07 octobre 2015

Cédrats confits en tranches (confiture d'étrog #2)

J'ai utilisé la même méthode que précédemment : clic pour faire ces tranches de cédrats confits avec des temps de cuisson légèrement inférieurs.

Les fruits confits obtenus sont délicieux et je vous recommande cette technique inratable !
La méthode semble longue mais ne prend qu'une dizaine de minutes chaque jour et vous obtiendrez de délicieux cédrats confits.
Sur les photos mes cédrats sont plus foncés que dans la réalité,ne soyez pas étonnés si vos étrogs confits sont très clairs !

J'utilise cette technique pour la moitié de mes cédrats et celle qui est là : clic pour l'autre moitié, je vous donnerai très prochainement la recette de mon délicieux cake aux cédrats pour les utiliser.

Je participe avec cette recette au défi proposé par Stephane sur ce site :  clic

 

P1180503

 

INGRÉDIENTS

- 500g de cédrats (pesés épluchés et bouillis) : environ 3 beaux cédrats
- 600g d'eau (60 cl)
- 500g de sucre en poudre
- jus d'1 citron

P1180505

RÉALISATION

Éplucher ou râper les cédrats (photo 1).
Conserver les zestes pour parfumer un cake en les congelant si vous ne les utilisez pas tout de suite (photo 2)

Les couper en tranches fines et ôter les pépins (photo 3).
Faire macérer pendant une journée ces morceaux de cédrats dans de l'eau salée (photo 4).
Rincer les cédrats et les faire macérer à nouveau pendant 2 jours dans de l'eau non salée en changeant l'eau tous les jours.
Le 3eme jour faire bouillir 2 fois les cédrats dans de l'eau pendant 1 à 2 minutes en changeant l'eau à chaque fois pour les ramollir et supprimer leur amertume (photo 5).
Égoutter les cédrats et les peser.
Verser dans une casserole le même poids d'eau + 10 cl et le même poids de sucre que de cédrats ainsi que le jus d'1 citron et préparer un sirop en faisant bouillir ce mélange (par exemple pour 400 g de cédrats, mettre 400 g de sucre et 500 g d'eau avec 1 jus de citron pour préparer le sirop).
Plonger alors les tranches cédrats dans le sirop et laisser cuire à feu moyen (5 minutes) puis doux pendant 20 minutes.
Éteindre le feu et laisser reposer 1 journée ou 24 h (photo 6).

confiture etrog-004

Le lendemain faire de nouveau bouillir les cédrats dans le sirop, baisser le feu et laisser frémir 10 à 15 minutes environ à feu doux 
Renouveler l'opération 2 ou 3 fois en ajoutant éventuellement un peu d'eau si il en manque; le sirop se concentre et les écorces deviennent translucides au fur et à mesure (photo 7).
Stopper dès que les cédrats vous semblent suffisamment confits, la dernière cuisson étant plus longue que les autres : 30 minutes pour moi à feu doux (jusqu'à  ce que le sirop soit assez épais) en les remuant très délicatement pour faire passer les tranches du dessus au dessous pour qu'elles soient toutes confites, sinon les répartir dans deux casseroles si la votre n'est pas assez large (photo 8).


Les cédrats confits se conservent une dizaine de jours dans leur sirop mais vous pouvez les congeler ainsi que le sirop dans lequel ils baignent.

Remarque importante : pesticide sur les cédrats
Mon amie Inbar m'a envoyé ce lien : clic 
Les étrogim en Israel semblent être traités à outrance, il faudra donc les éplucher plutôt que les râper.
En France ils sont probablement traités comme les autres agrumes, il est donc préférable de prélever les zestes sur des cédrats biologiques.
Je n'ai pas d'information concernant ceux du Maroc et si vous en avez j'aimerais bien que vous me laissiez un commentaire. 

P1180494

P1180496


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 10:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


28 septembre 2014

Confiture de figues à la vanille

Avec la confiture de mirabelles, la confiture de figues est une de mes préférées.
Il existe plusieurs méthodes de cuisson et j'ai choisi celle qui se prépare la veille.
Si vous avez oublié de préparer vos fruits la veille vous pouvez la faire le jour même en laissant reposer le mélange figues-sucre pendant 2 heures.
Cette confiture est parfaite pour un petit déjeuner mais elle peut être également utilisée pour accompagner du foie gras il parait que c'est délicieux (personnellement je ne mange pas de foie gras), avec du fromage, dans des tartelettes à la frangipane, pour faire des tartelettes à la confiture : clic etc...

P1170974

INGRÉDIENTS

- 1 kg de figues mûres
- 500 g de sucre en poudre
- 2 gousses de vanille
- jus d'1 citron

CONFITURE FIGUES-VANILLE

RÉALISATION

La veille
Laver les figues, ôter les queues, les couper en 4 ou en 8 et bien les vérifier.
Si la peau de certains fruits est très épaisse, en ôter une lanière sur deux.
Mettre dans un bol, les figues, le sucre, le jus de citron et les gousses de vanille fendues en deux et grattées.
Laisser reposer toute la nuit (ou une demi-journée)

Le lendemain
Mettre les figues dans une casserole à fond épais.
Porter à ébullition et faire chauffer à feu vif pendant 10 minutes environ.
Écumer la confiture à l'aide d'un écumoire ou d'une passoire.
Baisser le feu et laisser cuire à feu doux pendant 60 minutes au minimum en remuant régulièrement, jusqu'à ce que la confiture épaississe (pour 1 kg de fruits la mienne a mijoter pendant 1 h 20). 
Pour vérifier la consistance, déposer quelques gouttes de confiture sur une petite assiette froide, elles doivent gélifier immédiatement sinon prendre une boule de sirop entre le pouce et l'index et écarter doucement les doigts : le sirop forme un filet fin. 
Mixer grossièrement ou complètement.
Mettre la confiture dans des pots ébouillantés au préalable, fermer hermétiquement et retourner les pots pour les poser à l'envers sur les couvercles.
Laisser les pots retournés jusqu'à refroidissement de la confiture.

Il est préférable de faire cuire la confiture à feu doux, ce sera plus long mais les fruits seront plus confits.

Remarque
Pour obtenir une bonne confiture il faut utiliser de beaux fruits mûrs mais pas abîmés.
Dans certaines recettes, il est conseillé d'ôter la peau des fruits, je l'ai fait pour ma première confiture mais j'ai préféré celle que j'ai faite avec la peau des figues. J'ai utilisé des figues noires bien mûres (mais pas trop !) à la peau fine. 

P1170967

P1170970

Comment conserver longtemps sa confiture sans la mettre au réfrigérateur

- Utiliser des pots qui ferment hermétiquement

- Les ébouillanter ainsi que les couvercles : il faut les plonger, bocaux et couvercles séparés, 5 à 10 minutes (à compter dès que la température est montée à 100°C) dans de l'eau bouillante, puis les faire égoutter sur un torchon parfaitement propre. L'idéal étant d'utiliser des couvercles neufs ou en très bon état.

- Mettre la confiture bouillante dans les pots, les fermer hermétiquement et les retourner pour faire le vide d'air juqu'à ce que la confiture refroidisse (l'inconvénient de cette méthode est qu'elle ne permet pas de juger de la consistance finale de la confiture quand elle a refroidi pour pouvoir éventuellement la faire cuire plus longtemps si elle est trop liquide).


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 10:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 septembre 2013

Confiture de raisins

A cette époque de l'année, ma mère avait l'habitude de faire de la confiture de raisins qu'elle laissait mijoter longtemps jusqu'à ce que les raisins soient confits et qu'on dégustait avec des noix légèrement grillés.
Je viens de faire sa recette et elle a été très appréciée chez moi.

P1160293

 

INGRÉDIENTS

- 1 kg de raisins verts ou noirs murs et bien fermes
- 500 g de sucre semoule
- 7 cl de jus de citron (jus de 2 petits citrons)

confiture de raisins

RÉALISATION

Laver et équeuter les raisins.
Si ce sont des raisins sans pépins les laisser entiers, sinon les couper en deux et retirer les pépins.
Les mettre dans une bassine en cuivre (je n'en ai pas) ou dans une casserole en inox avec le sucre et le jus de 2 citrons.
Porter à ébullition en remuant jusqu'à ce que le sucre soit dissous.
Laisser mijoter à feu moyen pendant 40 à 50 minutes pour obtenir une confiture classique et 1 heure au moins pour que les raisins soient presque confits et la confiture très ferme, en écumant la confiture au fur et à mesure que l'écume se forme.
Les raisins sont très clairs en début de cuisson puis foncent dès que la confiture commence à réduire pour finir par devenir presque noirs si vous laissez les fruits confire.

        P1160249   P1160252

Pour vérifier la consistance d'une confiture classique, déposer quelques gouttes de confiture sur une petite assiette glacée (je mets mon assiette au congélateur), elles doivent gélifier rapidement sinon prendre une boule de sirop entre le pouce et l'index et écarter doucement les doigts : le sirop forme un filet fin. 
Ôter la casserole du feu, et mettre aussitôt la confiture dans des pots ébouillantés au préalable.
Les fermer hermétiquement et les retourner immédiatement en les posant sur leur couvercle.
Laisser refroidir avant de remettre les pots à l'endroit.
Attendre quelques jours avant de la consommer.
Au moment de servir vous pouvez ajouter des cerneaux de noix légèrement grillés.

Il est préférable de faire cuire un peu moins la confiture que de trop la faire réduire car vous pouvez toujours la remettre sur le feu si vous la trouvez trop liquide une fois refroidi.

P1160279

P1160287

 

Comment conserver longtemps sa confiture sans la mettre au réfrigérateur

- Utiliser des pots qui ferment hermétiquement

- Les ébouillanter ainsi que les couvercles : il faut les plonger, bocaux et couvercles séparés, 5 à 10 minutes (à compter dès que la température est montée à 100°C) dans de l'eau bouillante, puis les faire égoutter sur un torchon parfaitement propre. L'idéal étant d'utiliser des couvercles neufs ou en très bon état.

- Mettre la confiture bouillante dans les pots, les fermer hermétiquement et les retourner pour faire le vide d'air juqu'à ce que la confiture refroidisse (l'inconvénient de cette méthode est qu'elle ne permet pas de juger de la consistance finale de la confiture quand elle a refroidi pour pouvoir éventuellement la faire cuire plus longtemps si elle est trop liquide).


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 09:30 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 septembre 2013

Confiture de coings à la cannelle pour Kippour et Roch Hachana

Chaque année avant les fêtes de Roch Hachana j'ai l'habitude de faire cette confiture de coings.
Seule difficulté : éplucher les coings et en ôter les pépins ! Un des "trucs" pour y arriver plus facilement est de passer les coings quelques secondes au micro-ondes ou de les faire bouillir avant de les éplucher mais je n'ai jamais essayé ces méthodes.

La confiture se fait en deux étapes : Il faut d'abord faire cuire les coings sans le sucre avec les peaux et les pépins puis dans un deuxième temps, faire mijoter les coings dans un sirop de sucre avec les épices

Vous trouverez la recette de la pâte de coing ici : clic et plusieurs autres recettes pour Roch Hachana dans cette récap : clic

confiture de coings (2)

INGRÉDIENTS

- 2 coings (600 g une fois épluchés)
- 400 g de sucre (j'en mets 2/3 du poids des fruits épluchés)
- 1 bâton de cannelle (ou à défaut 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre)
- 2 clous de girofle ou cardamome (je n'en mets pas)
- jus d'1/2 citron (5 cl)
- 1 verre et demi d'eau (environ 25 cl)

confiture de coings (4)

RÉALISATION

Éplucher les coings, les couper en quartiers et ôter les pépins ainsi que toute la partie granuleuse qui les entoure puis mettre les coings épluchés dans une casserole.
Mettre les épluchures et les pépins dans une gaze fine et bien la fermer (c'est la peau qui contient la pectine).
Presser le 1/2 citron et mettre le jus dans l'eau dans laquelle vous allez faire cuire les coings, verser cette eau sur les coings disposés dans la casserole, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 1/2 heure à 1 heure avec la mousseline contenant les peaux et les pépins.
Quand les coings sont presque cuits, ôter la mousseline contenant les peaux.
Retirer délicatement les quartiers de coings et les poser sur un plat.
Ajouter dans l'eau de cuisson le sucre et le bâton de cannelle,faire bouillir pour faire fondre le sucre et laisser mijoter 10 minutes. Ajouter 1/2 verre d'eau
Ajouter les coings et laisser mijoter à feu très doux 2 heures environ à découvert, jusqu'à ce que le sirop soit épais et les fruits bien rouges.
Rajouter éventuellement un peu d'eau si il n'en reste pas dans la casserole en milieu de cuisson.
Personnellement je laisse mijoter vraiment longtemps car j'aime que les coings soient presque caramélisés.

Remarque
Comme vous pouvez le voir sur les photos, ma confiture ressemble plutôt à un confit (j'aime bien que mes coings soient légèrement caramélisés) donc pour une consistance de confiture plus moelleuse il faut les cuire moins longtemps et mettre plus d'eau : personnellement je ne mets que 25 cl d'eau puis 1/2 verre d'eau avant de remettre les coings dans le sirop et s'il le faut j'en rajoute un peu.

Avec la peau et les pépins vous pouvez faire de la gelée de coing : clic

P1090190


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 08:30 - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 octobre 2012

Alfajores à la maïzena

Les alfajores sont de délicieux petits sablés très appréciés en Amérique latine et originaire d'Andalousie.
Ils sont traditionnellement fourrés à la confiture de lait (dulce de leche) mais également avec du chocolat ou de la confiture et enrobés de noix de coco.
J'ai donc essayé plusieurs versions : confiture de lait clic, dellinut (pâte à tartiner type nutella), chocolat avec pralin, confiture de framboises.
Ils sont excellents, moelleux et fondants et ont disparu à une vitesse quasi supersonique.
Bien que très calorique, je vous recommande de tester cette recette de toute urgence !

C'est celle de mon amie Joséphine Saadoun Benbaruch, fabuleuse pâtissière, que je remercie.

78450973_p

 

INGRÉDIENTS (pour 25 à 30 biscuits)

Biscuits
- 150 g de beurre ou de margarine 
- 100 g de sucre glace
- 1 cuillère a café d extrait de vanille
- 150 g de maïzena
- 150 g de farine tamisée 
- 1/2 sachet de levure chimique
- 4 jaunes d oeufs
- 2 pincées de sel

Garniture
- confiture de lait ou confiture de framboise
- chocolat noir + pralin ou nutella
- noix de coco râpée

P1130296

 

RÉALISATION

Mixer ensemble, le beurre et le sucre glace, les jaunes et l'extrait de vanille.
Mélanger la maïzena, la farine, la levure dans un bol et ajouter ce mélange à l'appareil précèdent en mixant rapidement pour obtenir une pâte homogène (la pâte est collante) ou travailler la pâte à la main mais la malaxer le moins possible pour obtenir des biscuits bien sablés (ajouter un peu de farine si vos oeufs sont très gros et la pâte collante).
Mettre au réfrigérateur pendant 2h.
Préchauffer le four a 180°.
Étendre délicatement la pâte sur le plan de travail bien fariné, sur une épaisseur d'1 cm en appuyant très légèrement sur le rouleau à pâtisserie et découper des ronds de 4 à 5 cm de diamètre (50 à 60 ronds).
Les déposer sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé et enfourner pour 9 à 10 minutes.

Les biscuits sont très clairs et mous à la sortie du four mais il ne faut pas les laisser plus longtemps, ils vont durcir en refroidissant.
Lorsque les biscuits sont froids, déposer 1/2 cuillère à café de confiture de lait ou de chocolat à tartiner sur un sablé et le recouvrir d'un deuxième biscuit puis les rouler dans de la noix de coco.
Pour les alfajores fourrés à la confiture faire chauffer la confiture 20 secondes au micro-onde puis procéder comme pour les autres.

Les conserver dans une boite hermétique.

P1130298

Remarques
- Je trouve les alfajores à la confiture de lait un peu fades, je préfère ceux qui sont fourrés à la confiture de framboise ou au chocolat. J'essayerai dans ma prochaine fournée d'en farcir quelques uns avec de la confiture de citron.
- Vous pouvez remplacer le beurre par de la margarine, les alfajores seront très bons (mais au beurre ils sont meilleurs !) par contre ne remplacez pas par de l'huile, la texture sera très différente et la pâte trop collante.
- Ces sablés sont vraiment délicieux, très fondants et bien moelleux mais très riches en matières grasses.
- Ils sont fait pour être dégustés avec leurs garnitures sinon ils manquent de sucre et de parfum surtout si on les fait à la margarine. Dans ce cas, ajouter de la vanille et mettre plus de sucre.

P1130290


Avec chocolat noir et pralin

P1130305

 


D'autres recettes de biscuits sablés

   Palets bretons            Shortbread           Sablés bretons      Galettes bretonnes  

30175638[1]    67931034_p[1]    sablés (13)    P1100948


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

Posté par piroulie à 20:00 - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


09 février 2012

Confiture de lait maison (ribat halav)

Cette recette, également connue sous le nom "Dulce de leche", est facile à faire mais très longue à cuire !

P1110072

Vous pourrez l'utiliser pour tartiner des crêpes, des gaufres, des brioches, pour l'incorporer à une crème ou dans un gâteau, fourrer des chocolats, des macarons, des biscuits sablés, recouvrir un cheesecake etc...

Suivant l'usage auquel vous la destinez, vous la ferez plus ou moins liquide.

P1080891
  

INGREDIENTS (pour 2 petits pots)

- 1 litre de lait entier
- 500 g de sucre en poudre
- 4 à 5 sachets de sucre vanillé ou 1 gousse de vanille fendue et grattée

P1080902

 

REALISATION

Mettre tous les ingrédients dans une casserole en inox à fond épais et avec des rebords assez hauts pour ne pas que le lait déborde.
Faire chauffer la préparation et dès qu'elle commence à bouillir, baisser le feu pour que le lait frémisse (3-4 sur ma plaque à induction)
Laisser cuire pendant 1h à 1h15 min en remuant la préparation toutes les 10 minutes.
Dès que le lait prend une coloration beige et que la préparation a diminué de moitié, remuer sans arrêt en veillant bien à ce que le fond n'accroche pas pendant 15 minutes environ.
La préparation va épaissir peu à peu et prendre une jolie couleur caramel clair.
Suivant l'usage que vous allez en faire, vous pouvez la faire plus ou moins épaisse (attention en refroidissant la confiture épaissit). 
Verser la confiture dans des pots ébouillantés au préalable, fermer les pots et les retourner jusqu'à ce qu'ils refroidissent.
Conserver au moins 2 jours avant de les déguster.

Remarques
- Ne pas utiliser de lait demi-écrémé pour cette recette : je viens de la refaire avec du lait demi-écrémé car il est très difficile de trouver du lait entier cacher et je l'ai raté !
- Si vous utilisez une gousse de vanille, retirez la dès que le lait commence à épaissir
- Vous pouvez parfumer cette confiture en y ajoutant du chocolat (2 à 3 cuillères à soupe de cacao non sucré) mais je trouve que ça dénature son goût.
- Attention, il ne faut pas faire cuire la confiture de lait trop longtemps sinon elle va cristalliser et durcir, celle qui est sur la deuxième photo par exemple est un peu trop épaisse pour la conserver plus de quelques jours.
- Il existe une version express avec une boite de lait concentré mais comme je n'utilise que du lait sous surveillance rabbinique et qu'il n'en existe pas en concentré, je ne l'ai pas testé.

P1110085 

___________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de confitures

         Coings                      Kiwi                  Reine-claude             Mirabelles

 confiture de coings (4)     DSCN6174     P1060883     P1080177


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur,  conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

Posté par piroulie à 08:00 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 décembre 2011

Biscuits étoiles à la maïzena fourrés à la confiture

Certains d'entre vous m'ont demandé quelles étaient les recettes de biscuits sablés que j'appréciais le plus dans mon blog. Parmi les recettes de biscuits celle-ci est celle que je fais le plus souvent.

Ils sont délicieux, légers, moelleux  ou croquants selon la durée de la cuisson et leur épaisseur, ni trop gras, ni trop secs et vous pouvez les déguster nature, fourrés de confiture ou nappé de chocolat.
Ces biscuits sont moins gras que les palets bretons, les sablés bretons ou les sablés de Marmiton  qui sont meilleurs, plus sablés mais que je trouve trop riches en matières grasses et que je fais donc plus rarement.

Je reposte donc cette recette, que j'ai déjà donnée avec 4 variations ici : clic , avec de nouvelles photos, les quantités pour 2 oeufs et plus de détails.
La même base avec de l'eau de fleur d'oranger et un peu plus de farine est utilisée pour les caks (couronnes) : clic

70042399

 

INGRÉDIENTS

- 2 gros oeufs (115g)
- même volume* de sucre (environ 100 g)
- même volume* d'huile (environ 12 cl)
- 1 verre de maïzena (100 g)
- 230 à 250 g de farine environ** (tout dépend de la grosseur de vos oeufs)
- 1/2 sachet de levure chimique
- 3  sachets de sucre vanillé
- 3/4 de pot de confiture (abricot, myrtille, framboises, fraises etc...)


*Les mesures d'huile et de sucre correspondent au volume des oeufs : si les 2 oeufs remplissent un verre au 3/4, on remplit le verre d'huile au 3/4 et on remplit le verre de sucre au 3/4. L'idéal étant d'utiliser un verre doseur.
** 2 verres et 1/4 de farine (commencer par mettre 2 verres puis compléter si la pâte est trop collante)

P1090822

 

RÉALISATION

Cassez dans un verre 2 oeufs et les verser dans un saladier. Mettre le même volume d'huile et le même volume de sucre en poudre (roux chez moi) ainsi que 3 à 4 sachets de sucre vanillé et bien mélanger.
Ajoutez un verre de maïzena et 220 g (2 verres) de farine additionnée d'un demi sachet de levure chimique. Bien mélangez (je le fais à la main, inutile de sortir un robot !).
Ajoutez éventuellement un peu de farine dans la pâte pour obtenir une pâte très souple, très légèrement collante (il faut donc bien fariner le plan de travail avant de l'étaler).

Étalez la pâte au rouleau sur le plan de travail fariné et découpez des étoiles (ou des ronds) à l'emporte pièce d'environ 6 cm de diamètre.
Si vous aimez les biscuits croquants, étalez la pâte très finement, si vous les préférez plus moelleux étalez la pâte sur une épaisseur de 3 mm (les biscuits gonflent à la cuisson donc étalez la pâte plus finement que pour des sablés classiques).
En utilisant un emporte-pièce plus petit, évidez la moitié de vos biscuits : attention plus l'étoile évidée est large, plus ils sont difficiles à manipuler.
Déposez les biscuits sur une feuille de papier sulfurisé posée sur une grille ou sur une feuille de silicone et passez légèrement le rouleau à pâtisserie sur les biscuits avant de les enfourner pour bien les aplatir.
Préparez une fournée de biscuits entiers et une autre de biscuits "troués" car les biscuits entiers doivent cuire 1 à 2 minutes de plus que les biscuits "troués".
Avec ces quantités j'ai rempli 2 plaques de four: j'ai obtenu 20 biscuits "pleins", 20 "troués" et 35 mini-étoiles

P1090877 P1090883


Les faire cuire à th 170 ° pendant 12 à 13 minutes pour les biscuits en"pleins" et 10 minutes environ pour les biscuits évidées.
Les biscuits doivent être dorés en dessous et presque blancs au dessus sauf si vous les aimez très croquants.

Pendant que la deuxième plaque de biscuits cuit, faites chauffer la confiture 5 minutes pour qu'elle épaississe ou faites la bouillir quelques secondes avec 1/2 cuillère à moka d'agar-agar.
Mettez 1/2 cuillère à café de confiture chaude sur les biscuits entiers chauds.
Saupoudrez les biscuits troués de sucre glace dès qu'ils sortent du four et les poser sur les biscuits tartinés de confiture . Appuyez légèrement pour bien les faire adhérer et rajoutez éventuellement un peu de confiture dans le "trou".

Remarques :
- Il faut travailler avec des ingrédients à température ambiante, les oeufs doivent être tièdes.  
- Vous pouvez remplacer 1 verre de farine par 1 verre d'amandes ou de noisettes en poudre.
- N'utilisez pas de farine fluide pour vos biscuits et vos cookies mais de la farine type 55 si possible (sinon type 45, la plus courante).
- Attention cette pâte gonfle plus que celles des biscuits sablés traditionnels, il faut donc étaler la pâte un peu plus finement que pour des sablés classiques à base de beurre.
- Cette recette est idéale pour utiliser tous vos fonds de pots de confiture (il m'arrive d'en avoir plusieurs entamés car mon mari aime beaucoup la confiture et varie les parfums ce qui encombre parfois mon réfrigérateur !)
- Lorsque je forme les étoiles évidées, je récupère le centre pour en faire des mini-biscuits que je recouvre parfois de chocolat fondu

P1090846

P1090830

P1090864


Petits sapins réalisés avec cette recette (mon prochain billet) :

biscuit confiture-4
____________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de biscuits sablés :

 Au citron de Felder     Palets bretons           Diamants             Sablés bretons

   biscuits citron (6)     30175638[1]     biscuit diamant (3)     sablés (13)


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 18:30 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 août 2011

Confiture de mirabelles de Christine Ferber

La confiture de mirabelles de Christine Ferber que j'ai trouvé dans le Larousse des confitures étant à base de sirop, j'ai préféré tester celle que Guylaine et je l'ai trouvée délicieuse.
J'y ai ajouté du sucre vanillé mais je n'ai pas senti le goût de la vanille, je réessayerai avec une gousse.

J'ai utilisé des fruits bien sucrés et bien mûrs et je les ai cuits plus longtemps que la durée indiquée par C. Ferber.

P1080254 

INGREDIENTS

- 500 g de fruits épluchés (environ 550g non épluchés)
- 350 g de sucre cristallisé*
- jus d'1/4 citron (3 cl)

* Vous pouvez utiliser du sucre blanc cristallisé ou mélanger sucre roux et sucre blanc.

 P1080177

PREPARATION

La veille
Laver et sécher les mirabelles, en ôter les noyaux et les couper en 2.
Mettre dans un bol les fruits, le sucre et le jus de citron et laisser macérer 1 heure.
Porter alors cette préparation à ébullition en remuant délicatement.
Dès que la préparation bouillonne, arrêter la cuisson.
Remettre alors les fruits dans le bol, couvrir le bol d'une feuille de papier sulfurisé et laisser macérer toute la nuit.

Le lendemain
Remettre la préparation dans une casserole assez large et la porter à ébullition, baisser le feu et faire cuire à frémissement en remuant sans arrêt pendant 5 à 10 minutes après ébullition (plutôt 20 minutes pour moi, peut être parce que je n'ai mis que 350 g de sucre).
Écumer la confiture au fur et à mesure que l'écume se forme.
Pour vérifier la consistance, déposer quelques gouttes de confiture sur une petite assiette froide, elles doivent gélifier immédiatement sinon prendre une boule de sirop entre le pouce et l'index et écarter doucement les doigts : le sirop forme un filet fin.
Ôter la casserole du feu, et mettre aussitôt la confiture dans des pots ébouillantés au préalable.
Les fermer hermétiquement et les retourner immédiatement en les posant sur leur couvercle.
Laisser refroidir avant de remettre les pots à l'endroit.
Attendre quelques jours avant de la consommer.

Le temps de cuisson dépend de la quantité de sucre utilisée (plus il y a de sucre moins le temps de cuisson est long !), de la maturité des fruits et de leur teneur en eau. Si vous avez un thermomètre à sucre, arrêtez la cuisson quand la température est de 105°.

P1080182

AUTRE METHODE :

Si vous souhaitez mettre moins de sucre, vous pouvez en diminuer la quantité en ajoutant dans la confiture, quelques minutes avant la fin de cuisson, une demi cuillère à café d'agar-agar dilué dans 1/4 de verre d'eau  (contrairement à la gélatine, l'agar-agar doit bouillir pour être efficace).
C'est ce que j'ai fait pour ma deuxième tentative (500 g de mirabelles et 250 g de sucre) en utilisant la même méthode et en laissant la confiture cuire pendant 10 minutes le lendemain.
Préparée avec de l'agar-agar la confiture est très bonne mais plus molle, moins "confite"!
Par contre le goût des fruits est moins dénaturé puisqu'ils cuisent moins longtemps.
C'est aussi un très bon compromis si vous souhaitez obtenir une confiture contenant moins de sucre.

P1080114

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 

Comment conserver longtemps sa confiture sans la mettre au réfrigérateur

- Utiliser des pots qui ferment hermétiquement

- Les ébouillanter ainsi que les couvercles : il faut les plonger, bocaux et couvercles séparés, 5 à 10 minutes (à compter dès que la température est montée à 100°C) dans de l'eau bouillante, puis les faire égoutter sur un torchon parfaitement propre. L'idéal étant d'utiliser des couvercles neufs ou en très bon état.

- Mettre la confiture bouillante dans les pots, les fermer hermétiquement et les retourner pour faire le vide d'air juqu'à ce que la confiture refroidisse (l'inconvénient de cette méthode est qu'elle ne permet pas de juger de la consistance finale de la confiture quand elle a refroidi pour pouvoir éventuellement la faire cuire plus longtemps si elle est trop liquide).
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de confitures :

 Confiture de coings         Confiture de Kiwi      Confiture de Reine-claude                

confiture_de_coings__3_      DSCN6171      P1070572


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 17:10 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 août 2011

Confiture de reines-claudes et quelques conseils pour réussir sa confiture

Pour faire cette confiture, je me suis inspirée de la technique de Christine Ferber mais j'ai mis moins de sucre qu'elle.
J'ai utilisé des fruits bien parfumés, fermes et sucrés.

Je vous conseille de faire vous même vos confitures, c'est simple assez rapide et elles sont bien meilleures et moins sucrées que celles que l'on achète dans le commerce !

P1070533

INGREDIENTS

- 1 kg de reines-claudes pesées sans noyaux (environ 1.2 kg)
- 700 à 800 g de sucre blond cristallisé
- jus d'1/2 citron (4cl)

 P1070552

PREPARATION

La veille
Laver et sécher les reines-claudes, en ôter les noyaux et les couper en 2 ou en 4 suivant leurs tailles.
Mettre dans un bol les fruits, le sucre et le jus de citron et laisser macérer 1 heure.
Porter alors cette préparation à ébullition en remuant délicatement.
Dès que la préparation bouillonne, arrêter la cuisson. 
Remettre alors les fruits dans le bol, couvrir le bol d'une feuille de papier sulfurisé et laisser macérer toute la nuit.

Le lendemain
Porter la préparation à ébullition, baisser le feu et faire cuire à frémissement en remuant sans arrêt pendant 10 à 15 minutes (un peu plus pour ma confiture car je n'avais mis que 700 g de sucre).
Écumer la confiture au fur et à mesure que l'écume se forme.
Pour vérifier la consistance, déposer quelques gouttes de confiture sur une petite assiette froide : elles doivent  gélifier immédiatement .
Ôter la casserole du feu, et mettre aussitôt la confiture dans des pots ébouillantés au préalable.
Les fermer hermétiquement et les retourner immédiatement en les posant sur leur couvercle.
Attendre quelques jours avant de la consommer.

Le temps de cuisson dépend de la quantité de sucre utilisée (plus il y a de sucre, moins longue est la cuisson), de la maturité des fruits et de leur teneur en eau.
Si vous avez un thermomètre à sucre, arrêtez la cuisson quand la température est de 105°.

P1070559


Remarques
- Ne pas cuire la confiture à gros bouillon.
- L'idéal est d'utiliser une bassine à confiture en cuivre. Je n'en avais pas mais une casserole en inox a très bien fait l'affaire !
- N'utilisez pas de fruits trop trop mûrs ou au contraire trop acides. Il est important de choisir des fruits de bonne qualité arrivés à maturité, mûrs et bien sucrés.
- N'oubliez pas le jus de citron, il empêche le sucre de cristalliser, aide à la conservation et rehausse le goût des fruits.
- Vous pouvez ajouter une gousse de vanille, 3 à 4 sachets de sucre vanillé, des épices ou de l'alcool dans le fruits.
- Si vous voulez diminuer la quantité de sucre de la recette, vous pouvez ajouter en fin de cuisson 1 cuillère à café d'agar-agar dilué dans 1/4 de verre d'eau puis laisser bouillir quelques minutes (contrairement à la gélatine, l'agar-agar doit bouillir pour être efficace)

P1060874

Comment conserver longtemps sa confiture sans la mettre au réfrigérateur

- Utiliser des pots qui ferment hermétiquement

- Les ébouillanter ainsi que les couvercles : il faut les plonger, bocaux et couvercles séparés, 5 à 10 minutes (à compter dès que la température est montée à 100°C) dans de l'eau bouillante, puis les faire égoutter sur un torchon parfaitement propre. L'idéal étant d'utiliser des couvercles neufs ou en très bon état. 

- Mettre la confiture bouillante dans les pots, les fermer hermétiquement et les retourner pour faire le vide d'air juqu'à ce que la confiture refroidisse (l'inconvénient de cette méthode est qu'elle ne permet pas de juger de la consistance finale de la confiture quand elle a refroidi pour pouvoir éventuellement la faire cuire plus longtemps si elle est trop liquide).

P1070553

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de confiture ou à base de confiture
:

Confiture de coings              Confiture de Kiwi                     Biscuits pim's

confiture_de_coings__3_       DSCN6171         45664061_1_


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 08:00 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juillet 2010

Petits biscuits fourrés à la confiture et enrobés d'amandes concassées

Je me retrouve régulièrement avec plusieurs pots de confiture entamés au réfrigérateur, car chacun chez moi a ses préférences.
J'avais utilisé cette recette pour liquider tous ces fonds de pots et faire place nette avant Pessah.
Les biscuits étaient bons et l'effet visuel assez réussi.

53471958_1_

INGRÉDIENTS

- 250 g de farine type 55
- 125 g de beurre ou de margarine
- 75 g de sucre
- 2 jaunes d'oeufs moyens
- 2 sachets de sucre vanillé
- 1/2 paquet de levure chimique
- une pincée de sel

- 150 g d'amandes concassées
- 1 à 2 blancs d'oeufs

- confitures

53437545_1_

RÉALISATION

Préchauffer le four à 180°.
Dans un bol ou dans la cuve de votre mixeur, mélanger le beurre ou la margarine coupé en très petits morceaux avec les 2 jaunes d'oeufs (j'ai utilisé des oeufs moyens), le sucre et le sucre vanillé.
Ajouter la farine et le sel et bien mélanger pour obtenir une pâte très souple (ne pas trop travailler la pâte).
Former 2 rouleaux, les envelopper de film alimentaire et les laisser reposer 30 minutes à 1 heure au réfrigérateur.
Sortir la pâte et couper les rouleaux en petits tronçons.
Rouler ces petits tronçons en forme de boule dans la paume des mains et creuser un creux au milieu avec le manche d'une cuillère en bois, sans perforer le fond du biscuit.

biscuits_aux_amandes__6_

Les tremper dans un blanc d'oeuf battu puis les rouler dans les amandes concassées.
Déposer les biscuits sur une feuille de papier sulfurisé posée sur la grille du four.

DSCN5994

Enfourner pour 10 minutes.
Au bout de 10 minutes, sortir les biscuits du four et avec le manche d'une cuillère en bois, reformer les creux, sans trouer le fond du biscuit.
Enfourner à nouveau pour 5 à 10 minutes.
Pendant ce temps, faire chauffer la confiture pour la faire épaissir un peu.
Au sortir du four, verser une cuillère à café de confiture chaude dans le creux des biscuits.
Laisser refroidir.

Fourrés à la confiture de kiwi, de framboises et de myrtilles :

53437566_1_

Fourrés à la confiture de myrtilles :

53472001_1_

Fourrés à la confiture de kiwi (la recette est là : clic)

53471918_1_

Remarques
- Suivant la taille de vos biscuits vous en obtiendrez 30 à 40 et la durée de cuisson va dépendre de leur épaisseur.
- Si vous aimez les biscuits sucrés, vous pouvez mettre plus de sucre mais la confiture apporte suffisamment de douceur à ces petits-fours.

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de biscuits (cliquez sur le nom de la recette) :

Biscuits fourrés     Amandes, noisettes            C. Felder              Palet breton

25498930_1_      amande__coco__noisette      biscuits_citron__6_      DSCN6252


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 08:00 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , ,