10 avril 2012

Bavarois orange chocolat : deux versions avec ou sans gluten pour Pessah

Pour ce gâteau, j'ai utilisé les recettes du Larousse des desserts de Pierre Hermé que j'ai adapté pour rendre l'entremets parvé.
L'entremets est un peu long à réaliser mais vous pouvez préparer la génoise et la crème anglaise la veille.
Vous pouvez remplacer la génoise de base par une dacquoise aux amandes ce que j'ai fait pour Pessah.

La récap des gâteaux de pessah est là : clic

P1110822

INGREDIENTS

Gâteau de base 1 :
Génoise

- 2 oeufs
- 70 g de farine
- 70 g de sucre
- 20 g de beurre
Sirop pour imbiber la génoise
- 7 cl d'eau + 2 cuillères à soupe de cointreau + 1 cuillère à café de sucre glace

Gâteau de base 2 sans gluten (pour pessah) :
Dacquoise aux amandes (pour un fond de 25 cm de diamètre avec entre parenthèses les proportions de P. Hermé pour 2 ronds de 22 cm de diamètre)
- 90 g de sucre glace (150 g)
- 80 g de poudre d'amandes (135 g)
- 3 blancs d'oeufs (5 blancs)
- 30 g de sucre semoule (50 g)

Les bavarois

Crème "anglaise"
(entre parenthèses les ingrédients et quantités de P. Hermé)
- 15 cl de jus d'orange (lait)
- 20 cl de crème parvée (crème fraîche liquide)
- 5 jaunes d'oeuf (4jaunes)
- 20 g de sucre (85 g)

Bavarois à l'orange
- 35 cl de jus d'orange
- 10 g de gélatine cacher ou 4 feuilles de gélatine*
- 50 g de sucre (à modifier suivant l'acidité des oranges utilisées)
- 20 cl de crème parvée ou de crème fleurette
- zeste d'une orange bio

Bavarois au chocolat
- 125 g de chocolat noir à 50% de cacao
- 20 cl de crème parvée nutrifill ou de crème fleurette
- 6 g de gélatine cacher ou 1 feuille et demi de gélatine
- 5 cl de jus d'orange

Miroir à l'orange
- 20 cl de jus d'orange
- 6 g de gélatine cacher ou 1 feuille et demi de gélatine
- 3 cuillères à soupe de sucre en poudre (à modifier suivant l'acidité des oranges utilisées)

* j'ai diminué la quantité de gélatine pour avoir une mousse plu aérienne (ele se tient moins bien mais elle est meilleure)

P1110853

REALISATION

Version 1 : Génoise
Tamisez la farine.
Faites fondre la margarine à feu doux et laissez tiédir.
Cassez les oeufs dans un bol; versez par dessus le sucre en pluie en fouettant.
Mettez ce bol au bain marie et fouettez jusqu'à ce que le mélange triple de volume, la préparation doit atteindre 60°.
Retirez la préparation du bain-marie et fouettez-la jusqu'à complet refroidissement.
Mettez 2 cuillères de ce mélange dans un petit bol et incorporez-y la margarine fondue.
Versez ensuite la farine en pluie dans les oeufs battus en remuant délicatement puis incorporez le contenu du petit bol.
Faire cuire dans un moule d'une taille légèrement supérieur à votre contour à entremets à 180° pendant 15 minutes (surveillez la cuisson qui varie suivant les fours).
Placez la génoise dans un cercle à entremets tapisser d'un rhodoid.
Arrosez la génoise avec 7 cl d'eau additionnée de cointreau et de sucre glace.
Réservez.

Version 2 : Dacquoise à l'amande
Mixez du sucre en poudre à l'aide d'un robot pour obtenir du sucre glace et tamisez le sucre glace et la poudre d'amande au dessus d'un papier sulfurisé.
Dans une terrine, fouettez les blancs au batteur en neige ferme et incorporez le sucre en poudre en 3 fois pour durcir le mélange.
Ajoutez aux blancs la poudre d'amande sucrée en la versant en pluie et en soulevant délicatement la préparation avec une spatule.
Mettez la pâte dans une poche à douille munie d'une douille lisse n° 9 ou 10 et disposez-la en spirale en partant du centre pour former un cercle de la taille de votre cercle à entremets sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez à 170° pour 25 à 30 minutes (35 minutes dans le recette initiale).
Laisser refroidir.  
Placer la dacquoise dans un cercle à entremets

P1110744

Crème "anglaise"
Dans un bol, fouettez les jaunes avec le sucre pendant 3 minutes.
Faites chauffer le jus d'orange et la crème jusqu'à ébullition et verser ce mélange sur les jaunes progressivement tout en fouettant la préparation.
Remettez le tout dans la casserole et faites cuire la crème sur feu moyen, sans cesser de la travailler à la spatule ou à la cuillère en bois, jusqu'à 83°, en évitant surtout d'atteindre l'ébullition.
Il faut que la crème soit "à  la nappe" : un doigt passé sur la spatule recouverte de crème y laisse sa trace.
Retirez alors du fouet mélanger pour qu'elle soit parfaitement onctueuse.
Filtrez à l'aide d'une passoire.

Crème bavaroise à l'orange
Mettez la gélatine* à ramollir dans 35 cl de jus d'orange pendant quelques minutes.
Ajoutez cette préparation à la moitié de la "crème anglaise" encore chaude avec les zestes d'orange et remettez sur feu doux avec le sucre en remuant sans arrêt jusqu'à dissolution complète de la gélatine.
Filtrez la préparation. 
Placez la préparation dans un bol et plongez ce bol dans un récipient rempli de glaçons en remuant jusqu'à ce que la préparation épaississe ou placez cette préparation au réfrigérateur pendant 1/2 heure puis mixez la avec un mixeur plongeant.
Fouettez la crème parvée (ou la crème fraîche liquide) en chantilly très ferme et incorporez cette crème fouettée à la préparation précédente.
Réservez un verre de la crème bavaroise
Étalez immédiatement le reste de la crème bavaroise sur la génoise ou la dacquoise et mettez la au congélateur pour la faire durcir pendant que vous préparez la crème bavaroise au chocolat (il sera plus facile d'étaler la crème bavaroise au chocolat si la crème à l'orange est bien froide)

Remarque
Avec cette quantité de gélatine la crème bavaroise tient bien : je préfère en mettre moins pour obtenir une crème plus onctueuse et moins gélifiée !

P1110779

Crème bavaroise au chocolat
Mettez la gélatine* à ramollir dans 5 cl de jus d'orange pendant quelques minutes.
Ajoutez cette préparation à la moitié de la "crème anglaise" encore chaude et remettez sur feu doux avec en remuant sans arrêt jusqu'à dissolution complète de la gélatine puis ajoutez le chocolat coupé en morceaux ou rapé et remuez jusqu'à ce que la préparation soit homogène. Retirez du feu. 
Placez la préparation dans un bol et plongez ce bol dans un récipient rempli de glaçons en remuant jusqu'à ce que la préparation épaississe.
Fouettez la crème parvée ou la crème fraîche liquide en chantilly très ferme et incorporez cette crème fouettée à la préparation précédente.
Étalez immédiatement cette crème sur la crème à l'orange refroidi, lissez la bien et remettez la au congélateur pendant 1/2 heure pour la faire durcir.
P1110789

Recouvrir la crème au chocolat avec une  très fine couche de la crème bavaroise à l'orange réservée (cette couche est utile pour que le miroir à l'orange qui va venir dessus ait une jolie couleur)

* j'utilise de la gélatine cacher en petits grains

P1110791

Miroir à l'orange
Mettez la gélatine à ramollir dans le jus d'orange pendant quelques minutes puis faites chauffer cette préparation avec le sucre à feu doux jusqu'à dissolution complète de la gélatine.
Retirez du feu et laissez la refroidir en remuant de temps en temps
Dès que la préparation commence à épaissir légèrement, étalez-la sur le bavarois.
Décorez avec des meringues : clic, des fruits rouges ou des suprêmes d'orange et placez au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

P1110832

Pour obtenir une couche de bavarois à l'orange plus ferme vous pouvez augmenter la quantité de gélatine mais le bavarois sera moins mousseux.
Il faut le découper lorsqu'il est très froid pour que la mousse reste ferme, le demouler et ôter le rhodoid au moment de servir.
 

Version avec génoise :

P1110824

P1110875

Version pour Pessah et sans gluten avec dacquoise à l'amande :

P1110931

P1110933
P1110996

Remarque : vous pouvez doubler les proportions du bavarois au chocolat pour ne faire qu'une couche au chocolat.

La recette des petites meringues est là : clic


D'autres recettes d'entremets :

        Fraisier        Bavarois framboises   Entremets citron     Bavarois mangue

59646437_1_      bavarois_framboises__4_      3      P1020560


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.

Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.


12 décembre 2009

Bavarois à la mangue sur dacquoise à la noix de coco (sans gluten, sans farine)

Cet entremets peut être fait à Pessah (Pâques juives) puisqu'il ne contient pas de farine et si votre anniversaire tombe à cette période voila un très joli gâteau !
J'ai utilisé pour la dacquoise, une recette trouvée sur Supertoinette inspirée par Pierre Hermé.
J'ai diminué la quantité de sucre car à ma première tentative j'avais trouvé la base du bavarois trop sucrée.

Cette recette ne contient pas de farine et peut donc convenir à des personnes allergiques au gluten ou pour les fêtes de Pessah à condition de trouver de la crème nutriwhip (crème végétale) qui soit cacher pour Pessah.

Une autre recette de bavarois avec génoise est ici : clic 

bavarois_mangue

 

INGRÉDIENTS

Dacquoise à la noix de coco
- 40 g de noix de coco
- 45 g d'amandes en poudre
- 50 g de sucre glace
- 50 g de sucre en poudre

- 3 blancs d'oeufs (105 g)

Bavarois à la mangue
- 500 g de mangues mûres et bien parfumées
- 400 g de crème fraîche fleurette ou de crème
parvée montée en chantilly
- 1 à 2 cuillères à soupe de sucre (le double si vous utilisez de la crème fraîche)
- jus d'un citron (5 cl)
- 2 sachets (28 g) de gélatine de poisson cacher ou 7 feuilles de gélatine, diluée dans 1/2 verre d'eau

Miroir de mangue
- 350 g de mangues
- jus d'1/2 citron
- 1 sachet de gélatine cacher (14 g) ou 3 feuilles de gélatine ou 2 g d'agar-agar, dilué dans 10 cl d'eau

Décoration
Fleurs et fruits en pâte d'amandes ou tranches de mangues

p_te_d_amandes__2_

 

RÉALISATION

Dacquoise
Préchauffez le four à 160°c.
Monter les blancs d'oeufs en neige en ajoutant lorsque les blancs sont bien montés le sucre en poudre en 2 ou 3 fois 
Mélanger la noix de coco, les amandes en poudres et le sucre glace ensemble.
Incorporer délicatement cet appareil aux blancs montés en neige.
Dresser un cercle dans un moule d'un diamètre légèrement supérieur à celui du moule à contour amovible ou va être monté le bavarois.
Enfourner pour 35 minutes, jusqu'à une couleur caramel clair.

Au sortir du four démouler la dacquoise en la retournant sur un plateau et en décollant délicatement le papier sulfurisé puis la découper au dimension du moule à charnière.
Placer un carton au fond d'un moule à contour amovible (j'ai découpé le mien dans un plateau jetable en carton argenté), le recouvrir d'une feuille de plastique étirable et poser le rond de dacquoise dessus.

bavarois_mangue__5_

 

Bavarois
Mixer les mangues (j'ai utilisé, en dehors de Pessah, des mangues congelées de chez Picard) avec le jus d'un citron et 1 à 2 cuillères à soupe rase de sucre (mettre plus de sucre si vous utilisez de la crème fraîche car la crème parvée est sucrée) et  faire chauffer la purée obtenue quelques instant car la mangue est un fruit qui empêche la gélatine d'agir (sauf si on la chauffe avant voir un billet là :
clic).
Mettre la crème fraîche liquide bien glacée ou la crème parvée (type nutrifill ou tenouva) dans un bol et fouetter longuement pour la faire tripler de volume (attention si vous utilisez de la crème fraîche de ne pas la battre trop longtemps car elle risque de se transformer en beurre).
Diluer la gélatine dans 10 à 15 cl d'eau laisser reposer au moins 15 minutes pour que la gélatine se dilue plus facilement et faire chauffer dans une casserole jusqu'à ce que la gélatine soit complètement dissoute et que le mélange épaississe un peu (attention : ne pas faire bouillir).
Incorporer la gélatine dans la purée de mangue puis incorporer délicatement à ce coulis la crème montée en chantilly.
Verser cette crème sur le fond de dacquoise et placer au réfrigérateur jusqu'à ce que le bavarois durcisse (2 heures au moins).
 

Miroir à la mangue
Mixer 400 g de mangue avec le jus d'1/2 citron et la faire chauffer quelques instant car la mangue est un fruit qui empêche la gélatine d'agir.
Diluer la gélatine dans 10 cl d'eau laisser reposer 15 minutes au moins puis la faire chauffer dans une casserole jusqu'à ce que la gélatine soit dissoute et que le mélange épaississe un peu (ne pas faire bouillir).
Ajouter la gélatine à la purée de mangue et verser sur le bavarois refroidi.

bavarois_2

ATTENTION : si vous utilisez de l'agar-agar, faire dissoudre la poudre dans 10 cl d'eau froide puis la porter à ébullition avant de l'incorporer dans le coulis de gélatine et bien mélanger en chauffant encore 1 à 2 minutes

Décorer avec des fruits ou des fleurs en pâte d'amande lorsque le glaçage est complètement refroidi et juste au moment de servir (ce que je n'ai pas fait et mes fruits en pâte d'amande ont légèrement fondu !!!) 

bavarois_mangue__3_ 

Remarques
- Vous devez utiliser des mangues mûres (mais pas trop !) et surtout bien parfumées sinon votre bavarois sera fade !
- Pour Pessah je ne sais pas si les mangues congelées sont permises et si l'agar-agar est autorisé donc je ne les utiliserai pas.
- Ne poser les décorations en pâte d'amandes qu'au moment de servir et lorsque le miroir aux mangues sera bien froid et durci sinon elles vont fondre !
- Avant de découper votre bavarois attendez qu'il soit bien refroidi (ce que je n'ai pas fait lorsque j'ai pris les photos !).
- Le goût de noix de coco dans la dacquoise est assez prononcé, si vous n'aimez pas vous pouvez faire une dacquoise aux amandes (ce que j'ai fait la deuxième fois) ou une génoise
(vous pouvez trouver une recette sur ce blog ici : clic)
- Si vous voulez utilisez de l'agar-agar pour le bavarois, augmentez un peu les doses (normalement, 4g d'agar-agar (2 sachets)= 6 feuilles de gélatine = 12 g de gélatine en poudre= 24 g de gélatine de poisson)  car le citron est très acide et la préparation nécessite donc un peu plus d'agar-agar à faire bouillir dans 15 cl d'eau avant de l'incorporer dans le bavarois.
- Vous pouvez mettre moins de gélatine pour une mousse moins compact, plus aérienne mais qui tiendra moins bien.
- J'avais mis dans mon premier miroir au mangue 1/2 sachet de gélatine de poisson cacher et ce n'était pas suffisant, ça a coulé sur les côtés alors que ça a très bien marché pour le miroir aux framboises ! : j'ai appris depuis que la mangue et la gélatine ne font pas bon ménage à moins de faire bouillir le coulis de mangue avant d'y incorporer la gélatine


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 18:30 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 septembre 2009

Bavarois à la framboise parvé et mes gâteaux pour Rosh Hachana

Je cherchais une recette d'entremets parvé rapide à préparer pour les fêtes de Rosh Hachana et j'ai pris l'idée de ce bavarois chez mon amie Rica (j'y ai apporté quelques modifications).

La recette de mes hallot de Roch Hachana est là : clic et j'ai récapitulé un certain nombre de recette ici : clic

bavarois_framboises__4_

 

INGRÉDIENTS (recette légèrement modifiée après mon 3eme essai)

Génoise
- 3 oeufs
- 90 g de sucre
- 90 g de farine

Mousse à la framboise
- 500 g de framboises (framboises congelées pour moi)
- 400 ml de crème parvé (nutriwhip ou tenouva) ou de crème fraîche liquide non allégée
- 18 g de gélatine de poisson cacher en poudre ou 6 à 7 feuilles de gélatine (voir remarque)
- 150 g de sucre en poudre

Miroir de framboises
- 250 g de framboises
- jus d'1/2 citron
- 75 g de sucre en poudre
- 7 g de gélatine cacher (1/2 sachet) ou 1 feuille de gélatine

Sirop d'imbibage
- 10 cl d'eau
- 5 cl de liqueur de framboises ou de liqueur Herring de cerises
- 1 à 2 cuillères à soupe de sucre glace

bavarois

RÉALISATION

GÉNOISE
Dans un bol ou un saladier (placé dans une casserole remplie d'eau) mettre les oeufs entiers et le sucre en poudre et battre énergiquement en chauffant cette préparation au bain marie à 40-45° : Tout le secret de la réussite est là.
Fouettez jusqu'à ce que le mélange forme un ruban.
Lorsque vous soulevez le fouet le mélange doit avoir triplé de volume (prévoir un bol assez grand)
Retirer le bol du feu et continuer à battre jusqu'à ce que le mélange refroidisse puis incorporez la farine éventuellement additionnée d'1/2 sachet de levure chimique  (les puristes n'en mettent pas !) très délicatement pour ne pas faire retomber le mélange.
Verser dans un moule rond tapissé de papier sulfurisé et d'un diamètre légèrement supérieur à votre moule à charnière ou à votre rond à entremets.

Faire cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 10 minutes environ (vérifier : une aiguille piquée dans le gâteau doit ressortir sèche).
Au sortir du four démouler la génoise en la retournant sur un plateau et en décollant délicatement le papier sulfurisé puis la découper au dimension du moule à charnière.
Placer un carton au fond d'un moule à contour amovible (j'ai découpé le mien dans un plateau jetable en carton argenté), le recouvrir d'une feuille de papier sulfurisée et poser votre génoise dessus.
Imbiber le rond de génoise avec le sirop.

MOUSSE DE FRAMBOISES
Faire macérer pendant au moins 15 minutes la gélatine en poudre dans 1/2 verre d'eau pour bien la ramollir et lui permettre de mieux se diluer.
Mettre la crème dans un bol et fouettez longuement pour la faire tripler de volume (attention si vous utilisez de la crème fraîche de ne pas la battre trop longtemps car elle risque de se transformer en beurre).
Mixer les framboises et les filtrer à travers une passoire.
Ajouter à ce coulis le sucre et la gélatine ramollie et faire chauffer dans une casserole jusqu'à ce que le sucre et la gélatine soient dissous et que le coulis épaississe un peu (ne pas faire bouillir).
Incorporer ce coulis à la crème.
Verser sur le fond de génoise et mettre au frais : ne pas mettre au congélateur car la gélatine de poisson ne supporte pas le passage au congélateur

MIROIR DE FRAMBOISES
Mixer les framboises et les filtrer.
Ajouter le sucre, le 1/2 jus de citron et la gélatine diluée dans 1/2 verre d'eau.
Faire chauffer quelques minutes pour faire fondre le sucre et la gélatine (ne pas faire bouillir).

Verser ce coulis sur la mousse de framboises de préférence bien refroidie puis mettre au réfrigérateur jusqu'à ce que le bavarois soit très froid (au minimum une demi-journée).

P1010890

Remarques
- J'ai ajouté dans le sirop d'imbibage de la génoise du coulis de framboises car il me restait quelques framboises congelées que j'avais mixées et filtrées.
- Vous pouvez faire la génoise plus simplement sans utiliser de bain-marie.
- Si vous utilisez de la crême fleurette vous pouvez augmenter la quantité de sucre car la crème nutriwhip est sucrée.
 Avec 1 sachet de gélatine cacher la mousse de framboises est très légère mais moins compacte (ce que je préfère) : pour une crème qui se tient mieux il faut en mettre plus (22 à 25 g) mais dans ce cas vous n'aurez pas un bavarois mousseux, vos tranches seront impeccables mais la crème plus compacte.
- Si vous souhaitez utiliser de l'agar-agar (que je n'ai pas testé avec cette recette) : 1 cuillère à café d'agar-agar pèse 4 g et équivaut à 6 feuilles de gélatine. Les framboises étant acides j'en aurais mis plutôt 6 g mais je n'ai pas essayé.
- J'ai congelé deux parts de gâteau et le résultat était satisfaisant.
- Si vous ne voulez pas servir le bavarois sur le fond du moule amovible, il faut placer un carton au fond du moule (j'ai découpé le mien dans un plateau jetable en carton argenté) et le recouvrir d'un film étirable puis monter le bavarois dessus ensuite il faut soulèver le carton avec le gâteau dessus et le poser sur un plat.

 

P1010895

bavarois_framboises__7_


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 11:00 - - Commentaires [85] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,