17 mars 2010

Petits fours de Pessah : Boules de coco au sirop et à l'ananas

Ces petites boules au coco font partie des petits fours que je fais régulièrement pour les fêtes de Pessah car elles ne contiennent pas de farine et ne nécessitent pas de cuisson au four.
Elles sont délicieuses et rapides à préparer.

DSCN6256

INGRÉDIENTS

- 2 verres de  noix de coco rapée non sucrée
- 2 verres de sucre roux (cassonade) ou de sucre blanc à pessah** 
- 2 jaunes d'oeufs
- 2 tranches d'ananas frais (environ 120 g) ou en boite* bien égouttées

- noix de coco pour enrober les boules

* cacher lepessah et non sucrées
** 1 verre et demi de sucre blanc suffit pour ne pas avoir de boules trop sucrées

DSCN6257

RÉALISATION

Faire un sirop avec le sucre dilué dans 1/3 d'eau (7 cl environ) en le faisant cuire environ 10 minutes à feu moyen puis doux jusqu'à ce qu'il épaississe légèrement.
Écraser les tranches d'ananas avec une fourchette pour les réduire en purée.
Rajouter, dans le sirop, la noix de coco et les tranches d'ananas écrasées et bien mélanger, laisser cuire 5 minutes en remuant sans arrêt.
Hors du feu ajouter les 2 jaunes d'oeufs (dans l'appareil très chaud) en remuant jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Former des boules de la taille d'une noix.
Les rouler dans de la noix de coco. Les placer dans des caissettes et laisser sécher une journée.

Remarque importante
La cassonade n'est pas autorisée à Pessah donc si vous n'en trouvez pas avec surveillance rabbinique, utilisez du sucre blanc.
A Pessah je n'utilise pas d'ananas en boite mais uniquement de l'ananas frais (mes 2 tranches épluchées pèsent environ 120 gr).
Attention :Le sirop doit être épais mais pas trop, le sucre doit cuire moins longtemps que pour un sirop au boulé.

Les boules sont bien sucrées, si vous n'aimez pas les gâteaux trop doux mettre moins de sucre
Si vous utilisez de l'ananas en boite qui est plus sucré que l'ananas frais mettre 1 verre et demi de sucre.

Le verre utilisé est un verre de 20 cl

Ces petites boules se congèlent parfaitement.

DSCN6278

 

DSCN6284

DSCN6267

 


D'autres recettes pour Pessah :

         Tarte au chocolat             Fondant au chocolat          Gâteau de C. Felder

     45459356_1_         24802706_1_         45349712_1_ 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.


12 décembre 2009

Bavarois à la mangue sur dacquoise à la noix de coco (sans gluten, sans farine)

Cet entremets peut être fait à Pessah (Pâques juives) puisqu'il ne contient pas de farine et si votre anniversaire tombe à cette période voila un très joli gâteau !
J'ai utilisé pour la dacquoise, une recette trouvée sur Supertoinette inspirée par Pierre Hermé.
J'ai diminué la quantité de sucre car à ma première tentative j'avais trouvé la base du bavarois trop sucrée.

Cette recette ne contient pas de farine et peut donc convenir à des personnes allergiques au gluten ou pour les fêtes de Pessah à condition de trouver de la crème nutriwhip (crème végétale) qui soit cacher pour Pessah.

Une autre recette de bavarois avec génoise est ici : clic 

bavarois_mangue

 

INGRÉDIENTS

Dacquoise à la noix de coco
- 40 g de noix de coco
- 45 g d'amandes en poudre
- 50 g de sucre glace
- 50 g de sucre en poudre

- 3 blancs d'oeufs (105 g)

Bavarois à la mangue
- 500 g de mangues mûres et bien parfumées
- 400 g de crème fraîche fleurette ou de crème
parvée montée en chantilly
- 1 à 2 cuillères à soupe de sucre (le double si vous utilisez de la crème fraîche)
- jus d'un citron (5 cl)
- 2 sachets (28 g) de gélatine de poisson cacher ou 7 feuilles de gélatine, diluée dans 1/2 verre d'eau

Miroir de mangue
- 350 g de mangues
- jus d'1/2 citron
- 1 sachet de gélatine cacher (14 g) ou 3 feuilles de gélatine ou 2 g d'agar-agar, dilué dans 10 cl d'eau

Décoration
Fleurs et fruits en pâte d'amandes ou tranches de mangues

p_te_d_amandes__2_

 

RÉALISATION

Dacquoise
Préchauffez le four à 160°c.
Monter les blancs d'oeufs en neige en ajoutant lorsque les blancs sont bien montés le sucre en poudre en 2 ou 3 fois 
Mélanger la noix de coco, les amandes en poudres et le sucre glace ensemble.
Incorporer délicatement cet appareil aux blancs montés en neige.
Dresser un cercle dans un moule d'un diamètre légèrement supérieur à celui du moule à contour amovible ou va être monté le bavarois.
Enfourner pour 35 minutes, jusqu'à une couleur caramel clair.

Au sortir du four démouler la dacquoise en la retournant sur un plateau et en décollant délicatement le papier sulfurisé puis la découper au dimension du moule à charnière.
Placer un carton au fond d'un moule à contour amovible (j'ai découpé le mien dans un plateau jetable en carton argenté), le recouvrir d'une feuille de plastique étirable et poser le rond de dacquoise dessus.

bavarois_mangue__5_

 

Bavarois
Mixer les mangues (j'ai utilisé, en dehors de Pessah, des mangues congelées de chez Picard) avec le jus d'un citron et 1 à 2 cuillères à soupe rase de sucre (mettre plus de sucre si vous utilisez de la crème fraîche car la crème parvée est sucrée) et  faire chauffer la purée obtenue quelques instant car la mangue est un fruit qui empêche la gélatine d'agir (sauf si on la chauffe avant voir un billet là :
clic).
Mettre la crème fraîche liquide bien glacée ou la crème parvée (type nutrifill ou tenouva) dans un bol et fouetter longuement pour la faire tripler de volume (attention si vous utilisez de la crème fraîche de ne pas la battre trop longtemps car elle risque de se transformer en beurre).
Diluer la gélatine dans 10 à 15 cl d'eau laisser reposer au moins 15 minutes pour que la gélatine se dilue plus facilement et faire chauffer dans une casserole jusqu'à ce que la gélatine soit complètement dissoute et que le mélange épaississe un peu (attention : ne pas faire bouillir).
Incorporer la gélatine dans la purée de mangue puis incorporer délicatement à ce coulis la crème montée en chantilly.
Verser cette crème sur le fond de dacquoise et placer au réfrigérateur jusqu'à ce que le bavarois durcisse (2 heures au moins).
 

Miroir à la mangue
Mixer 400 g de mangue avec le jus d'1/2 citron et la faire chauffer quelques instant car la mangue est un fruit qui empêche la gélatine d'agir.
Diluer la gélatine dans 10 cl d'eau laisser reposer 15 minutes au moins puis la faire chauffer dans une casserole jusqu'à ce que la gélatine soit dissoute et que le mélange épaississe un peu (ne pas faire bouillir).
Ajouter la gélatine à la purée de mangue et verser sur le bavarois refroidi.

bavarois_2

ATTENTION : si vous utilisez de l'agar-agar, faire dissoudre la poudre dans 10 cl d'eau froide puis la porter à ébullition avant de l'incorporer dans le coulis de gélatine et bien mélanger en chauffant encore 1 à 2 minutes

Décorer avec des fruits ou des fleurs en pâte d'amande lorsque le glaçage est complètement refroidi et juste au moment de servir (ce que je n'ai pas fait et mes fruits en pâte d'amande ont légèrement fondu !!!) 

bavarois_mangue__3_ 

Remarques
- Vous devez utiliser des mangues mûres (mais pas trop !) et surtout bien parfumées sinon votre bavarois sera fade !
- Pour Pessah je ne sais pas si les mangues congelées sont permises et si l'agar-agar est autorisé donc je ne les utiliserai pas.
- Ne poser les décorations en pâte d'amandes qu'au moment de servir et lorsque le miroir aux mangues sera bien froid et durci sinon elles vont fondre !
- Avant de découper votre bavarois attendez qu'il soit bien refroidi (ce que je n'ai pas fait lorsque j'ai pris les photos !).
- Le goût de noix de coco dans la dacquoise est assez prononcé, si vous n'aimez pas vous pouvez faire une dacquoise aux amandes (ce que j'ai fait la deuxième fois) ou une génoise
(vous pouvez trouver une recette sur ce blog ici : clic)
- Si vous voulez utilisez de l'agar-agar pour le bavarois, augmentez un peu les doses (normalement, 4g d'agar-agar (2 sachets)= 6 feuilles de gélatine = 12 g de gélatine en poudre= 24 g de gélatine de poisson)  car le citron est très acide et la préparation nécessite donc un peu plus d'agar-agar à faire bouillir dans 15 cl d'eau avant de l'incorporer dans le bavarois.
- Vous pouvez mettre moins de gélatine pour une mousse moins compact, plus aérienne mais qui tiendra moins bien.
- J'avais mis dans mon premier miroir au mangue 1/2 sachet de gélatine de poisson cacher et ce n'était pas suffisant, ça a coulé sur les côtés alors que ça a très bien marché pour le miroir aux framboises ! : j'ai appris depuis que la mangue et la gélatine ne font pas bon ménage à moins de faire bouillir le coulis de mangue avant d'y incorporer la gélatine


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 18:30 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 avril 2009

Gâteau de Pessah #9 : Gâteau aux carottes et aux noisettes

J'ai trouvé cette recette dans le livre "Biscuits et petits gâteaux" (édition Marabout) que m'a offert mon amie Judith.
Comme il ne contient pas de farine mais de la chapelure j'ai décidé de le tester pour Pâques (fête pendant laquelle nous ne
pouvons pas consommer de gâteau à base de farine) en remplaçant la chapelure par de la farine de matsa et de le fécule de pomme de terre. J'ai obtenu un gâteau très moelleux que nous avons tous apprécié et qui ne contient pas de matière grasse !

La recap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC

carottes__2_

INGRÉDIENTS (avec entre parenthèses mes modifications pour Pessah)

Gâteau
- 150 g de carottes finement râpées
- 165 g de noisettes légèrement torréfiées réduites en poudre
- 70 g de chapelure sèche (35 g de farine de matsa pour pessah + 35 g de fécule de pomme de terre)
- 6 oeufs, jaunes et blancs séparés
- 230 g de sucre en poudre
- 2 c. à s. de sherry doux (liqueur cacher pour pessah ou jus d'orange)
- 1 pincée de noix de muscade moulue (ou de canelle que je n'ai pas mis)

Glaçage à l'orange
- 155 g de sucre glace tamisé (je le fais moi même en mixant longuement du sucre en poudre avec un bon mixeur)
- 10 g de beurre ou de margarine ramollie
- 2 à 3 c. à s. de jus d'orange

carottes__3_

RÉALISATION

1 Préchauffez le four à 180°. Beurrez légèrement un moule à charnière rond de 24 cm de diamètre. Chemisez la base de papier sulfurisé; farinez les parois.

2 Faire légèrement griller les noisettes puis les moudre.

3 Mélanger dans un saladier les carottes et les noisettes. Ajoutez la chapelure (ou la farine de matsa et la fécule) et la noix muscade ou la canelle, puis mélanger à nouveau avant de réserver.

4 Fouettez les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la liqueur puis la préparation aux carottes.

5 Fouettez les blancs d'oeufs en neige ferme. Incorporez les en 3 fois au mélange aux carottes. Versez délicatement dans le moule et enfournez pour 50 minutes environ.
Pour vérifier la cuisson, piquez le centre avec une brochette : elle doit ressortir sèche.
Laisser tiédir 10 minutes puis démouler en retirant les parois du moule et transférer le gâteau sur une grille pour le faire refroidir.

6 Pour le glaçage à l'orange, mélangez le sucre glace et le beurre dans un saladier au bain marie en ajoutant juste assez de jus d'orange pour obtenir une sauce un peu liquide. Faire chauffer au bain-marie en remuant sans cesse (je l'ai fait chauffer directement sur ma plaque à feu doux pendant 5 minutes environ).
Quand le glaçage est lisse et luisant, nappez-en le gâteau, complètement refroidi, en étalant avec un couteau à grande lame ou avec un couteau-palette.
Laissez prendre avant de servir

carottes__4_

carottes__5_

carottes__6_

carottes

 

Remarques
- J'ai utilisé des noisettes que j'ai fait griller sur une poêle à feu doux puis que j'ai moulues, mais vous pouvez utiliser de la poudre de noisettes.
- Je n'ai pas mis de noix muscade car mes enfants n'aiment pas et j'ai remplacé la liqueur par du jus d'orange.
- On ne sent pas du tout le goût de la carotte et je me suis bien gardée de dire aux enfants qu'il y en avait avant qu'ils ne goûtent et apprécient !
-Attention : Si vous utilisez de la farine de matsa chmoura elle masque le goût des noisettes j'en ai mis moitié moins en complétant avec de la fécule de pomme de terre, je reessayerai en mettant plus de noisettes et moins de fécule.
- J'ai rajouté dans le glaçage une cuillère à café de jus de citron mais j'ai trouvé que c'était quand même trop sucré !

D'autres gâteaux et glaces pour Pessah : clic ou voir l'index : clic 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 11:00 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 avril 2009

Gâteau de Pessah #8 : Gâteau moelleux sans farine au chocolat et aux noisettes

J'ai trouvé la recette de ce gâteau dans le livre "Biscuits et petits gâteaux" des éditions Marabout.
Mon amis Tellou du blog Angel cake l'a fait aussi avec des amandes en poudre à la place des noisettes.
La recette était donnée pour un moule de 20 cm de diamètre j'ai donc modifié les ingrédients pour adapter la recette à mon moule à manqué en silicone qui a un diamètre de 25 cm.

35116347_1_

C'est un gâteau idéal pour Pessah et j'ai beaucoup aimé le mélange noisettes chocolat par contre dans ma première tentative la quantité de cacao, trop importante, masquait un peu le goût des noisettes et la cuisson d'1 heure était bien trop longue !

Pour d'autres recettes pour Pâques voir ici :CLIC

RECETTES SANS FARINE ET SANS GLUTEN: CLIC

INGRÉDIENTS (pour un moule de 25 cm de diamètre avec entre parenthèse les mesures initiales données pour un moule de 20 cm de diamètre)

- 180 g de chocolat noir haché (150 g)
- 140 g de beurre doux ramolli ou de margarine (125g)
- 180 g de sucre en poudre (150g)
- 6 oeufs (5 oeufs )
- 240 g de noisettes entières pour moi (200 g) 
- 1 sachet de levure chimique (cacher le pessah)
- 2 cuillères à soupe rase de cacao non sucré (40 g)
- 1 c. à c. de cannelle (je n'en ai pas mis)

35021580_1_

PRÉPARATION

Préchauffer le four à 170°.

Faire légèrement griller les noisettes et les mixer par à-coup pour ne pas que le mélange devienne huileux.
Séparer les blancs des jaunes. 
Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-onde.
Battre le beurre ramolli et la moitié du sucre en crème, jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter les jaunes un à un au mélange précédent en continuant de fouetter entre chaque addition.
Incorporer le chocolat fondu tiédi.
Mélanger les  noisettes moulues, la levure (il en existe en cacher le pessah) et le cacao et les ajouter petit à petit à la préparation précédente.
Monter les blancs en neige très ferme avec l'autre moitié du sucre et les incorporer délicatement en 2 ou 3 fois au mélange chocolaté.
Répartir délicatement la pâte dans un moule à manqué chemisé de papier sulfurisé ou beurré et enfourner pour 35 à 40 minutes (dans la recette initiale 1 heure !).

Saupoudrer éventuellement de sucre glace* quand le gâteau est froid.

 *Pour faire soi-même du sucre glace (on ne peut pas en acheter à Pessah sans surveillance car le sucre glace du commerce contient de l'amidon de maïs, merci à Mike pour cette précision !) il suffit de moudre assez longuement du sucre en poudre avec un bon mixeur.

35116404_1_

35116450_1_

Je suis désolée pour la qualité déplorable des photos !


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 10:00 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 avril 2009

Recette de gâteau de Pessah #7 : Le Concorde de G. Lenôtre

Une de mes collègues m'a vivement recommandé ce gâteau de Lenôtre qu'elle fait régulièrement et qui remporte à chaque fois un franc succès chez elle.
Elle a eu la gentillesse de me prêter le livre "Faites votre pâtisserie comme Lenôtre" édité chez Flammarion en 1975 !!!.

Michelle merci ! c'est un gâteau délicieux qui présente l'énorme avantage de se conserver un ou deux jours ce qui permet de le préparer à l'avance pour Chabbat et les Fêtes.
C'est la recette idéale pour Pessah puisqu'elle ne contient pas de farine. 

La recap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC

45533705_p

INGRÉDIENTS

Meringue Française au chocolat
- 5 blancs d'oeufs
- 150 g de sucre en poudre
- 150 g de sucre glace*(voir remarque plus bas)
- 35 g de cacao non sucré type Van Houten** (voir remarque plus bas)
Mousse au chocolat
Lenôtre donne les proportions de sa mousse pour 3 blancs mais recommande de la faire avec 4 blancs pour le Concorde
- 4 blancs d'oeufs
- 20 g de sucre
- 125 g de chocolat
- 2 jaunes d'oeufs
- 75 g de beurre

45533730_p

 

RÉALISATION

Pour les fonds meringués et les doigts de fée
Préchauffer le four à 150°C (Th.5).
Mélanger et tamiser le cacao en poudre avec le sucre glace.
Monter 5 blancs d'oeufs en neige ferme pendant 5 minutes environ en ajoutant à mi-parcours 20 g de sucre en poudre pour les soutenir.
Quand les blancs sont fermes, ajouter les 130 g de sucre en poudre restant en continuant à battre jusqu'à ce que le mélange soit bien ferme puis avec une spatule incorporer délicatement le mélange cacao-sucre.
Recouvrir les plaques du four d'un papier sulfurisé. Dessiner 3 ovales de 26x14 cm sur les feuilles et dresser 3 fonds de meringue au chocolat en suivant les shémas à l'aide d'une poche à douille d'1 cm de diamètre.

Puis former des bandes longues et étroites tout le long de la plaque avec le reste de meringue en utilisant une douille plus petite (3 mm : voir l'insert en bas de page) et en les espaçant pour ne pas qu'elles se touchent.
Faire cuire au four 1h5 (50 minutes pour moi) environ. Surveiller après 15 minutes de cuisson car la meringue ne doit pas roussir.
Changer éventuellement la plaque de place pour obtenir une cuisson plus régulière.   
Les doigts de fée (bandes de meringue fines) seront prêts les premiers (40 min pour moi à th 140°). Compter 10 min de plus pour les fonds de meringue qui doivent pouvoir se détacher facilement de la plaque : le dessous ne doit pas être collant.
La préparation des fonds et des doigts de fée peut être faite plusieurs jours à l'avance

Pour la mousse au chocolat
F
aire fondre le chocolat au bain-marie, dans un cul-de-poule.
Hors du feu, ajouter le beurre en fouettant jusqu'à obtenir un mélange en pommade.
Incorporer alors les jaunes d'oeufs : ce mélange ne doit pas être tiède il serait alors trop liquide pour être mélangé aux blancs.
Monter les 4 blancs d'oeufs en neige ferme, en ajoutant 20 g de sucre semoule à mi-parcours.
Verser l'appareil chocolaté refroidi sur les blancs montés et mélanger délicatement.
Réserver au frais.
Je ne sais pas si c'est du au fait que j'ai fait un peu retomber les blancs en y incorporant le chocolat mais j'ai trouvé cette quantité trop juste . A ma deuxième tentative j'ai doublé les proportions de mousse et j'en ai utilisée les 2/3 environ.

Montage
Poser un fond de meringue refroidi sur un carton de même forme, étaler une couche de mousse au chocolat à l'aide d'une palette, puis poser le 2ème fond, une 2ème couche de mousse et le dernier fond.
Masquer complètement le gâteau avec le reste de mousse.
Découper des bâtonnets de 2 à 3 cm de long environ dans les bandes de meringue et en couvrir la surface et le tour du gâteau.

Mettre le gâteau au froid 1 h au minimum. Au moment de servir, le saupoudrer de sucre glace en utilisant éventuellement un cache en carton pour laisser une bande centrale foncée.

Conservation : les fonds de meringues et les doigts de fée se conservent 15 jours au sec bien emballés
Le gâteau terminé se conserve 48 h au frais (très pratique pour les fêtes !) mais il est quand même meilleur le jour même.

concorde_2__6_

 

Remarques :
- *Pour faire soi-même du sucre glace (on ne peut pas en acheter à Pessah sans surveillance car le sucre glace du commerce contient de l'amidon de maïs) il suffit de moudre assez longuement du sucre en poudre avec un bon mixeur.
- Attention je n'utilise le van houten qu'en dehors de Pessah, je ne sais pas s'il est autorisé à Pessah.
- La deuxième fois que j'ai fait cet entremets, je n'ai pas fait cuire ensemble les fonds meringués et les doigts de fée  puisque le temps de cuisson n'est pas le même ce que j'ai trouvé bien plus pratique.
- J'ai fait des ronds de meringue (attention pas plus de 22 cm de diamètre !) au lieu de faire des ovales car ma première tentative n'était pas très esthétique ! et j'ai doublé la recette de mousse au chocolat dont j'en ai utilisé les 2/3 pour le gâteau (et le reste en verrine pour un autre dessert).
- **Dans mon prochain Concorde pour Pessah je ferai des fonds meringués nature ou avec moins de chocolat, car comme pour les macarons j'ai vraiment du mal à réussir la meringue au chocolat. J'utiliserai la méthode de Chef Simon :
ou . Si vous n'avez pas de cacao pur, vous pouvez mettre 60 g de cacao sucré et 110 g de sucre glace à la place des 150 g de la recette 
- Vous pouvez faire des petits entremets individuels à la place d'un grand gâteau.
- La recette de la mousse faite avec 3 blancs (au lieu des 4 blancs de cette recette) donne une délicieuse mousse au chocolat que vous pouvez servir avec des copeaux de chocolat râpé avec un épluche légume et saupoudré de sucre glace.

Sur ces photos de ma première tentative on voit qu'il y a peu de mousse entre les plaques de meringues

INSERT: j'ai refait ce gâteau avec une meringue nature c'est plus facile à réaliser et très joli aussi j'ai saupoudré le concorde de cacao
Les doigts de fée sont plus faciles à réaliser avec une douille un peu plus large (4 à5mm) que celle recommandée par Lenôtre

Concorde__2_

Concorde__6_

Quoi faire avec les jaunes d'oeufs :

les utiliser pour ces biscuits : clic ou pour faire une crème pâtissière avec de la maizena cacher lepessah ou pour ces petits fours : clic
 

Ma recette est chez Murielle


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.


29 juin 2008

Glace after eight parvé (sans produits laitiers), glace au caramel, glace chocolat et digression impertinante sur les soldes

29924716_1_

Les soldes ont commencé aujourd'hui à Paris !!
Comment peut on prendre autant de plaisir à parcourir des kilomètres, se faire marcher sur les pieds, se laisser doubler devant les cabines d'essayage (quand elles ne sont pas fermées), perdre des litres de sueur et poireauter 2 heures à la caisse  pour aller dégoter des affaires dont finalement personne n'a voulu pendant toute la saison
Bon, OK à petite dose j'aime bien moi aussi essayer de dénicher la toilette qui va me permettre de rendre  mes copines vertes de jalousie et les achever quand elles sauront le prix de ressembler à une star parce que "je le vaux bien"
Le problème c'est qu'il m'arrive de craquer devant une jupe pour la très mauvaise raison que son prix, scandaleusement élevé est affiché à un tarif très réduit, compatible avec mes finances : devant le miroir je me trouve sublime dans la lumière tamisée de la cabine mais arrivée à la maison la jupe perd bizarrement tout son attrait et je trouve même qu'elle accroit considérablement mon tour de hanche qui n'en n'a pourtant vraiment pas besoin !
Je me demande s'il diffuse des substances hallucinogènes dans les salons d'essayage, si leurs miroirs sont spécialement conçus pour vous donner l'impression que vous avez subitement perdu 5 kg ou si les étiquettes -50% ont des pouvoirs occultes qui obscurcissent votre jugement !
Parfois une seule robe vous va comme un gant et a enfin plu à la vendeuse, votre mère (ou votre fille) qui ne la trouve pas scandaleuse (ou ringarde !), votre meilleure amie et votre voisine de cabine .Son prix même divisé par deux vous fait quand même hésiter mais la marque, prestigieuse, vous décide à la prendre !
C'est au moment de sortir la carte bleue, alors que vous venez de passer trois heures devant la caisse assiégée par une  horde de clientes qui semblent vouloir habiller tout leur quartier, que vous apprenez, consternée, que c'est la seule robe à ne bénéficier d'aucune réduction
Vous vous décidez alors pour l'autre modèle - soldé lui ! - mais une cliente le rafle devant vous en vous jetant un regard meurtrier et en vous écrasant les pieds .
Seule votre bonne éducation vous empêche de lui donner la gifle que vous aimeriez lui balancer alors que vous êtes en temps normal plutôt calme et d'une nature joyeuse et enjouée !
Par dessus le marché Madame Mère (ou Fille Aînée) et Meilleure Amie commencent discrètement à ronchonner et marmonner en se lançant des regards entendus et exaspérés ce qui achève de vous démoraliser !
Le pire c'est qu'on remet ça tous les ans en se jurant bien que c'est la dernière fois et qu'on ne nous y reprendra plus !

En rentrant à la maison, en sueur et échevelée, ayant perdu au moins 3 kg avec les pieds en compote  un dessert rafraîchissant s'impose
Le voici, le voila : des recettes de glace parvé faite à base de nutrifil ou nutriwhip (crème végétale que l'on trouve dans les épiceries cachers) que vous pouvez bien sur remplacer par de la crème fleurette

27178390_1_

Glace after eight

INGRÉDIENTS (pour environ 18 corbeilles)

- 1 brique de richwhip ( ou 20 cl de nutriwhip)
- 5 oeufs
- 1/2 verre de sirop de menthe (10 cl)
- quelques gouttes d'extrait de menthe (si vous aimez un goût de menthe très prononcé sinon mettre 20 cl de sirop de menthe)
- 30 gr de sucre en poudre
- 100 à 150 gr de chocolat ( la moitié râpée et le reste concassé)
- 150 gr de chocolat fondu à 70 % de cacao pour tapisser les moules et pour la déco (facultatif)

RÉALISATION

Badigeonner des moules à brioches ou à muffins en silicone de chocolat fondu ( le faire 2 fois pour ne pas avoir des coques trop fines) et réserver au congélateur

Dans un bol battre les blancs en neige en ajoutant, lorsqu'ils sont bien ferme et brillant, le sucre en poudre pour les raffermir
Battre le richwhip jusqu'à ce qu'il soit bien mousseux (comme une crème chantilly) et y ajouter le sirop et l'extrait de menthe puis les jaunes
Incorporer délicatement les blancs puis le chocolat dans le mélange précédent
Remplir les moules de ce mélange et congeler au moins une demi journée

Au moment de servir vous pouvez décorer avec des copeaux de chocolat fait avec un éplucheur

Remarques :
- Je n'utilise pas de pépites car elles sont trop dures lorsqu'elles congèlent, je concasse une partie de mes pastilles de chocolat et je râpe une tablette (merci à choco pour cette idée).
- Les corbeilles en chocolat une fois remplies de glace se démoulent très facilement.

 

27158878_1_

27178390_1_

 

27178072_1_

 

 

________________________________________________________________________________________________________________

Glace au caramel

INGRÉDIENTS

- 1 brique de richwhip  ( ou 20 cl de nutriwhip)
- 5 oeufs
- 1/2 verre d'eau
- 1/2 bouteille de caramel liquide (170 gr): leader price pour moi
- 50 gr de sucre en poudre
- 150 gr de chocolat fondu à 70% de cacao  (pour faire les coques)

RÉALISATION

Badigeonner des moules à brioches ou à muffins de chocolat fondu (j'en ai fait 18) et réserver au congélateur

Dans un bol battre les blancs en neige en ajoutant, lorsqu'ils sont fermes, le sucre en poudre pour raffermir les blancs
Battre le richwhip jusqu'à ce qu'il soit bien mousseux(comme une crème chantilly) et y ajouter l'eau, le caramel  puis les jaunes
Incorporer délicatement les blancs dans la crème au caramel
Remplir les moules de ce mélange et congeler au moins une demi journée

27178106_1_

27178129_1_

 

____________________________________________________________________________________________________________________

Insert :
Glace chocolat + expresso + whisky

INGRÉDIENTS

- 1 brique de richwhip  ( ou 20 cl de nutriwhip)
- 5 oeufs
- 1 expresso long ( ou une cuillère à soupe rase de café dilué dans un demi verre d'eau)
- 150 g de chocolat fondu pour la glace (à forte teneur en cacao)
- 50 g de sucre en poudre
- 4 càs de whisky (facultatif)
- 150 g de chocolat fondu à 70% de cacao  ( pour les coques : facultatif )

RÉALISATION

Badigeonner des moules à brioches ou à muffins de chocolat fondu (j'en ai fait 18) et réserver au congélateur.

Dans un bol battre les blancs en neige en ajoutant, lorsqu'ils sont fermes, le sucre en poudre pour raffermir les blancs.
Battre le richwhip jusqu'à ce qu'il soit bien mousseux (comme une crème chantilly) et y ajouter l'expresso, le chocolat fondu puis les jaunes et éventuellement le whisky.
Incorporer délicatement les blancs dans la crème au chocolat.
Remplir les moules de ce mélange et congeler au moins une demi journée.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de glaces : cliquez sur le nom de la recette

     Caramel                Chocolat                     Sorbets                    Vanille

DSCN5804    DSCN5788    25491285_p_1_    P1020772


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 17:50 - - Commentaires [70] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 avril 2008

Recette de pessah #5 : Gâteau ultra fondant au chocolat sans farine et sans gluten

Cette recette est une de nos préférées et j'en fais au moins deux chaque année pour Pâques. 

24805367_1_

INGRÉDIENTS  

Gâteau
- 250 g de chocolat
- 150 g  de beurre ou de margarine
- 200 g de sucre
- 5 cuillères à soupe d'amandes en poudre*
- 3 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre* 
- 6 oeufs
- 3 cuillères à soupe de sabra (liqueur de chocolat) ou de votre liqueur préférée (facultatif)

Ganache
- 125 g de chocolat noir
- 10 cl de crème parvée cacher lepessah ou de crème fraîche liquide
- 3 cuillères à soupe de sabra (facultatif)

Garniture
-
Amandes concassées ou effilées légèrement grillées ou noix de coco en poudre

*En dehors de Pessah vous pouvez remplacer les amandes et la fécule par 6 cuillères à soupe de farine

24802706_1_


RÉALISATION

Gâteau
Faites fondre le chocolat au bain-marie. Une fois le chocolat fondu, ajoutez le beurre puis ajoutez le sucre en remuant énergiquement.
Lorsque le mélange est homogène, ajoutez en mélangeant énergiquement les jaunes des 6 oeufs un à un, la sabra ou l'alcool choisi puis enfin les amandes et la fécule.
Ajouter au mélange précédent les 6 blancs d' oeufs montés en neige.
Vous pouvez ajouter des noix ou des noisettes grillées ou parfumer avec du zeste d'orange.
Faites cuire à 180 °C (thermostat 6) pendant 15 min pour avoir un gâteau coulant au centre, 30 à 35  min pour un gâteau plus ferme ce que je vous recommande avec la ganache. 

Ganache
Faire chauffer la crème et le verser très chaude sur le chocolat coupé en petit morceaux
Étaler la ganache encore chaude sur le fondant et parsemer d'amandes concassées ou effilées légèrement grillées ou de noix de coco

On peut aussi utiliser cette recette pour des petits fondants individuels en ramequin et dans ce cas je vous déconseille de battre les oeufs en neige (pour les petits fondants le temps de cuisson sera de 10 à 12 min environ pour avoir un coeur coulant, 20 à 25 min sinon)

Remarques
- Il se forme sur le gâteau une pellicule croquante (un peu comme une meringue très fine) qui retombe après cuisson : je retourne le gâteau sur le plat de présentation pour avoir une surface uniforme.
- La liqueur est facultative, le fondant est très bon nature. Si vous souhaitez le parfumer vous pouvez remplacer la liqueur par du jus d'orange et ajouter le zeste de deux petites oranges biologiques dans la pâte et dans la ganache.

Avec Ganache au chocolat:

24805023_p_1_

Avec des morceaux de noix et de la noix de coco :

24829382_1_

La recap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

21 avril 2008

Congolais : recette ultra simple de petits fours à la noix de coco sans farine ni gluten

 

24923914_1_

Pour Pessah je fais chaque année cette recette de congolais que m'a donné ma cousine Molly : elle est facile à faire et tous ceux qui l'ont gouté ont aimé.
Ils se congèlent très bien vous pouvez donc les préparer à l'avance.

Elle est trés sucrée mais lorsque j'ai essayé de diminuer la quantité de sucre, la consistance était différente , moins moelleuse et les congolais moins bons !

La recap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC

 
24923980_1_

 

Ingrédients

- 2 verres de coco (150 gr )
- 3/4 de verre de sucre en poudre (100 gr environ)
- 2 petits oeufs

Remarque :N'utilisez pas d'oeufs trop gros sinon il faudra augmenter les quantités de coco et de sucre pour obtenir une pâte malléable,..
Avec de gros oeufs il faut 200 g de noix de coco et 150 g de sucre

Réalisation

Battre les blancs en neige trés ferme et ajouter progressivement le sucre pour obtenir des blancs très fermes et brillants ( il m'est arrivé de rater les blancs en neige et les congolais étaient bons quand même bien qu'un peu raplapla)

congolais_022

Dans un autre saladier mélanger le coco et les jaunes puis incorporer délicatement à ce mélange les blancs en neige.
Si la pâte semble trop molle rajouter un peu de noix de coco.

congolais_021

congolais_025

Laisser reposer la pâte 1/2 heure
Former une vingtaine de boules puis leur donner la forme d'un cône et les déposer sur une feuille de papier sulfurisée.
Pour pouvoir rouler facilement les boules, je me "farine" les mains avec de la noix de coco.

congolais_026

congolais_031

Enfourner à 150 ° et cuire pendant 15 min environ (la température de cuisson varie suivant les fours)
Ils doivent être à peine dorés !

24924027_1_

24924060_1_

Vous pouvez les enrober de chocolat noir fondu ou juste les décorer de chocolat

28088626_1_

DSCN5501


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 22:30 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 avril 2008

Gâteau de Pessah #4 : cake aux amandes et à l'orange

24489954_1_

Cette recette est presque la même que celle aux citrons et amandes
J'ai mis plus d'amandes et moins de farine de matsa et j'ai remplacé le citron par de l'orange en ajoutant des petits morceaux d'oranges confites

Le gateau est vraiment moelleux et le goût de l'orange se marie parfaitement avec les amandes

Ingrédients (entre parenthèses les poids pour 6 gros oeufs)

- 6 oeufs
- 1 et 1/2 verre de sucre (250g)
- 1/2 verre  de farine de matsa (40g)
- 1 verre et 1/2 de poudre d'amandes (120g)
- 3/4 verre d'huile (15cl)
- jus + zeste d'une orange (10cl)
- quelques morceaux d'oranges confites (facultatif)
- pépites de chocolat ou chocolat grossièrement concassé (facultatif)

J'ai fait cette recette avec un verre jetable de 15 cl et 6 oeufs moyens mais avec 6 très gros oeufs utiliser un verre de 20 cl.

DSCN6609

Réalisation

Battre les blancs en neige ferme et ajouter la moitié du sucre pour obtenir des blancs fermes et brillants*.
Dans un saladier battre les jaunes avec le reste du sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse* puis y ajouter le jus d'orange, l'huile, les amandes, la farine additionnée du zeste d'orange et éventuellement les oranges confites coupées en petits morceaux
Incorporer délicatement les blancs en neige à ce mélange en veillant à obtenir un appareil bien homogène et verser dans un moule rectangulaire recouvert de papier sulfurisé.

Enfourner à 160°-180° pendant 30 min.

* Je ne monte pas toujours les blancs en neige car en fouettant longuement les oeufs entiers et le sucre on fait tripler de volume du mélange.
Le cake sera bien homogène alors qu'il y a un risque de mal incorporer les blancs lorsqu'ils sont montés en neige !

24490555_1_

Mini-cake avec des pépites de chocolat

DSCN6599

La recap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC

Ma recette chez Tellou :
http://tellou.canalblog.com/archives/2008/04/24/8936480.html


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 09:02 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 avril 2008

Recette de Pessah #3 : Gâteau Italien à l'huile d'olive et aux amandes de Pessah

Voila un excellent gâteau pour Pessah : J'ai trouvé cette recette sur le superbe blog de Sandra "Le Pétrin" inspiré par une recette de Diana's dessert j'y ai apporté quelques modifications pour pouvoir le faire et le consommer à Pessah : pas de sucre roux car je n'en ai pas pour Pessah
Il est vraiment moelleux et délicieux

25454151_1_ 

Ingrédients

- 200g d'amandes en poudre
- 80g de sucre en poudre blanc
- 1 sachet de sucre vanillé (je n'en n'ai pas mis)
- 2 cuillères à soupe de farine de matsa (pain azyme pilé )
- 6 oeufs 
- 100g de sucre brun (j'ai mis du sucre blanc)
- 1 cc zeste de citron
- 55g huile d'olive extra-vierge
- amandes effilées pour le décor
- 1 sachet de levure chimique (cacher pour pessah)

Réalisation

Battre les blancs en neige ferme et quand les blancs sont bien montés et ont triplé de volume*, y ajouter progressivement la moitié du sucre pour obtenir des blancs fermes et brillants.

gateau_pessah_003

 

Dans un saladier battre les jaunes avec le reste du sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume* puis y ajouter  l'huile, les amandes en poudre, la farine de matsa additionnée de la levure chimique et les zestes de citron. 
Incorporer délicatement les blancs en neige à ce mélange en veillant à obtenir un mélange bien homogène et verser dans un moule rond recouvert de papier sulfurisé

gateau_pessah_013

Cuire environ 25 min à th 180 ° ou jusqu'à ce qu'un couteau ou un pic plongé au centre du gâteau ressorte sec.
Laisser refroidir dans le moule posé sur une grille puis démouler en le  retournant sur le plat de service.

*Je ne fouette pas systématiquement les blancs en neige car si vous battez le mélange suffisamment longtemps ils vont tripler de volume. Le gâteau sera bien homogène alors qu'il y a un risque de mal incorporer les blancs lorsqu'ils sont montés en neige !

24454634_1_

Servir éventuellement saupoudré de sucre glace spécial Pessah (sans amidon) ou recouvert d'un glaçage au citron ou de chocolat (Je l'ai beaucoup aimé nature !).
Comme tous les gâteaux sans farine, il s'effrite quand on le coupe mais il est délicieux.

L'index des recettes de pessah est là : clic

La récap des recettes de gâteaux de Pessah est iciCLIC


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 22:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,