08 février 2008

Moule en silicone : attention à lire absolument !!!

Un article vraiment sérieux pour changer !!

Si vous devez acheter des moules en silicone je vous conseille vivement de lire l'article suivant paru dans "que choisir" il y a quelques mois, ainsi que les commentaires sous cet article :

"Légers, souples, aptes à faciliter le démoulage des préparations, les moules en silicone connaissent un succès croissant.
Or, cette matière pose très souvent des problèmes de sécurité alimentaire, comme le révèlent de récents contrôles des services des fraudes.

Sur 81 échantillons analysés, 44 présentaient des teneurs en matières organiques volatiles supérieures à la réglementation.
Ces composés nocifs présents dans les moules sont relargués dans la préparation lors de la cuisson alors que, théoriquement, un matériau en contact avec les denrées doit être inerte.
Les contrôleurs précisent que les moules dont les conditions d'utilisation indiquent qu'ils peuvent être utilisés jusqu'à 260 ou 280 °C, sont en majorité conformes, à l'inverse de ceux résistant seulement à 230 ou 240 °C.
Ceux qui tiennent à acheter un tel moule doivent donc préférer les premiers."

On peut aussi, pour limiter les dégâts, procéder à un chauffage à blanc, à haute température, avec un mélange eau/huile, puis nettoyer soigneusement. L'essentiel des composés indésirables seraient alors relargués, assure-t-on à la direction des fraudes.
Faire attention au projection d'huile dans le four : voir le commentaire de So posté sous la recette

Remarque : Vous n'allez pas utiliser vos moules à des températures si élevées mais c'est juste un CRITERE DE QUALITE

Vous pouvez écouter une emission suisse ici :
http://www.touslespodcasts.com/annuaire/radio-tv/radios-locales/283-episode71899.html
Il y est conseillé d'éviter d'utiliser les moules à une temperature superieure à 200°

Autre article similaire

 

Aptitude au contact alimentaire des matériaux et objets en élastomères de silicone

Le marché des objets culinaires a vu apparaître depuis quelques années de plus en plus d'objets en élastomères de silicone, dans les magasins de grande surface généralistes, dans ceux spécialisés en articles domestiques, ainsi que par correspondance.

Ces objets sont les plus souvent des moules à gâteaux. Les matériaux et objets au contact des denrées alimentaires se doivent d'être inertes vis-à-vis de ces denrées (c'est-à-dire en particulier qu'ils ne doivent pas céder à ces denrées, dans les conditions normales ou prévisibles de leur emploi, des constituants dans une quantité susceptible de présenter un danger pour la santé, ou d'entraîner une modification inacceptable de la composition des denrées, ou de leurs caractéristiques organoleptiques).

Les articles en élastomères de silicone ont fait l'objet d'une enquête afin de vérifier le respect global de cette inertie.

Dans le cadre de l'enquête réalisée au cours du 2ème trimestre 2004, 36 départements ont procédé à des prélèvements et 81 échantillons ont été analysés par le laboratoire de Bordeaux.

Les résultats sont médiocres : 44 échantillons ont été déclarés "non conformes" ou "à suivre" par ce laboratoire, tous sur le seul critère du dépassement de la limite en matières organiques volatiles libres (dont le seuil est fixé à 0,5% par l'arrêté du 25 novembre 1992).

Les moules dont les conditions d'utilisation précisent l'aptitude pour des températures allant jusqu'à 260°C ou 280°C sont en majorité conformes, alors que ceux résistant jusqu'à 230°C ou 240°C seulement sont non conformes dans la plupart des cas.

Le nombre particulièrement élevé de non-conformités relevées lors de cette enquête met en évidence la nécessité d'informer les fabricants et les importateurs sur l'existence de la réglementation relative aux matériaux et objets en élastomères de silicone destinés au contact alimentaire, et sur l'importance du contrôle des objets finis.


Source DGCCRF

 


La silicone alimentaire est un mélange de polymères de silicone avec un catalyseur (du platine ou du peroxyde). Si la silicone au platine reste inerte jusqu’à 250-300°, la « peroxydée » (moins chère) laisse migrer des particules vers les aliments dès 160° . Interdite en Allemagne et en Suisse, elle n’est pas prohibée en France – bien qu’une étude (de 2004, la dernière en date ( !)) de la DGCCRF mette en évidence de bien piètres résultats sur environ 50% des échantillons prélevés- et aucun étiquetage ne la distingue !

Pour une totale sécurité alimentaire, il ne faut donc acheter que des ustensiles clairement étiquetés « silicone platine », indiquant une résistance à de hautes températures (250-260 °).


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits. Ils sont la propriété de Piroulie. Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 08:01 - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : ,