17 décembre 2009

Beignets de hanouka #4 : Beignets du pâtissier de Christophe Felder

C'est avec beaucoup de retard (trop de travail au lycée !) que je poste cette excellente recette de beignets pour Hanouka qui va devenir un classique chez moi.
Elle provient du livre "Les meilleurs gâteaux" de Christophe Felder, qui ne contient que 40 recettes mais qui est, de tous mes livres de recettes, celui que j'ai le plus utilisé (et je n'en ai pas raté une seule !).
Les autres recettes sont là : clic, clic, clic.

47657268_p

Ces beignets sont délicieux, je vous les recommande.
J'ai suivi la recette pratiquement à la lettre en utilisant la drôle de forme préconisée par l'auteur mais j'ai également fait quelques boules plus traditionnelles fourrées à la confiture et elles étaient excellentes.

C'était ma recette préférée mais depuis que j'ai fait celle de Pierre Hermé : clic ce n'est plus ma favorite, j'apprécie aussi beaucoup celle qui est au poolish (levain): clic

47553875_p

INGRÉDIENTS (pour 25 petits beignets environ)

- 250 g de farine type 55
- 5 g de sel (1 pincée pour moi)
- 25 g de sucre semoule
- 1 sachet de sucre vanillé (ajout personnel)
- 15 g de levure de boulanger fraîche
- 2 oeufs
- 2 cuillères à soupe de lait ou d'eau
- 1 cuillère à café d'eau de fleur d'oranger (j'en ai mis une cuillère à soupe)
- 40 g de beurre mou ou de margarine
- 5 cl d'eau ou de lait (ajout personnel car ma pâte était trop compacte)

Finition
- 100 g de sucre en poudre (j'en ai mis moins, additionné de sucre vanillé, car je suis la seule chez moi à aimer la cannelle)
- 1 cuillère à café rase de cannelle en poudre (je n'en ai pas mis, juste une pincée sur mes beignets c'est délicieux !)
- huile pour friture (C. Felder insiste sur le fait d'utiliser pour la friture de l'huile neuve)

DSCN5547

RÉALISATION

Versez la farine sur le plan de travail, creusez un puits au milieu, ajoutez le sel et le sucre d'un côté, la levure émiettée de l'autre.
Dans le creux du puits, versez les oeufs, le lait et l'eau de fleur d'oranger.
Avec les doigts, ramenez la farine et les autres ingrédients vers le milieu (j'ai mis plus d'eau car ma pâte était très compacte).
Mélangez jusqu'à incorporation complète.
Ajoutez le beurre en dernier.
Travaillez cette pâte énergiquement pendant une dizaine de minutes en la soulevant et en la rabattant. A chaque fois que vous rabattez la pâte, ramassez-la en boule (j'avoue que moi j'ai utilisé ma MAP, ma pâte était très collante mais elle a légèrement séché dans la journée).
Enveloppez la pâte de film alimentaire et réservez la au réfrigérateur pendant une nuit (je l'ai préparé le matin et j'ai fait mes beignets en fin d'après midi)

Étalez la pâte sur le plan de travail farinée (la pâte doit être un peu collante) en un grand rectangle sur 5 mm d'épaisseur et découpez des rectangles de 4 x 5 cm.
A l'aide d'un petit couteau percez une entaille au milieu de chaque rectangle, passez-y un coin et tirez afin d'obtenir une forme originale.
Déposer les beignets sur une feuille de papier sulfurisée et recouvrez-les sans les serrer de film alimentaire afin qu'ils ne croûtent pas en levant.
Laisser lever 1 heure dans une pièce assez chaude.
Faire chauffer l'huile (attention pas trop chaude ! sur ma plaque à induction : th 6).
Faire frire les beignets par séries de 3 ou 4 suivant leurs tailles en les retournant à mi-cuisson.
Retirez les avec une écumoire et déposez-les sur du papier absorbant.
Laisser les tiédir puis les rouler dans le mélange sucre-cannelle ou sucre-sucre vanillé si vous n'aimez pas la cannelle.

beignet_felder

Remarques
- Je cite mot pour mot C. Felder : "Pour la friture, utilisez de préférence de l'huile neuve : la qualité de ces beignets en dépend. C'est d'ailleurs le cas de toute friture"
J'ai donc utilisé une nouvelle bouteille mais j'ai fait mes beignets dans une petite poêle et 1/3 de litre a suffit.
- J'ai congelé quelques beignets et ils étaient très bons après un passage rapide au micro-ondes.

Pour réussir et alléger les beignets plusieurs techniques (mais ne rêvons pas ils seront quand même assez gras).

- Mettez dans la pâte 1/2 à 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
- Battez les blancs en neige (plutôt pour des beignets style bûgne ou beignets de fruits que pour les boules de Berlin)
- Évitez les huiles de palme, huile de coco et végétaline qui résistent mal à la friture. L'huile de tournesol ou celle d'arachide ne sont pas idéales mais difficile de trouver de l'huile de pépins de raisins en cacher !
- Remplacez une partie du liquide de la pâte par de la bière, du cidre de la limonade ou de l'eau gazeuse.
- Ne cuisez pas trop de beignets en même temps car si il y en a trop, ils vont abaisser la température de friture et absorber plus d'huile.
- L’huile de friture doit atteindre au maximum les 180°C (pour certaines recettes et avec certaines poele 170°). Pour vérifier qu'elle est à bonne température, plongez un petit croûton de pain. Compter quinze secondes. S’il dore et que vous entendez un grésillement, vous pouvez plongez les beignets.
- Ajoutez dans la pâte 2 à 3 cuillères à soupe d'alcool de votre choix (vodka, rhum, cointreau, eau de vie etc...) car en s'évaporant l'alcool limite l'absorption d'huile.

Une version très jazzy du classique Sevivon 

La recette chez Kefrida : clic


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.