème.

Ganache
Faites griller les amandes concassées à feu doux jusqu'à ce qu'elles soient légèrement dorées.
Faites fondre le chocolat et la crème à feu doux puis incorporez les amandes grillées.

Montage
Placer les ronds de génoise dans les cercles tapissé de film rhodoïd et imbibez très légèrement les génoises avec le café.                       

P1130652 P1130732

Répartissez toute la crème sur les génoises placées dans les cercles et parsemez les d'amandes concassées caramélisées *.
Recouvrez la crème pralinée avec les meringues et placez au congélateur pendant 45 minutes à 1 heure.                     

P1130745 P1130754

Quand les entremets sont bien glacés, retirez les des moules et ôtez délicatement le film rhodoïd.
Recouvrir les entremets de la ganache au chocolat et aux amandes en les posant sur une grille pour les couvrir complètement ou sur une assiette pour ne recouvrir que le haut.               

P1130763 P1130770

Saupoudrez de morceaux de meringues ou d'amandes concassées légèrement grillées.
Mettez les entremets au réfrigérateur jusqu'au moment de les consommer.

* j'ai mis une poignée d'amandes concassées dans la poêle et j'ai saupoudré de sucre en poudre, j'ai fait chauffer en remuant les amandes jusqu'à ce que le sucre caramélise puis je les ai étalées sur une feuille de papier sulfurisé huilée et quand elles ont refroidi je les ai émiettées avec les mains pour les séparer les unes des autres.

Remarques :

- Il est un peu difficile de recouvrir complètement l'entremets de chocolat. Vous pouvez donc ne verser la ganache que sur le dessus quand ils sont encore dans les cercles : voir les photos ci dessous. Dans ce cas diminuer les quantités de ganache de moitié.
- Vous pouvez également recouvrir les côtés de l'entremets avec des amandes concassées grillées, il en faudra environ 150g pour recouvrir tous les entremets.
- Je vous déconseille de faire cuire les meringues dans les cercles à entremets : j'ai eu du mal à les démouler et la durée de cuisson est bien plus longue !
-  Ajoutez à la crème 12 g de gélatine cacher (ou 1 feuille de gélatine) diluée dans 5 cl d'eau chaude mais non bouillante si vous faites un grand entremets : la gélatine n'est pas obligatoire, elle est utile pour obtenir une crème plus compacte qui se tienne.
- J'ai fait ces entremets avec une crème mousseline plus raffinée mais plus longue à préparer, vous pouvez donc remplacer la crème fleurette (ou la nutrifill) par une crème mousseline au pralin.

P1130777

79755985_p


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

13 mai 2012

Entremets au poires et à la mousse au chocolat pralinée d'Annaelle

Aujourd'hui je poste à la place de ma mère la recette du gâteau d'anniversaire que j'ai réalisé pour les 30 ans de mon mari.
Il est constitué d'une génoise à la vanille, de poires confites, d'un sirop de poire et d'une mousse au chocolat praliné. La mousse est assez sucrée mais se marie vraiment bien avec la fraîcheur des poires.

75546809_p

  

INGREDIENTS 

La génoise
- 100g de farine
- 150g de sucre
- 50g de poudre d'amande
- 4 oeufs

Le sirop et les poires
- 4 belles poires mûres
- 10 cl d'eau 
- 2 + 2 cuillères à soupe d'alcool de poires
- 1 sachet de sucre vanillé

Mousse au Chocolat praliné
- 450g de crème fraîche liquide ou de crème parvée
- 150g de beurre ou de margarine
- 150g de pâte pralinée* : clic
- 100g de chocolat noir à 70%
- 6 jaunes d'oeufs
- 50g de sucre

Décoration 
Amandes effilées grillées et dragées 

*INSERT : je viens de refaire cette recette et j'ai augmenté la quantité de pralin (200g) et supprimé le sucre

75546825_p 

REALISATION

1- Pour réaliser la génoise battre les oeufs entiers avec le sucre au bain-marie mais attention votre bol ne doit pas toucher le fond de la casserole (sinon retirer la casserole du feu après avoir fait bouillir l'eau)
Fouetter la préparation jusqu'à ce que le mélange forme un ruban et triple de volume (prévoir un bol assez grand) Retirer le bol du feu et continuer à battre jusqu'à ce que le mélange refroidisse puis incorporez à la spatule la farine et le poudre d'amande en remuant délicatement pour ne pas faire retomber les oeufs.
Verser la pâte sur deux plaques et faire cuire à 150 degrés pendant environ 10 min découper ensuite deux cercles et réserver.

 2- Éplucher et découper ensuite les poires en très fines lamelles.
Les faire cuire dans une poêle avec un fond d'eau, deux cuillères à soupe d'alcool de poire et du sucre vanillé à feu doux, jusqu'à ce qu'elles deviennent fondantes.
Récupérer le jus de cuisson y ajouter encore un sachet de sucre vanillé ainsi que deux cuillères d'alcool de poires. Réserver.

 3- Pour réaliser la mousse monter la crème en chantilly et la réserver au frais. 
Faire fondre le chocolat au bain-marie et y ajouter le beurre ou la margarine en remuant jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Retirer du bain-marie et ajouter ensuite la crème pralinée.
Dans un autre bol battre les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et y ajouter le mélange margarine, chocolat et pralin.
Incorporer enfin au mélange précédent la crème montée en chantilly

Montage 
Déposer la première génoise dans un cercle, bien l'imbiber de sirop et déposer les tranches de poires par dessus, verser ensuite une première couche de crème. Renouveler l'opération une nouvelle fois puis ajouter les amandes effilées tout autour et décorer avec les dragées. Laisser prendre pendant deux heures minimum au frais.

75545961_p

75547258_p

Remarque : vous pouvez supprimer les poires si vous n'aimez pas ce fruit et remplacer le sirop par 10 cl de café léger sucré


D'autres recettes d'entremets :

      Fraisier             Bavarois framboises      L'Andalousie         Orange chocolat 

59646437_1_       bavarois_framboises__4_       P1050817       P1110823         


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

10 avril 2012

Bavarois orange chocolat : deux versions avec ou sans gluten pour Pessah

Pour ce gâteau, j'ai utilisé les recettes du Larousse des desserts de Pierre Hermé que j'ai adapté pour rendre l'entremets parvé.
L'entremets est un peu long à réaliser mais vous pouvez préparer la génoise et la crème anglaise la veille.
Vous pouvez remplacer la génoise de base par une dacquoise aux amandes ce que j'ai fait pour Pessah.

La récap des gâteaux de pessah est là : clic

P1110822

INGREDIENTS

Gâteau de base 1 :
Génoise

- 2 oeufs
- 70 g de farine
- 70 g de sucre
- 20 g de beurre
Sirop pour imbiber la génoise
- 7 cl d'eau + 2 cuillères à soupe de cointreau + 1 cuillère à café de sucre glace

Gâteau de base 2 sans gluten (pour pessah) :
Dacquoise aux amandes (pour un fond de 25 cm de diamètre avec entre parenthèses les proportions de P. Hermé pour 2 ronds de 22 cm de diamètre)
- 90 g de sucre glace (150 g)
- 80 g de poudre d'amandes (135 g)
- 3 blancs d'oeufs (5 blancs)
- 30 g de sucre semoule (50 g)

Les bavarois

Crème "anglaise"
(entre parenthèses les ingrédients et quantités de P. Hermé)
- 15 cl de jus d'orange (lait)
- 20 cl de crème parvée (crème fraîche liquide)
- 5 jaunes d'oeuf (4jaunes)
- 20 g de sucre (85 g)

Bavarois à l'orange
- 35 cl de jus d'orange
- 10 g de gélatine cacher ou 4 feuilles de gélatine*
- 50 g de sucre (à modifier suivant l'acidité des oranges utilisées)
- 20 cl de crème parvée ou de crème fleurette
- zeste d'une orange bio

Bavarois au chocolat
- 125 g de chocolat noir à 50% de cacao
- 20 cl de crème parvée nutrifill ou de crème fleurette
- 6 g de gélatine cacher ou 1 feuille et demi de gélatine
- 5 cl de jus d'orange

Miroir à l'orange
- 20 cl de jus d'orange
- 6 g de gélatine cacher ou 1 feuille et demi de gélatine
- 3 cuillères à soupe de sucre en poudre (à modifier suivant l'acidité des oranges utilisées)

* j'ai diminué la quantité de gélatine pour avoir une mousse plu aérienne (ele se tient moins bien mais elle est meilleure)

P1110853

REALISATION

Version 1 : Génoise
Tamisez la farine.
Faites fondre la margarine à feu doux et laissez tiédir.
Cassez les oeufs dans un bol; versez par dessus le sucre en pluie en fouettant.
Mettez ce bol au bain marie et fouettez jusqu'à ce que le mélange triple de volume, la préparation doit atteindre 60°.
Retirez la préparation du bain-marie et fouettez-la jusqu'à complet refroidissement.
Mettez 2 cuillères de ce mélange dans un petit bol et incorporez-y la margarine fondue.
Versez ensuite la farine en pluie dans les oeufs battus en remuant délicatement puis incorporez le contenu du petit bol.
Faire cuire dans un moule d'une taille légèrement supérieur à votre contour à entremets à 180° pendant 15 minutes (surveillez la cuisson qui varie suivant les fours).
Placez la génoise dans un cercle à entremets tapisser d'un rhodoid.
Arrosez la génoise avec 7 cl d'eau additionnée de cointreau et de sucre glace.
Réservez.

Version 2 : Dacquoise à l'amande
Mixez du sucre en poudre à l'aide d'un robot pour obtenir du sucre glace et tamisez le sucre glace et la poudre d'amande au dessus d'un papier sulfurisé.
Dans une terrine, fouettez les blancs au batteur en neige ferme et incorporez le sucre en poudre en 3 fois pour durcir le mélange.
Ajoutez aux blancs la poudre d'amande sucrée en la versant en pluie et en soulevant délicatement la préparation avec une spatule.
Mettez la pâte dans une poche à douille munie d'une douille lisse n° 9 ou 10 et disposez-la en spirale en partant du centre pour former un cercle de la taille de votre cercle à entremets sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez à 170° pour 25 à 30 minutes (35 minutes dans le recette initiale).
Laisser refroidir.  
Placer la dacquoise dans un cercle à entremets

P1110744

Crème "anglaise"
Dans un bol, fouettez les jaunes avec le sucre pendant 3 minutes.
Faites chauffer le jus d'orange et la crème jusqu'à ébullition et verser ce mélange sur les jaunes progressivement tout en fouettant la préparation.
Remettez le tout dans la casserole et faites cuire la crème sur feu moyen, sans cesser de la travailler à la spatule ou à la cuillère en bois, jusqu'à 83°, en évitant surtout d'atteindre l'ébullition.
Il faut que la crème soit "à  la nappe" : un doigt passé sur la spatule recouverte de crème y laisse sa trace.
Retirez alors du fouet mélanger pour qu'elle soit parfaitement onctueuse.
Filtrez à l'aide d'une passoire.

Crème bavaroise à l'orange
Mettez la gélatine* à ramollir dans 35 cl de jus d'orange pendant quelques minutes.
Ajoutez cette préparation à la moitié de la "crème anglaise" encore chaude avec les zestes d'orange et remettez sur feu doux avec le sucre en remuant sans arrêt jusqu'à dissolution complète de la gélatine.
Filtrez la préparation. 
Placez la préparation dans un bol et plongez ce bol dans un récipient rempli de glaçons en remuant jusqu'à ce que la préparation épaississe ou placez cette préparation au réfrigérateur pendant 1/2 heure puis mixez la avec un mixeur plongeant.
Fouettez la crème parvée (ou la crème fraîche liquide) en chantilly très ferme et incorporez cette crème fouettée à la préparation précédente.
Réservez un verre de la crème bavaroise
Étalez immédiatement le reste de la crème bavaroise sur la génoise ou la dacquoise et mettez la au congélateur pour la faire durcir pendant que vous préparez la crème bavaroise au chocolat (il sera plus facile d'étaler la crème bavaroise au chocolat si la crème à l'orange est bien froide)

Remarque
Avec cette quantité de gélatine la crème bavaroise tient bien : je préfère en mettre moins pour obtenir une crème plus onctueuse et moins gélifiée !

P1110779

Crème bavaroise au chocolat
Mettez la gélatine* à ramollir dans 5 cl de jus d'orange pendant quelques minutes.
Ajoutez cette préparation à la moitié de la "crème anglaise" encore chaude et remettez sur feu doux avec en remuant sans arrêt jusqu'à dissolution complète de la gélatine puis ajoutez le chocolat coupé en morceaux ou rapé et remuez jusqu'à ce que la préparation soit homogène. Retirez du feu. 
Placez la préparation dans un bol et plongez ce bol dans un récipient rempli de glaçons en remuant jusqu'à ce que la préparation épaississe.
Fouettez la crème parvée ou la crème fraîche liquide en chantilly très ferme et incorporez cette crème fouettée à la préparation précédente.
Étalez immédiatement cette crème sur la crème à l'orange refroidi, lissez la bien et remettez la au congélateur pendant 1/2 heure pour la faire durcir.
P1110789

Recouvrir la crème au chocolat avec une  très fine couche de la crème bavaroise à l'orange réservée (cette couche est utile pour que le miroir à l'orange qui va venir dessus ait une jolie couleur)

* j'utilise de la gélatine cacher en petits grains

P1110791

Miroir à l'orange
Mettez la gélatine à ramollir dans le jus d'orange pendant quelques minutes puis faites chauffer cette préparation avec le sucre à feu doux jusqu'à dissolution complète de la gélatine.
Retirez du feu et laissez la refroidir en remuant de temps en temps
Dès que la préparation commence à épaissir légèrement, étalez-la sur le bavarois.
Décorez avec des meringues : clic, des fruits rouges ou des suprêmes d'orange et placez au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

P1110832

Pour obtenir une couche de bavarois à l'orange plus ferme vous pouvez augmenter la quantité de gélatine mais le bavarois sera moins mousseux.
Il faut le découper lorsqu'il est très froid pour que la mousse reste ferme, le demouler et ôter le rhodoid au moment de servir.
 

Version avec génoise :

P1110824

P1110875

Version pour Pessah et sans gluten avec dacquoise à l'amande :

P1110931

P1110933
P1110996

Remarque : vous pouvez doubler les proportions du bavarois au chocolat pour ne faire qu'une couche au chocolat.

La recette des petites meringues est là : clic


D'autres recettes d'entremets :

        Fraisier        Bavarois framboises   Entremets citron     Bavarois mangue

59646437_1_      bavarois_framboises__4_      3      P1020560


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.

Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

09 octobre 2011

L'Andalousie de la maison du chocolat : un délicieux entremets au chocolat et au citron sans farine ni gluten

Cet entremets provient du livre de recettes de Robert Linxe : La Maison du Chocolat. 
Bien qu'il soit long à préparer, il n'est pas trop compliqué et le résultat est à la hauteur du temps passé à le réaliser. 
C'est ma fille Annaelle qui avait fait cet entremets pour l'anniversaire de son mari et je vous le recommande vivement pour les fêtes.

Nous avons particulièrement apprécié le contraste entre la douceur de la ganache au chocolat et l'acidité de la mousse au citron mais si vous n'êtes pas très amateur de cet agrume vous pouvez le remplacer par de l'orange en y ajoutant du cointreau.

P1050821 

INGREDIENTS

Crème au citron
- 2 citrons non traités
- 70 g de sucre semoule
- 40 g de beurre
- 2 jaunes d'oeufs + 1 oeuf entier
- 8 g de gélatine en feuille ou 16 g de gélatine de poisson cacher
- 75 g de crème fleurette montée en chantilly (ou de crème parvée)

Biscuit macaron
- 130 g de poudre d'amandes
- 130 g de sucre glace
- 30 g de poudre de cacao non sucré
- 8 blancs d'oeufs
- 100 g de sucre en poudre
- 1 pincée de sel

Crème au chocolat
- 250 g de bon chocolat noir  
- 100 g de crème fleurette + 100 g de crème fleurette montée en chantilly (ou de crème parvée)
- 80 g de beurre

P1050848 

REALISATION

Crème au citron (à préparer la veille)
Prélever le zeste (sans atteidre la peau blanche) de 2 beaux citrons, les presser, et verser le tout dans une casserole en réservant le jus d'1/2 citron pour y diluer la gélatine.
Ajouter le sucre, le beurre, l'oeuf et les 2 jaunes.
Faire chauffer à feu doux tout en battant au fouet jusqu'à ce que la crème cuise et épaississe.
Retirer du feu, ajouter la gélatine ramollie dans un peu de jus de citron, mélanger bien et remettre sur le feu quelques secondes.
Laisser refroidir et réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain (ou la préparer le matin pour l'après midi).
Le lendemain sortir la crème, la lisser à l'aide d'un fouet et y incorprer la crème fleurette montée en chantilly*

P1050787

Crème au chocolat
Hacher le chocolat et le mettre dans un bol.
Verser les 100 g de crème fleurette dans une casserole, la porter à ébullition et la verser sur le chocolat. Attendre 1 minute, puis mélanger et laisser refroidie. Ajouter ensuite le beurre et bien mixer dans le bol d'un mixeur afin de rendre la ganache plus légère et mousseuse.
Y ajouter les 100 g de crème fleurette montée en chantilly bien ferme et réserver.

P1050789

Biscuit macaron
Préchauffer le four à th 200°.
Tamiser ensemble les amandes en poudre, le sucre glace et la cacao en poudre et bien mélanger.
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel puis quand les blancs sont durs, y incorporer en 3 ou 4 fois le sucre en poudre pour les durcir encore.
Verser ces blancs en neige sur le mélange à base d'amandes et les incorporer en remuant délicatement à l'aide d'une spatule.
Tapisser une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé, verser dessus la pâte, l'étaler et mettre au four pour 15 à 18 minutes.
Sortir le biscuit du four, le retourner sur une grille ou un plateau, décoller le papier et laisser refroidir puis le couper en trois parts de même taille.

Montage
Pour assembler le gâteau, poser un rectangle de biscuit macaron sur un plat, répartir dessus les 2/3 de la crème au chocolat, poser dessus le deuxième rectangle de biscuit, étaler dessus la crème au citron. Poser la troisième part de biscuit et recouvrir du reste de ganache au chocolat.
A l'aide d'un éplucheur faire des copeaux de chocolat et en recouvrir l'entremets.
Mettre au frais au moins 2 heures ou jusqu'au lendemain.

P1050798
Remarques
- Lorsque j'ai pris les photos, mon gâteau n'était pas assez réfrigéré, je n'ai donc pas pu ôter le rhodoid, la couche de crème au citron est plus fine que celle sous l'on voit sous le rhodoid.
- Dans la recette initiale, le gâteau est recouvert d'un glacage au chocolat 30 minutes avant d'être servi, après avoir été réfrigéré pendant au moins 1 heure.
- J'ai utilisé un moule à contour amovible pour monter mon entremets mais il n'est pas indispensable puisque dans la recette initiale l'assemblage se fait sur un plat. Par contre le gâteau est recouvert d'un glacage au chocolat qui permet de cacher les éventuelles imperfections !


P1050814 

 P1050853

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes d'entremets :

        Fraisier            Bavarois framboises     Entremets citron        Forêt noire

59646437_1_       bavarois_framboises__4_         3     25709201_p_1_


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

15 juin 2011

Entremets Moccambo aux cerises par Annaelle, sans farine et sans gluten

Cette recette provient du livre de Robert Linxe : La maison de Chocolat.
C'est un délicieux entremets que j'ai préparé pour l'anniversaire de ma fille. J'y ai rajouté des cerises, qui ne figuraient pas dans la recette initiale, et nous avons beaucoup apprécié l'association framboises-cerises avec le chocolat.
Cet entremet peut être consommé à Pessah et il convient au personne allergique au gluten puisqu'il ne contient pas de farine.

Pour faire un entremets rond, j'ai doublé les proportions du biscuit macaron, ce qui m'a permis de faire 3 disques et 2 petits entremets individuels (que j'ai fourré de crème nutrifil et de cerises).

DSC05416 

INGREDIENTS

Biscuit macaron (doubler ces proportions pour un entremets rond)
- 100 g de poudre d'amandes
- 100 g de sucre glace
- 30 g de poudre de cacao non sucré
- 6 blancs d'oeufs
- 30 g de sucre en poudre
- 1 pincée de sel

Crème au chocolat
- 300 g de bon chocolat noir
- 150 g de crème fleurette ou de crème parvée
- 60 g de beurre

Garniture
- 100 g de pulpe de framboises (mixer et filtrer 150 g de framboises)
- 250 g de cerises dénoyautées

Glacage
- 20 cl de lait
- 220 g de chocolat noir
- 15 g de glucose
- 15 g de beurre

ou crème chantilly
ou crème parvée montée en chantilly (utilisée pour cet entremets)

entremet annaelle

REALISATION

Crème au chocolat
Hacher le chocolat et le mettre dans un bol.
Verser la crème fleurette ou la crème parvée dans une casserole, la porter à ébullition et la verser sur le chocolat. Attendre 1 minute, puis mélanger et laisser refroidie. 
Réserver 2 h au réfrigérateur.
Ajouter ensuite le beurre et bien mixer dans le bol d'un mixeur afin de rendre la ganache plus légère et mousseuse.

Biscuit macaron
Préchauffer le four à th 200°.
Tamiser ensemble les amandes en poudre, le sucre glace et la cacao en poudre et bien mélanger.
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel puis quand les blancs sont durs, y incorporer en 3 ou 4 fois le sucre en poudre pour les durcir encore.
Verser ces blancs en neige sur le mélange à base d'amandes et les incorporer en trois fois, en remuant délicatement à l'aide d'une spatule.
Pour un entremet rectangulaire : tapisser une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé, verser dessus la pâte, l'étaler et mettre au four pour 15 à 18 minutes.
Pour un entremets rond : former 3 disques de 24 cm de diamètre et cuire de la même façon.
Sortir le (ou les) biscuit du four, le retourner sur une grille ou un plateau et laisser refroidir (Robert Linxe conseille de le laisser 12 h au réfrigérateur sans ôter le papier sulfurisé. Je l'ai laissé au réfrigérateur 2 h).
Quand il est bien froid, sortir le (ou les) biscuit(s) aux amandes du réfrigérateur, enlever le papier sulfurisé et pour un entremets rectangulaire le couper en trois parts de même taille.

Glacage (non fait)
Faire bouillir le lait et le verser sur le chocolat haché en mélangeant doucement pur l'incorporer sans battre le mélange.
Ajouter le glucose et le beurre et bien mélanger pour obtenir un glacage lisse et brillant.
Vous pouvez l'utiliser immédiatement ou le conserver 1 semaine au réfrigérateur.

Montage
Pour assembler le gâteau :
Tapisser les parois d'un moule à contour amovible ou d'un cercle à entremets de rhodoïd. 
Poser un rectangle ou un disque de biscuit macaron dans le moule à contour amovible, répartir dessus la 1/2 de la ganache au chocolat, recouvrir de la pulpe de framboises et de cerises coupées en deux et dénoyautées.
Poser dessus le deuxième rectangle ou disque de biscuit et recouvrir du reste de ganache au chocolat et de cerises coupées en deux.
Poser dessus le troisième rectangle ou disque de biscuit macarons puis recouvrir de glaçage ou de crème chantilly et décorer avec des cerises entières dénoyautées.
Réfrigérer 2 heures avant de démouler.

Remarque
Je n'ai pas procédé exactement comme dans la recette initiale : Robert Linxe partage la pulpe de framboise en deux (je trouve qu'il n'y en a pas assez pour la partager) et il partage la ganache en 3 : il recouvre aussi le troisième rectangle de biscuit aux amandes de ganache (mais pour mon gâteau rond, il n'y avait pas assez de ganache pour la partager en trois) ce que je vous conseille de faire si vous faîtes un entremets rectangulaire .
 DSC05403

DSC05425

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 D'autres recettes d'entremets :

         Fraisier        Bavarois framboises    Entremets citron         Forêt noire

59646437_1_      bavarois_framboises__4_      3      25709201_p_1_


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.