27 mai 2020

Quiche au fromage de chèvre, aux épinards et au saumon fumé.

 

 

20200526_100349 copy

 


Voici une petite quiche très agréable et très facile à réaliser pour Chavouot. La pâte est bien croustillante, et la garniture fond en bouche. Vous pouvez la servir avec une petite salade c'est un délice.

Je n'avais pas l'intention de poster cette quiche sur le blog, je l'ai posté rapidement sur mon instagram Annaelle08 mais vu le succès qu'elle a eu je me suis dit que finalement vous seriez contents de la retrouver ici. Vous pouvez évidement remplacer le chèvre par le fromage que vous préférez mais l'association chèvre/épinards reste celle que je préfère. Vous pouvez également ne pas mettre le saumon fumé. 

 

Pour la pâte minute :

  • 300g de farine
  • 2 pincées de sel
  • 1.5cc de levure chimique
  • 100g d'huile
  • 100g d'eau bouillante


Mélanger tous les ingrédients pour avoir une pâte homogène puis étaler la pâte dans le fond de tarte immédiatement. Cette pâte doit être travaillée sans pause quand elle est encore un peu tiède. Contrairement à une pâte sablée on ne met pas cette pâte au frais on la laisse à température ambiante.


Pour l'appareil :

  • 350g d'épinards
  • 1cs d'huile d'olive
  • 4 œufs
  • sel, poivre et muscade
  • 1 brique de crème fraîche liquide non sucrée
  • 100g de saumon fumé
  • fromage de chèvre


Préchauffer le four à 180 degrés.
Faire revenir les épinards dans l'huile d'olive puis une fois qu'ils sont bien cuits les déposer sur le fond de tarte.
Ajouter par dessus le saumon fumé coupé en fines lamelles. Battre les œufs en omelette puis ajouter ensuite la crème, le sel, la muscade et le poivre. Verser le mélange sur les épinards/saumon fumé et déposer des rondelles de fromage de chèvre.
Enfourner pour 40 à 45 minutes.

La quiche se déguste tiède.

 

Posté par Annaelle08 à 08:22 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


11 mai 2020

Les petits chaussons aux 3 fromages

 

  

chaussons

 

 

Alors que la fête de Chavouot arrive bientôt je vous propose une petite recette très gourmande et qui accompagne à merveille une petite salade fraîche. J'y ai mis les fromages que j'avais sous la main mais vous pouvez bien évidement mettre tout ce que vous aimez dans la garniture. 
   
   
Pour la pâte :
   
• 400g de farine
• 1.5cc de levure chimique
• 3/4cc de sel
• 200g de beurre froid
• 200ml de crème fraîche épaisse 
   
   
Pour la garniture :
   
• 200g de fromage bulgare à 24% de matière grasse
• 150g de ricotta
• 100g de mozzarella
• 2 œufs moyens
• basilic frais haché 
   
   
Mélanger les ingrédients de la pâte au mixer. Puis la laisser prendre au frais une heure au minimum. L'étaler et découper des ronds avec un emporte-pièce.
Pour la garniture mélanger tous les ingrédients à la fourchette puis en déposer à la cuillère dans chaque rond de pâte découpé.
Préchauffer le four à 180 degrés.
Replier le chausson en deux en faisant bien coincider et adhérer les bords entre eux. Puis dessiner le contour des bords avec les dents de la fourchette. Disposer les chaussons sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 
Badigeonner chaque chausson d'oeuf battu et ajouter du sésame. 
Cuire 20 à 25 minutes. 

Posté par Annaelle08 à 16:28 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2020

Le Flan Pâtissier la recette ULTIME

 

Voici une recette que j'ai postée sur mon compte Instagram Annaelle08 et qui a eu beaucoup de succès. Cette recette me rappelle ma Maman qui raffolait du flan pâtissier. J'ai donc décidé de la publier sur son blog.


Recette du flan pâtissier selon la recette de Benjamin Adato ( Je vous conseille vivement d'aller sur le compte Instagram de Benjamin.adato il a des photos sublimes )

 

20200417_144009 copy

 

 

Recette pour un moule de 20cm de diamètre 
                 
                        
      
Pour la pâte brisée 
  • 250g farine tamisée 
  • 125g beurre 
  • 5g sel fin 
  • 30g poudre d'amandes 
  • 80g sucre glace 
  • 1 oeuf
Sabler le tout à la main ou avec la feuille du robot 
Ajouter un jaune d'œuf + 50g d'eau. 
Ne surtout pas trop travailler la pâte pour ne pas la chauffer et donc lui donner du corps. 
Laisser reposer au Frigo pendant 1h30 minimum.
Étaler à 3mm d'épaisseur et foncer le cercle préalablement beurré puis mettre la pâte au congélateur.
                                               
                    
              
Appareil à flan
  • 1L lait 
  • Une gousse de vanille 
  • 200g crème liquide 
  • 100g sucre 
  • 125g jaune d'oeuf 
  • 100g sucre (une seconde fois oui) 
  • 120g Maizena
Chauffer le lait, la crème, la vanille et 100g de sucre.
Dans le même temps mélanger 100g de sucre avec les jaunes d'oeuf, pas besoin de les blanchir il faut simplement que le sucre soit dissout.
Ensuite ajouter la maïzena et mélanger pour obtenir un mélange homogène et sans grumeaux mais attention à ne pas trop mélanger pour ne pas donner trop de force à l'appareil.
Une fois que le mélange lait+crème arrive à ébullition, en verser la moitié sur les jaunes et le sucre et bien mélanger avant de verser la seconde moitié du lait. 
Mélanger puis verser le tout dans la casserole et placer sur feu moyen sans JAMAIS cesser de remuer.
Il faut que le mélange épaississe mais pas autant que pour une crème pâtissière car sinon la consistance est trop ferme et impossible à étaler harmonieusement dans le fond de tarte.
Quand ça épaissit de manière significative mais que c'est encore bien souple verser dans le fond de tarte qui doit impérativement être congelé.
Cuire à 170 degrés pendant 35 minutes. Laisser refroidir toute la nuit au frigo avant de servir.

 



Posté par Annaelle08 à 19:48 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2018

Recette pour Chavouot 2018 : Cheesecakes (6 recettes), flan pâtissier, crème renversée, recettes salées

Coucou à tous !!!

Je vous remets la récap des cheesecakes de maman pour ce chavouot 2018 En vous souhaitant de très bonnes fêtes.

 

Le nom de la fête de Chavouot signifie « semaines ». Cette fête a lieu sept semaines après Pessa’h et dure deux jours (un seul jour en Israël), commençant au coucher du soleil le 5 Sivan jusqu’à la tombée de la nuit le 7 Sivan.

Chavouot est aussi appelée fête des prémices (yom habikourim), car c'est à cette dâte que les premiers fruits de la récolte étaient offerts au Temple mais aussi Fête de la Moisson (‘Hag HaKatsir) car c'était l'époque de la récolte du blé, et deux pains de farine de froment étaient portés en offrande au Beth Hamikdache en signe de gratitude envers D.ieu pour l'abondante récolte.

C'est la seconde des Trois Fêtes de Pèlerinage (Chaloch Régalim), les deux autres étant Pessa'h et Souccot.
Contrairement aux deux autres fêtes qui comportent des Mitsvot spécifiques (la Matsa, le Maror, etc. à Pessa’h ; la Souccah, les « quatre espèces » à Souccot), Chavouot n'a aucune Mitsva particulière, ni aucune cérémonie distincte. La raison en est qu’à Chavouot la Torah entière nous fut donnée et, par voie de conséquence, les Mitsvot dans leur totalité.
Le don de la Torah fut un événement spirituel d’une grande portée, qui marqua l’essence de l’âme juive pour l’éternité.  Nos Sages l’ont comparé à un mariage entre D.ieu et le peuple juif. Chavouot signifie également « serment », et en ce jour, D.ieu fit un serment d’alliance perpétuelle avec nous, et en retour, nous lui avons juré une fidélité éternelle.

La première nuit de Chavouot, les Juifs ont l'habitude de veiller toute la nuit en étudiant la Torah.
L’une des explications de cette coutume est que les Juifs ne s’étaient pas levés tôt le jour où D.ieu a donné la Torah au Sinaï et il fallut que le Créateur Lui-même les réveille. Pour réparer cette erreur, les Juifs ont pris sur eux l’habitude de rester éveillés les femmes allumeront deux flammes (à partir d'une bougie allumée depuis vendredi) en récitant les bénédictions :

BAROUKH ATAH ADO-NAÏ É-LOHÉNOU MÉLEKH HAOLAM ACHÈRE KIDÉCHANOU BE-MITS-VO-TAV VETSIVANOU LÉHADLIK NÈR CHEL YOM TOV. (Tu es béni, Eternel notre D.ieu, Roi de l'univers, qui nous a sanctifié par Tes commandements, et nous a commandé d'allumer la lumière du jour de fête).  
(source : site chabad.org dans lequel vous trouverez de plus amples explications  clic)

La veille de Chavouôt nous avons la coutume de décorer la synagogue (avec des fleurs) en l'honneur de la fête,
a) Une des raison de ce Minhag est que lorsque la Torah fut donnée, le monde se remplit d’une odeur agréable.
b) c'est aussi en souvenir des prémices pendant lesquels on utilisait des fleurs pour décorer.
c) Cette coutume nous rappele qu'à Chavouôt, le monde est jugé pour la production des arbres fruitiers (Maguen Abraham).
d) De plus, nos Sages relatent que, bien que le mont Sinaï fut une montagne rocailleuse située en plein désert, il se recouvrit d’un tapis d’herbe et d’une multitude de fleurs lors du don de la Torah.
(Source : Rav Atlan du site judaisme.org et chabad.org)

Pour Chavouot nous avons l'habitude de faire des gâteaux au fromage et de consommer des plats halavi (lactés) car la Torah est comparée à du lait mais vous trouverez plusieurs explications de cette coutume ici : clic.

RECETTES SUCREES

Recette 1 de cheesecake : La plus légère

cheesecake_1__5_

Recette 2 : Cheesecake aux framboises

26570912_1_

Recette 3 : Cheesecake avec petits suisses

DSC02357

Recette 4 :Cheesecake au kiri et petits suisses (plus riche et plus compacte, c'est celle que je préfère)

DSCN8042

Recette 5 : Cheesecake sans cuisson

53172438_p

Recette 6 Cheesecake au caramel au beurre salé

 

105040216

 

Crème renversée de P. Hermé

83120109_p

Flan pâtissier de C. Felder

sans-titre

Flan parisien sans crème fraîche

66181262

Nougat glaçé

65769760


RECETTES SALEES

Crèpes à la béchamel aux champignons

67572972_p

Lasagnes aux épinards et à la béchamel

67805196_p 

Lasagnes aux légumes et à la béchamel

104071122

Quiche aux épinards

65388837

Quiche aux poireaux

69999560

Pizza au fromage

55717936_p

Pizza avec pâte briochée

83118232_p


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 07:04 - Commentaires [108] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 février 2016

Gaufres de C. Felder à la chantilly , chantilly au siphon

J'avais trouvé il y a très longtemps la recette de ces délicieuses gaufres sur le superbe blog de Mirliton mais je n'ai jamais pu prendre de photo car dès qu'elles étaient cuites, elles disparaissaient aussitôt.
Finalement j'ai doublé les doses ce qui m'a permis d'en garder quelques une pour illustrer ma recette.

Je la republie cette année car je n'ai pas du tout le temps d'afficher de nouvelles recettes et j'en suis désolée !

Nous avons d'aileurs depuis longtemps adopté cette recette ma fille Annaelle et moi, après en avoir testé plusieurs et nous n'en changerons plus !
Les gaufres sont parfaites : moelleuses à l'intérieur et croquantes à l'extérieur et elles ne se ramollissent pas trop vite.

72385629_p

 

INGRÉDIENTS (pour 10 à 12 gaufres)

Gaufres
- 250 g de farine
- 2 oeufs
- 1/2 gousse de vanille ou 2 sachets de sucre vanillé
- 30 g de sucre
- 1 pincée de sel
- 60 g de beurre fondu
- 15 cl de lait
- 15 g de levure fraîche de boulanger (ou 1 cuillère à soupe rase de levure de boulanger déshydratée)
- 10 cl de crème fraîche
- 1 cuillère à soupe de kirsch ou de rhum

Chantilly
- 30 cl de crème fleurette entière
- 4 sachets de sucre vanillé

 

72187234_p

 

 

RÉALISATION

Délayer la levure dans le lait tiède.
Faire fondre le beurre et le laisser refroidir un peu
Battre les œufs en omelette, y ajouter la vanille ou le sucre vanillé, le sucre et le sel.
Tamiser la farine et la mettre dans un grand saladier (attention :prévoir un grand bol car la pâte va tripler de volume).  Creuser un puits dans la farine puis y verser le lait. 
Bien mélanger puis incorporer dans cette pâte les œufs, la crème liquide et enfin le beurre fondu puis l'alcool tout en continuant de remuer avec une cuillère en bois ou un fouet pour obtenir une préparation homogène.
Couvrir le saladier d'un film étirable et laisser lever la pâte au minimum 1h30 à température ambiante.
Faire chauffer le gaufrier.
Verser une petite quantité de pâte sur une des faces alvéolées, refermer, retourner le gaufrier et laisser cuire environ 3 à 4 minutes en retournant à nouveau le gaufrier à mi-cuisson. 
Saupoudrer les gaufres de sucre glace ou de chocolat fondu et garnir de chantilly

la pâte doit bien gonfler :

P1110095

 

Pour faire de la chantilly avec un siphon 

Si vous respectez ces quelques conseils, vous réaliserez très facilement une chantilly mousseuse et légère avec un siphon !!

- Il faut utiliser de la crème fraîche liquide entière et non pas allégée dans laquelle vous allez ajouter du sucre glace ou du sucre vanillé.
- Si vous utiliser du sucre vanillé, faites le fondre dans la crème fleurette.
- Filtrer la préparation à l'aide d'une passoire avant le la mettre dans le siphon pour ne pas risquer de le boucher.
- Mettre la préparation froide dans le siphon (remplir le siphon au 3/4 de sa hauteur donc environ 40 cl de crème fleurette pour un siphon de 0.5 litre).
- Fermer le siphon en vissant fermement la tête. Introduire une cartouche de gaz dans le réceptacle à cartouche et visser l’embout à fond jusqu’à entendre le bruit du gaz qui s’échappe de la cartouche (1 cartouche pour un siphon de 0.5 l et deux pour un siphon de 1 litre).
- Secouer énergiquement le siphon en le tenant tête en bas une quinzaine de fois puis placez-le au réfrigérateur pour 2 heures au moins avant se servir la chantilly (sinon mettre la crème fleurette additionnée de vanille et filtrée au congélateur pendant 15 à 20 minutes puis la verser dans le siphon)
- Avant de servir la chantilly, ne pas trop secouer le siphon pour éviter de transformer la crème en beurre mais donnez juste une ou deux secousses pour faire redescendre la crème vers le bas.
- Au moment de servir il est très important de tenir le siphon tête en bas et bien vertical.
- Vous pouvez garder le siphon pendant 2 ou 3 jours au réfrigérateur.
- Bien nettoyer le siphon à la fin de chaque utilisation en démontant la tête pour pouvoir nettoyer chaque élément avec le petit goupillon 

La chantilly faite au siphon est plus aérienne que celle qui est montée à l'aide d'un batteur mais elle "tient" moins bien.

Attention vous devez utiliser des cartouches contenant du N2O (couleur argent) et pas des cartouches contenant du CO2 (cartouches dorées).
Il faut parfois essayer 2 ou 3 fois avant de réussir à bien maîtriser l'utilisation du siphon. 

Une vidéo chez Marmiton : clic
Un article complet et très bien fait chez Chef Nini : clic

P1110119

P1110134

Pour des minis gaufres il suffit de mettre moins de pâte dans le gaufrier

P1110146

 


 Crêpes à la bière   Pancakes à l'avoine         Mafletas            Crêpes légères

P1050732      P1050523     51701351[1]     P1060852


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 09:00 - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 novembre 2015

Flan parisien de Christophe Felder : une des meilleures recettes de flan pâtissier

Nous apprécions beaucoup le flan parisien dont j'ai essayé plusieurs recettes : celle-ci de Christophe Felder provient de son livre "Les Meilleurs Gâteaux" édité chez Minerva.

Comme d'habitude, avec les recettes issues de ce livre, je n'ai pas été déçue : ce flan est excellent, moelleux et très crémeux, un des meilleurs que nous ayons goûté et je le referai régulièrement.
Je vous le recommande vivement vous allez être emballés par cette recette


Si vous préférez une texture plus ferme qui ressemble au flan du commerce, je vous conseille ma recette précédente : clic bien que je préfère celle de C. Felder.

J'ai ajouté du rhum à la crème, réduit la quantité de sucre de la pâte et diminué les quantités de la recette initiale donnée pour un moule rectangulaire de 28 cm x 18 cm.

P1020904

 

INGRÉDIENTS (entre parenthèses mes quantités pour un moule de 24 cm de diamètre)

La pâte
- 125g de beurre (100g)
- 125g de sucre semoule (75g)
-
1 petit oeuf (le jaune d'un gros oeuf)
- 250g de farine (200g)
-
1 pincée de levure chimique

Le Flan
-
6 oeufs (4 oeufs)
-
300 g de sucre semoule (200g)
- 1
40 g d'amidon de maïs : Maïzena (90 g)* 
- 2
cuillères à soupe d' extrait de vanille liquide
-
30 cl de crème fraîche liquide (20 cl)
-
120 cl de lait (80 cl)

*C'est la maïzena qui donnera une couleur jaune au flan pâtissier.
Si vous la remplacer par la farine, le flan sera plus blanc avec une texture plus ferme mais plus pâteuse.

P1020925

 

RÉALISATION

La pâte
Réunissez le beurre, le sucre semoule, la farine et la levure chimique dans un saladier, mélangez les ingrédients entre la paume des mains afin d'obtenir une texture sableuse.
Ajouter le jaune et malaxez rapidement (ne pas trop travailler la pâte).
Enveloppez la pâte de film alimentaire et laissez-la durcir 30 minutes au réfrigérateur.
Étalez la pâte au rouleau à 3 mm d'épaisseur et garnissez-en un moule tapissé de papier sulfurisé.
Réservez le moule chemisé au réfrigérateur.

Le Flan
Cassez les oeufs dans un saladier, ajoutez la moitié du sucre, la maïzena et l'extrait de vanille, et fouettez vivement mais sans laisser blanchir le mélange.
Ajoutez la crème liquide et mélangez.
Versez le lait et le reste du sucre dans une casserole, mélangez, portez à ébullition et retirez du feu.
Incorporez le lait chaud au mélange précédent et battez bien.

Reversez le tout dans la casserole et faites cuire sur feu moyen en fouettant rapidement.
Quand la crème épaissit, retirez la casserole du feu (elle doit avoir la consistance d'une béchamel épaisse). Laissez refroidir.
Versez la crème refroidie dans le moule garni de pâte; étalez et lissez la surface du flan avec une spatule.
Préchauffez le four à 180°
Faites cuire 50 minutes à th 180° et si la surface ne prends pas assez de couleur, terminez la cuisson en passant le flan quelques minutes sous le gril du four. (C. Felder fait cuire pendant 20 minutes à th 210° puis pendant 10 minutes à 240° mais mon flan était trop cuit avec ces températures)
Laissez refroidir et servez le flan bien froid (je n'avais pas laissé le flan assez refroidir avant de le découper pour prendre les photos !)

P1020935

Remarques
- C. Felder conseille d'utiliser u
ne casserole en cuivre doublé d'acier inoxydable pour faire bouillir le lait et cuire la crème, j'ai utilisé une casserole en inox à fond épais.
- Le flan en version parvé (sans produit laitier) est correct. Il faut bien le parfumer avec de vraies gousses de vanille mais c'est un des rares gâteau que je ne referais pas en version parvé.
Pour le réaliser sans produit laitier il faut remplacer le lait par du lait de soja et la crème fraîche par de la crème de soja ou de la crème parvée type rich (en diminuant un peu la quantité de sucre puisque ce type de crème est sucrée)

P1020922

P1020950


   Cheesecake #1               Flan pâtissier #1             Cheesecake #4


cheesecake_1        P1060546       cheesecake4


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 20:30 - Commentaires [91] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mai 2015

Lasagnes aux légumes (courgettes, poivrons, aubergines, patates douces) et à la béchamel

Cette recette est parfaite pour faire manger des légumes aux enfants qui ne les apprécient pas nature et les adultes se regaleront de ce plat particulierement savoureux.
Vous pouvez varier les légumes suivant vos préférences : remplacer la patate douce par des champignons par exemple, rajouter une couche d'épinards ou mettre plus d'aubergines, de poivrons ou de courgettes ou supprimer un de ces légumes.

Pour ne pas rendre la recette trop grasse, j'ai fait griller les légumes dans le four au lieu de les faire frire dans de l'huile, et remplacer la crème fraîche par de la béchamel mais vous pouvez également, pour alléger la recette, supprimer le fromage râpé entre chaque couche de lasagnes.

P1190383

INGRÉDIENTS (pour 6 personnes)

- 3/4 d'un paquet de lasagnes de 500 g
- 3 petites courgettes bien fermes
- 1 grosse aubergine ou deux petites
- 1 très gros poivrons rouge ou 2 moyens
- 1 pomme de terre douce*
- 2 à 3 petits oignons
- 1/2 botte de basilic
- sel et poivre

Béchamel
- 75 cl de lait
- 50 g de beurre
- 2 cuillères à soupe de farine + 2 cuillères à soupe de maïzena (ou 50 g de farine)
- sel et poivre

200 g d'emmental râpé et 100 g de mozzarella râpée

P1190381

RÉALISATION

Sauce béchamel
Faire fondre le beurre à feu doux dans une casserole à fond épais puis ajouter la farine et la maïzena et remuer, avec une cuillère en bois, pour obtenir un mélange homogène.
Ajouter progressivement le lait en remuant énergiquement.
Augmenter le feu sans cesser de remuer et au premier bouillon, baisser le feu et continuer à faire mijoter jusqu'à ce que la béchamel épaississe un peu (si vous obtenez des grumeaux, utiliser un mixeur à pied pour les éliminer ou filtrer la préparation).
Ajouter alors le sel et 2 pincées de poivre.
Retirer du feu et  réserver.

Cette béchamel doit être beaucoup moins épaisse qu'une béchamel classique.

Légumes au four
Éplucher les courgettes, l'aubergine, les oignons et la patate douce.
Les couper en rondelles.
Laver le poivron rouge et le couper en lanières.
Placer les rondelles d'aubergines sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé ou d'une feuille en silicone (photo 1).
Les badigeonner d'huile d'olive et les saler et les enfourner à 180°.
Procéder de même pour les courgettes, la patate douce les oignons et les poivrons (photo 2)
Enfournez les 10 minutes après les aubergines.
Laisser cuire environ 20 à 30 minutes jusqu'à ce que les légumes soient légèrement dorés : je les ai passé 5 minutes au grill en fin de cuisson (photos 4 et 5).

lasagne legume bechamel

Montage
Faire chauffer 1 litre d'eau dans une casserole avec 3 à 4 cuillères à soupe d'huile et du sel et quand l'eau bout y tremper les lasagnes pendant 2 minutes pour les assouplir sans les cuire complètement (je le fais toujours même avec des lasagnes sans précuisson). Tremper les lasagnes une par une sinon elles se collent les une aux autres et le faire au fur et à mesure que vous les utilisez
Beurrer un plat à gratin rectangulaire (j'ai utilisé un moule ovale pas pratique du tout car c'était mon plus grand moule !) et le tapisser d'une première couche de lasagnes .
Étaler dessus les aubergines et les rondelles d'oignons, saler et poivrer (photo 5).
Couvrir de béchamel et saupoudrer d'un peu d'emmental râpé (photo 6).
Recouvrir de lasagnes et étaler sur les lasagnes les pommes de terre douces ou les champignons, saler et poivrer (photo 7)
Couvrir de béchamel et saupoudrer d'un peu d'emmental râpé (photo 8).
Recouvrir de lasagnes et étaler sur les lasagnes les rondelles de courgettes et le basilic haché, saler.
Couvrir de béchamel et saupoudrer d'emmental râpé (photo 9).
Recouvrir d'une dernière couche de lasagnes.
Verser le reste de béchamel épaissie (voir remarque**) et recouvrir d'emmental (photo 10).

Enfourner à th 180° pour 20 à 30 minutes en ajoutant à mi-cuisson la mozzarella râpée (photo 11)

lasagne legume bechamel-001

Servir bien chaud dès la sortie du four.


Remarques
- *Je ne raffole pas de la pomme de terre douce dans les lasagnes, ce sont mes enfants qui l'apprécient. Je préfère mettre 500 g de champignons frais revenus à la poêle dans un peu d'huile avec du persil et de l'échalotte ou une couche d'épinards revenus à la poêle.
- **La recette de la béchamel que j'ai utilisé est moins épaisse que celle d'une béchamel classique mais avant de mettre la dernière couche de béchamel, je l'ai fait épaissir en ajoutant 1 cuillère à café de maïzena dans le reste de la béchamel.
- Vous pouvez congeler ce plat cru ou cuit
- Éviter d'utiliser un plat ovale ce n'est pas du tout pratique et j'ai du découper mes lasagnes pour les faire rentrer dans les coins du plat, je l'ai utilisé car c'est le plus grand de mes plats mais je ne referai plus de lasagne dedans !
- Vous pouvez remplacer le poivre par un peu de noix muscade si vous ne mettez pas de basilic, sinon je n'aime pas la noix muscade dans un plat contenant du basilic.
- J'ai mis plus de poivrons dans mon deuxième petit plat et c'était meilleur

P1190382


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur. 

Posté par piroulie à 10:30 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 avril 2015

Crème caramel de Pierre Hermé

 La recette de crème renversée du Larousse des desserts de P. Hermé est excellente et j'ai l'intention de la refaire régulièrement.
Elle contient plus de jaunes d'oeufs que celle ma précédente recette : clic et je la trouve meilleure.
 

P1070145

INGRÉDIENTS  (pour 1 grand flan ou 7 à 8 ramequins)

- 1 litre de lait entier
- 4 oeufs
- 3 jaunes d'oeufs
- 3 gousses de vanille bourbon (2 pour moi)
- 200 g de sucre semoule

caramel
- 150 g de sucre semoule (200 g pour mes 8 ramequins)
- 60 g d'eau

P1070152

RÉALISATION

La veille, mettre les gousses de vanille fendues et grattées avec les graines dans le lait et porter à ébullition. Laisser infuser toute une nuit au frais (je les ai préparées le jour même).
Le lendemain, retirer les gousses et faire bouillir le lait à nouveau.
Préchauffer le four à 150° (160° pour un grand flan)
Dans une jatte en verre, fouetter les oeufs entiers et les jaunes avec 200 g de sucre pendant 30 secondes et ajouter le lait bouillant sans cesser de remuer. Filtrer au chinois, laisser reposer 15 minutes, écumer et réserver.
Préparer le caramel : Faire cuire le sucre semoule et l'eau (à feu doux) jusqu'à obtenir un caramel doré (attention pas trop foncé ou il sera amer).
Verser et étaler le caramel dans les moules en tournant le caramel encore liquide sur le fond et les parois des ramequins.
Verser le lait vanillé dans le moule ou les ramequins.
Cuire au four sur une grille au bain-marie pendant 1h 15 environ pour des petits ramequins.
Laisser refroidir à température ambiante sur la grille.
Quand la crème est parfaitement refroidie, gardez une nuit au réfrigérateur à couvert (ou 2 h minimum).
Démouler délicatement en décollant les parois à l'aide d'un couteau à lame fine : faire glisser la lame autour de la crème cuite puis la retourner sur une assiette et ôter le ramequin (tapoter très légèrement sur le dessus du moule pour ne pas fissurer la crème caramel très fragile).
Servir très frais.

P1070157

Autres recettes de Pierre Hermé sur mon blog :

Cake aux fruits confits : clic
Crème brûlée :clic
Crème pâtissière : clic
Galettes bretonnes : clic
Glace onctueuse à la vanille : clic

Glace au caramel au beurre salé : clic (Larousse du chocolat)
Oreille d'Aman : clic
Pâte sucrée de Pierre Hermé : clic
Tarte au chocolat et aux framboises :clic (Larousse du chocolat)
Tarte au chocolat et aux fruits de la passion : clic

_________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes à base de lait

  Crème brûlée       Crème renversée       Glace vanille            Flan pâtissier

P1050993      P1060045       P1020778       P1020925 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

04 mai 2014

Nougat glacé au miel

Je n'ai vraiment pas le temps de préparer de nouvelles recettes donc je reposte cette excellente recette de Bernard Dauphin que je vous recommande vivement d'essayer.
J'étais très contente de ma recette : clic je n'essayais donc pas d'en trouver une autre mais comme j'ai toujours réussi les recettes de Bernard Dauphin, je l'ai quand même testée et je l'ai trouvé excellente.
Elle est un peu longue à réaliser mais facile à faire et délicieuse, c'est le meilleur nougat glaçé que j'ai dégusté et je crois que je ne changerai plus de recette !
L'utilisation d'un thermomètre est presque indipensable pour vraiment la réussir.

 

65769760

 

INGREDIENTS

- 120 g de miel
- 150 g de sucre

- 30 g de sirop de glucose
- 120 g de blancs d'oeuf (4 blancs)
- 500 g de crème fraîche liquide
- 75 g de Cointreau (Grand-Marnier dans la recette initiale)
- 200 g de fruits confits (150 g dans la recette initiale)
- 5 g de beurre
- 50 g de pistaches décortiquées non salées
- 50 g d'amandes décortiquées non salées 
- 100 g de noisettes décortiquées non salées

J'ai modifié après plusieurs essais les quantités initiales : plus de noisettes (100g) et j'ai mixé finement la moitié des amandes et des noisettes pour obtenir du praliné que j'ai incorporé dans le nougat
J'ai également augmenté la quantité de miel (120 g) et diminué celle de sucre (150g)
 

nougat glacé

 

 

REALISATION

- Couper les fruits confits en petits cubes, les mettre dans un récipient avec le cointreau pour les faire macérer. Réserver.
Mettre les amandes dans une casserole et les recouvrir avec de l'eau. Porter à ébullition et arrêter au 1er bouillon. Laisser refroidir. Sortir les amandes , les émonder et les laisser sécher quelques instants sur une passoire
- Faire griller les amandes et les noisettes au four th150° pendant 15 à 20 minutes (surveiller la cuisson). Hacher ensemble, assez grossièrement, les noisettes et les amandes (je les ai coupées avec un couteau c'est l'étape la plus longue de cette recette !). Réserver.
- Préparer la crème chantilly : Mettre au congélateur le bol du batteur, les fouets et la crème fleurette pendant environ 1/2 heure. Dans le bol bien glacé, fouetter la crème fraîche jusqu'à ce qu'elle épaississe en prenant garde de ne pas battre trop longtemps pour ne pas qu'elle se transforme en beurre (surveiller la couleur : des reflets jaunes indiquent que la crème se transforme en beurre) et réserver au réfrigérateur jusqu'à utilisation.

P1060203
- Préparer le caramel : Dans une casserole bien propre, verser 100 g de sucre et 30 g d'eau froide et porter à ébullition sans remuer. Lorsque le sucre commence à blondir, remuer délicatement la casserole pour répartir le caramel mais sans éclabousser les parois.
Dès que le caramel est blond, retirer la casserole du feu, ajouter 5 g de beurre puis le mélange amandes/noisettes et bien mélanger à la cuillère en bois pour enrober tous les fruits secs de caramel. Verser les fruits secs dans un récipient et les séparer les uns des autres en les roulant entre les paumes des mains, ajouter les pistaches concassées, réserver (vous pouvez mixer la moitié des amandes et des noisettes caramélisées pour obtenir du pralin à ajouter dans le nougat, je trouve que c'est meilleur).

                               P1060191 P1060195 P1060198

- Battre les blancs d'oeufs en neige en incorporant 30 g de sucre lorsque les blancs sont bien fermes pour les durcir encore.
- Dans une casserole, mettre le sucre restant (50 gr), le miel, le sirop de glucose (ou du miel mais le pouvoir sucrant du miel est supérieur à celui de glucose donc en mettre un peu moins) et cuire à 121° (environ 3 minutes de cuisson après l'ébullition)
- Verser ensuite ce sucre en filet, doucement, sur les blancs, sans arrêter de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement.
- Incorporer les fruits confits, le Cointreau et les fruits secs (et eventuellement le pralin) dans les blancs (meringue italienne) et bien mélanger sans casser les blancs.
- Ajouter la crème fraîche montée en chantilly en soulevant délicatement la préparation.
- Chemiser des moules à cake de film alimentaire (ainsi il n'y aura aucun problème de démoulage) et couler l'appareil en lissant le dessus à la spatule.  
- Mettre au congélateur au moins une demi journée.
- Démouler les nougats, éventuellement les trancher s'ils ont été montés en moule à cake, et servir avec un coulis de framboises ou d'autres fruits rouges, du caramel ou des copeaux de chocolat.

P1060249

P1060257

Remarques
- Pour une recette
parvée, remplacez la crème fleurette par de la crème type rich et diminuez la quantité de sucre puisque les crèmes parvées sont sucrées
- Ce nougat se conserve parfaitement au congélateur, vous pouvez donc le préparer quelques semaines à l'avance.
- Vous pouvez remplacer le sirop de glucose dans cette recette par du miel, bien que le pouvoir sucrant du miel soit supérieur à celui du glucose.
- J'ai acheté des noisettes décortiquées, grillées et non salées mais si vous faites griller vos noisettes, vous pouvez utiliser un sèchoir à cheveux pour éliminer les peaux des noisettes !
- Je n'ai pas moulé le nougat dans des moules à cake mais dans des moules à brioche et dans des cercles à entremets de 8 cm de large. avec cette quantité vous pouvez obtenir 18 glaces individuelles dans les moules à brioche ou 28 à 30 nougats individuels dans des moules à mini-brioche ou 15 glaces dans les cercles à entremets (chemiser les cercles à entremets de rhodoïd).

P1060225

- Vous pouvez présenter le nougat dans des coques en chocolat obtenues en badigeonnant des moules en silicone de chocolat fondu : c'est joli mais je préfère le nougat nature, arrosé d'un coulis de framboises.

P1060265

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de glaces

      Caramel                   Chocolat                      Sorbets                      Vanille

DSCN5804     DSCN5788     25491285_p_1_       P1020772


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur. 

Posté par piroulie à 08:30 - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 juillet 2012

Mini-pizza aux poivrons avec ou sans fromage

La pâte de cette pizza est bien moelleuse, briochée et légèrement sucrée.
Ce n'est pas une recette classique (vous en trouverez une ici : clic) mais elle est pratique pour obtenir une pizza mezonot (courte prière à faire sur les brioches et les pâtisseries).
Ces petites pizzas sont délicieuses et se congèlent très bien si vous souhaitez les préparer à l'avance.
Vous pouvez varier les garnitures en y ajoutant au choix des champignons, du saumon fumé, des oignons rissolées, du thon etc...

P1120495

 

INGREDIENTS

Pâte
- 500 g de farine type 55 ou 65
- 10 cl d'huile d'olive (1/2 verre)
- 2 oeufs
- 10 cl de lait de soja + 5 cl d'eau (ou 15 cl de lait)
- 30 g de levure de boulanger (ou 1.5 cuillère à soupe de levure de boulanger déshydratée)
- 60 g de sucre
- 1/2 cuillère à café de sel

Sauce tomate
- 1 kg de bel
les tomates
- 2 gros oignons jaunes 
- 4 gousses d'ail
- 1 gros poivron rouge
- 1 boite moyenne de coulis de tomates ou de dés de tomates pelées (350g)
- 3 cuillères à soupe de concentré de tomates 
- 2 carreaux de sucre
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- herbes de provence ou 1/2 botte de basilic frais

Garnitures 
-
 fromages (gruyère, parmesan, chèvre, mozarella, bleu de bresse etc...)
- 2 poivrons rouges ou verts coupés en lanières
- olives noires 

 

P1120506

 

RÉALISATION

Pâte
Mettre dans la cuve de la MAP ou dans le bol du robot, l'eau ou le lait, la levure et le sucre, les oeufs, l'huile, la farine et en dernier le sel et pétrir pendant environ 10min (ou programme pâte à pizza pour la MAP).
Si la pâte n'est pas souple ajouter un peu d'eau.
Une fois la pâte pétrie et homogène, se huiler les mains, sortir la pâte de la cuve de la MAP ou du robot, l'envelopper entièrement d'huile après l'avoir roulé en boule, la déposer dans un bol huilé et la laisser reposer 1h30 : la pâte va gonfler et tripler de volume.

Dégazer ensuite légèrement la pâte, la rouler de nouveau en boule, la déposer dans le bol, le filmer avec du film étirable et la laisser reposer au minimum 2 heures au réfrigérateur (vous pouvez la laisser jusqu'à 6 h au frais).
Au bout de ces 2 heures, sortir la pâte du réfrigérateur, la laisser reposer un petit moment puis l'étaler pour former les pizzas, laisser gonfler à nouveau puis badigeonner d'huile d'olive et parsemer de thym, d'origan ou de basilic.
Suivant l'épaisseur désirée vous pouvez former 6 à 8 petites pizzas

Sauce
Faire revenir dans l'huile les oignons émincés et les poivrons coupés en petits morceaux puis ajouter les tomates pelées (les ébouillanter puis ôter la peau) coupées en morceaux, le coulis, le concentré de tomate, l'ail haché, le sucre et laisser mijoter 1 heure.
En fin de cuisson, ajouter le basilic hâché en laissant mijoter quelques minutes seulement.
Mixer éventuellement.
Garnir la pâte de sauce tomate puis parsemer de lanières de poivrons de basilic et d'origan ou recouvrir la sauce tomate de fromage (gruyère, parmesan, chèvre ou mozzarella).
 

Préchauffer le four à 180 °.
Enfourner une plaque pour environ 15 minutes en surveillant.
Badigeonner les bords de la pizza d'huile d'olive à la sortie du four.

Remarque
Un cours précis et complet pour tout savoir sur la braha à faire sur une pizza, motsi ou mezonot ? :   clic

P1120501

P1120514

Grande pizza avec la même recette

P1170947


D'autres recettes de pizzas

Paniers aux olives    Pizza aux 4 poivrons         Mini-pizza                Pizza légère

 P1030882         75731625_p        29455441_p_1_       P1020044


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.
 

Posté par piroulie à 09:00 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,