20 décembre 2009

Tajine de poulet aux oignons caramélisés, pruneaux, amandes et raisins secs

Je fais cette recette de poulet lorsque je reçois mes enfants ou mes amis et en général tout le monde l'apprécie !
On peut le servir accompagné de couscous parfumé à la cannelle, de riz ou avec des pommes de terre douces mijotées avec le poulet.
Une autre recette de poulet sucré-salé est là : clic

Sur les photos il n'y a pas de sauce mais il y en a en réalité dans ce plat, je ne l'ai pas mise car j'ai pris les photos très rapidement.

poulet_aux_pruneaux_et_raisins_secs__5_

 

INGRÉDIENTS

- 1 poulet de 1.6 kg environ coupé en morceaux
- 1 kg d'oignons émincés
- 500 g de pruneaux dénoyautés
- 250 g de gros raisins secs
- 2 à 3 cuillères à soupe de miel
- 1 bâton de cannelle (ou 1/2 cuillère à café de cannelle)
- 1/3 de verre d'huile
- 1/2 verre d'eau et le jus d'1/2 orange
- 100 à 200 g d'amandes émondées ou 50 à 100 g d'amandes effilées (facultatif)
- sel et poivre

poulet_aux_pruneaux_et_raisins_secs__4_

 

RÉALISATION

Éplucher les oignons et les émincer puis les faire revenir dans 5 cl d'huile à feu doux pendant 3/4 heure dans une marmite recouverte d'un couvercle.
Au bout de ce temps découvrir et augmenter légèrement le feu en remuant pour ne pas que les oignons accrochent puis quand il ne reste plus d'eau dans la casserole laisser mijoter à feu très doux en remuant de temps en temps jusqu'à ce que les oignons réduisent et caramélisent (pendant au moins 1 heure)
Rajouter alors le poulet découpé en morceaux avec le miel, les raisins secs, l'eau, le jus d'orange et la cannelle et laisser mijoter jusqu'à ce que le poulet soit cuit.
Ajouter alors les pruneaux et laisser encore 15 minutes sur le feu.
Faire revenir les amandes dans un peu d'huile et au moment de servir garnir le poulet avec les amandes.

Remarque
- Vous pouvez farcir les pruneaux avec des cerneaux de noix c'est délicieux !
- Si vous pouvez faire mijoter ce poulet dans un plat à tajine il n'en sera que meilleur.
- Les amandes effilées ne figurent pas sur la photo car je les mets sur le poulet au moment de servir pour qu'elles restent bien croquantes.

poulet_aux_pruneaux_et_raisins_secs__8_


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 09:30 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 décembre 2009

Beignets de hanouka #4 : Beignets du pâtissier de Christophe Felder

C'est avec beaucoup de retard (trop de travail au lycée !) que je poste cette excellente recette de beignets pour Hanouka qui va devenir un classique chez moi.
Elle provient du livre "Les meilleurs gâteaux" de Christophe Felder, qui ne contient que 40 recettes mais qui est, de tous mes livres de recettes, celui que j'ai le plus utilisé (et je n'en ai pas raté une seule !).
Les autres recettes sont là : clic, clic, clic.

47657268_p

Ces beignets sont délicieux, je vous les recommande.
J'ai suivi la recette pratiquement à la lettre en utilisant la drôle de forme préconisée par l'auteur mais j'ai également fait quelques boules plus traditionnelles fourrées à la confiture et elles étaient excellentes.

C'était ma recette préférée mais depuis que j'ai fait celle de Pierre Hermé : clic ce n'est plus ma favorite, j'apprécie aussi beaucoup celle qui est au poolish (levain): clic

47553875_p

INGRÉDIENTS (pour 25 petits beignets environ)

- 250 g de farine type 55
- 5 g de sel (1 pincée pour moi)
- 25 g de sucre semoule
- 1 sachet de sucre vanillé (ajout personnel)
- 15 g de levure de boulanger fraîche
- 2 oeufs
- 2 cuillères à soupe de lait ou d'eau
- 1 cuillère à café d'eau de fleur d'oranger (j'en ai mis une cuillère à soupe)
- 40 g de beurre mou ou de margarine
- 5 cl d'eau ou de lait (ajout personnel car ma pâte était trop compacte)

Finition
- 100 g de sucre en poudre (j'en ai mis moins, additionné de sucre vanillé, car je suis la seule chez moi à aimer la cannelle)
- 1 cuillère à café rase de cannelle en poudre (je n'en ai pas mis, juste une pincée sur mes beignets c'est délicieux !)
- huile pour friture (C. Felder insiste sur le fait d'utiliser pour la friture de l'huile neuve)

DSCN5547

RÉALISATION

Versez la farine sur le plan de travail, creusez un puits au milieu, ajoutez le sel et le sucre d'un côté, la levure émiettée de l'autre.
Dans le creux du puits, versez les oeufs, le lait et l'eau de fleur d'oranger.
Avec les doigts, ramenez la farine et les autres ingrédients vers le milieu (j'ai mis plus d'eau car ma pâte était très compacte).
Mélangez jusqu'à incorporation complète.
Ajoutez le beurre en dernier.
Travaillez cette pâte énergiquement pendant une dizaine de minutes en la soulevant et en la rabattant. A chaque fois que vous rabattez la pâte, ramassez-la en boule (j'avoue que moi j'ai utilisé ma MAP, ma pâte était très collante mais elle a légèrement séché dans la journée).
Enveloppez la pâte de film alimentaire et réservez la au réfrigérateur pendant une nuit (je l'ai préparé le matin et j'ai fait mes beignets en fin d'après midi)

Étalez la pâte sur le plan de travail farinée (la pâte doit être un peu collante) en un grand rectangle sur 5 mm d'épaisseur et découpez des rectangles de 4 x 5 cm.
A l'aide d'un petit couteau percez une entaille au milieu de chaque rectangle, passez-y un coin et tirez afin d'obtenir une forme originale.
Déposer les beignets sur une feuille de papier sulfurisée et recouvrez-les sans les serrer de film alimentaire afin qu'ils ne croûtent pas en levant.
Laisser lever 1 heure dans une pièce assez chaude.
Faire chauffer l'huile (attention pas trop chaude ! sur ma plaque à induction : th 6).
Faire frire les beignets par séries de 3 ou 4 suivant leurs tailles en les retournant à mi-cuisson.
Retirez les avec une écumoire et déposez-les sur du papier absorbant.
Laisser les tiédir puis les rouler dans le mélange sucre-cannelle ou sucre-sucre vanillé si vous n'aimez pas la cannelle.

beignet_felder

Remarques
- Je cite mot pour mot C. Felder : "Pour la friture, utilisez de préférence de l'huile neuve : la qualité de ces beignets en dépend. C'est d'ailleurs le cas de toute friture"
J'ai donc utilisé une nouvelle bouteille mais j'ai fait mes beignets dans une petite poêle et 1/3 de litre a suffit.
- J'ai congelé quelques beignets et ils étaient très bons après un passage rapide au micro-ondes.

Pour réussir et alléger les beignets plusieurs techniques (mais ne rêvons pas ils seront quand même assez gras).

- Mettez dans la pâte 1/2 à 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
- Battez les blancs en neige (plutôt pour des beignets style bûgne ou beignets de fruits que pour les boules de Berlin)
- Évitez les huiles de palme, huile de coco et végétaline qui résistent mal à la friture. L'huile de tournesol ou celle d'arachide ne sont pas idéales mais difficile de trouver de l'huile de pépins de raisins en cacher !
- Remplacez une partie du liquide de la pâte par de la bière, du cidre de la limonade ou de l'eau gazeuse.
- Ne cuisez pas trop de beignets en même temps car si il y en a trop, ils vont abaisser la température de friture et absorber plus d'huile.
- L’huile de friture doit atteindre au maximum les 180°C (pour certaines recettes et avec certaines poele 170°). Pour vérifier qu'elle est à bonne température, plongez un petit croûton de pain. Compter quinze secondes. S’il dore et que vous entendez un grésillement, vous pouvez plongez les beignets.
- Ajoutez dans la pâte 2 à 3 cuillères à soupe d'alcool de votre choix (vodka, rhum, cointreau, eau de vie etc...) car en s'évaporant l'alcool limite l'absorption d'huile.

Une version très jazzy du classique Sevivon 

La recette chez Kefrida : clic


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Beignets de Hanouka #3 en MAP

47438245

Une très bonne recette de beignets préparés dans ma MAP (machine à pain) et frits dans une poêle, que j'ai pris sur le blog de Lolo "juste1kif" et sur celui de Rica "La table de chabbat" .

La MAP (machine à pain n'est pas du tout indispensable, vous pouvez faire cette recette au robot ou à la main.

Mes autres recettes sont là : clic et là : clic  et celle de Christophe Felder clic (mes préférées mais à préparer la veille !).

J'ai aussi testé les beignets au four mais j'ai été vraiment décue par le résultat : ils sont bons mais ressemblent à des brioches en forme de beignets je ne posterai donc pas la recette que certains d'entre vous m'ont demandée.

47444527

INGRÉDIENTS (pour 10 beignets moyens)

- 250 g de farine type 55*
- 3 cuillères à soupe de sucre en poudre (40 g pour moi)
- 2 sachets de sucre vanillé
- 1 sachet de levure de boulanger ou 20 g de levure fraîche
- 1 oeuf (gros pour moi) ou 3 jaunes d'oeufs moyens
- 50 g de beurre ou de margarine ramollie mais pas fondu
- environ 10 cl de lait ou de lait de soja (le total des liquides lait + oeuf doit être d'environ 15 cl)
- 1 pincée de sel

*un peu plus avec de la farine type 45

DSCN5510

RÉALISATION

Dans la cuve de la MAP, mettre le lait et la levure, l'oeuf, puis tous les autres ingrédients sauf le beurre en terminant par le sel.
Lancer le programme pâte de la MAP.
Rajouter le beurre au bip ou dans votre robot quand la pâte est homogène et à été travaillée un moment. La pâte doit avoir la consistance d'une pâte à pain souple qui ne colle pas aux doigts (au départ il est normal que la pâte soit collante :elle doit adhérer au paroi du bol ou de la cuve pour finir par s'en détacher, la quantité de liquide dépend de la qualité de la farine utilisée).
Il faut parfois plus de farine surtout si vous utilisez de la farine type 45.
Laisser le programme se finir (si vous n'utilisez pas la MAP laisser reposer la pâte environ 1 heure).
Lorsque le programme est fini, sortir le pâton de la machine et étaler la pâte sur votre plan de travail légèrement fariné sur une épaisseur de 5 mm environ.
Découper des disques d'environ 6 cm de diamètre à l'aide d'un emporte pièce ou d'un verre pour former 12 à 15 petits beignets ou 8 à 10 gros beignets.
Placer les disques sur une plaque à pâtisserie recouverte de film étirable huilé, et les couvrir également de film étirable huilé ou fariné et les laisser lever au minimum 30 minutes. (vous pouvez les couvrir avec un torchon propre si vous avez peur que la pâte colle au film)
Chauffer de l'huile dans une friteuse ou dans une poêle et quand l'huile est assez chaude (attention pas trop !) faire cuire les beignets deux à trois minutes de chaque côté.
Sortir les beignets, les poser sur du papier absorbant puis les saupoudrer de sucre semoule ou de sucre glace.


Remarque
Comme pour toutes les recettes de pâte à brioche vous pouvez préparer la pâte la veille elle n'en sera que meilleure (dans ce cas, diminuez légèrement la quantité de levure utilisée).
Pour cela, pétrir la pâte au robot ou en MAP et la laisser reposer 1/2 heure.
Quand la pâte a légèrement levé, la dégazer et la placer dans un grand bol filmé avec du film étirable.
Placer le bol au réfrigérateur pour la nuit.

Le lendemain, sortir la pâte du réfrigérateur, la travailler et former les beignets.
Laisser lever jusqu'à ce que les beignets aient doublé de volume puis les frire.


Pour alléger les beignets plusieurs techniques (mais ne rêvons pas ils seront quand même assez gras).

Mes sources : clic, clic, clic et Marmiton :clic

- Mettez dans la pâte 1/2 à 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
- Battez les blancs en neige (plutôt pour des beignets style bûgne ou beignets de fruits que pour les boules de Berlin)
- Évitez les huiles de palme, huile de coco et végétaline qui résistent mal à la friture. L'huile de tournesol ou celle d'arachide ne sont pas idéales mais difficile de trouver de l'huile de pépins de raisins en cacher !
- Remplacez une partie du liquide de la pâte par de la bière, du cidre de la limonade ou de l'eau gazeuse.
- Ne cuisez pas trop de beignets en même temps car si il y en a trop, ils vont abaisser la température de friture et absorber plus d'huile.
- L’huile de friture doit atteindre les 180°C. Pour vérifier qu'elle est à bonne température, plongez un petit croûton de pain. Compter quinze secondes. S’il dore et que vous entendez un grésillement, vous pouvez plonger les beignets dans l'huile.
Attention si l'huile n'est pas assez chaude les beignets absorberont trop d'huile et si elle est trop chaude ils seront dorés mais crus à l'intérieur".

- Ajoutez dans la pâte 2 à 3 cuillères à soupe d'alcool de votre choix (vodka, rhum, cointreau, eau de vie etc...) car en s'évaporant l'alcool limite l'absorption d'huile.

beignet2_1

Remarques
- La quantité de farine dépend de la qualité de la farine utilisée : elle varie de 250 à 280 g et je vous déconseille d'utiliser de la farine fluide. Pour mes pâtes levées j'utilise de la farine type 55.
- Vous pouvez parfumer la pâte à beignets avec du zeste d'orange et les fourrer, avec une seringue, de confiture, de crème pâtissière (c'est excellent !) ou de nutella Il est préférable de le faire après la cuisson car sinon les beignets risquent de s'ouvrir.
- Vous pouvez faire cette recette avec un robot ou à la main.
- Suivant le type de farine utilisée il vous faudra plus ou moins de liquide : plus la farine est fine (type 45) moins il faut de liquide.
- Toutes les pâtes levées sont meilleures avec uniquement des jaunes d'oeufs, elles sont plus moelleuses et elles sèchent moins vite.
- Attention n'utilisez pas une huile trop chaude sinon vos beignets seront dorés mais crus à l'intérieur.

DSCN5483

DSCN5534


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 08:58 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 décembre 2009

Bavarois à la mangue sur dacquoise à la noix de coco (sans gluten, sans farine)

Cet entremets peut être fait à Pessah (Pâques juives) puisqu'il ne contient pas de farine et si votre anniversaire tombe à cette période voila un très joli gâteau !
J'ai utilisé pour la dacquoise, une recette trouvée sur Supertoinette inspirée par Pierre Hermé.
J'ai diminué la quantité de sucre car à ma première tentative j'avais trouvé la base du bavarois trop sucrée.

Cette recette ne contient pas de farine et peut donc convenir à des personnes allergiques au gluten ou pour les fêtes de Pessah à condition de trouver de la crème nutriwhip (crème végétale) qui soit cacher pour Pessah.

Une autre recette de bavarois avec génoise est ici : clic 

bavarois_mangue

 

INGRÉDIENTS

Dacquoise à la noix de coco
- 40 g de noix de coco
- 45 g d'amandes en poudre
- 50 g de sucre glace
- 50 g de sucre en poudre

- 3 blancs d'oeufs (105 g)

Bavarois à la mangue
- 500 g de mangues mûres et bien parfumées
- 400 g de crème fraîche fleurette ou de crème
parvée montée en chantilly
- 1 à 2 cuillères à soupe de sucre (le double si vous utilisez de la crème fraîche)
- jus d'un citron (5 cl)
- 2 sachets (28 g) de gélatine de poisson cacher ou 7 feuilles de gélatine, diluée dans 1/2 verre d'eau

Miroir de mangue
- 350 g de mangues
- jus d'1/2 citron
- 1 sachet de gélatine cacher (14 g) ou 3 feuilles de gélatine ou 2 g d'agar-agar, dilué dans 10 cl d'eau

Décoration
Fleurs et fruits en pâte d'amandes ou tranches de mangues

p_te_d_amandes__2_

 

RÉALISATION

Dacquoise
Préchauffez le four à 160°c.
Monter les blancs d'oeufs en neige en ajoutant lorsque les blancs sont bien montés le sucre en poudre en 2 ou 3 fois 
Mélanger la noix de coco, les amandes en poudres et le sucre glace ensemble.
Incorporer délicatement cet appareil aux blancs montés en neige.
Dresser un cercle dans un moule d'un diamètre légèrement supérieur à celui du moule à contour amovible ou va être monté le bavarois.
Enfourner pour 35 minutes, jusqu'à une couleur caramel clair.

Au sortir du four démouler la dacquoise en la retournant sur un plateau et en décollant délicatement le papier sulfurisé puis la découper au dimension du moule à charnière.
Placer un carton au fond d'un moule à contour amovible (j'ai découpé le mien dans un plateau jetable en carton argenté), le recouvrir d'une feuille de plastique étirable et poser le rond de dacquoise dessus.

bavarois_mangue__5_

 

Bavarois
Mixer les mangues (j'ai utilisé, en dehors de Pessah, des mangues congelées de chez Picard) avec le jus d'un citron et 1 à 2 cuillères à soupe rase de sucre (mettre plus de sucre si vous utilisez de la crème fraîche car la crème parvée est sucrée) et  faire chauffer la purée obtenue quelques instant car la mangue est un fruit qui empêche la gélatine d'agir (sauf si on la chauffe avant voir un billet là :
clic).
Mettre la crème fraîche liquide bien glacée ou la crème parvée (type nutrifill ou tenouva) dans un bol et fouetter longuement pour la faire tripler de volume (attention si vous utilisez de la crème fraîche de ne pas la battre trop longtemps car elle risque de se transformer en beurre).
Diluer la gélatine dans 10 à 15 cl d'eau laisser reposer au moins 15 minutes pour que la gélatine se dilue plus facilement et faire chauffer dans une casserole jusqu'à ce que la gélatine soit complètement dissoute et que le mélange épaississe un peu (attention : ne pas faire bouillir).
Incorporer la gélatine dans la purée de mangue puis incorporer délicatement à ce coulis la crème montée en chantilly.
Verser cette crème sur le fond de dacquoise et placer au réfrigérateur jusqu'à ce que le bavarois durcisse (2 heures au moins).
 

Miroir à la mangue
Mixer 400 g de mangue avec le jus d'1/2 citron et la faire chauffer quelques instant car la mangue est un fruit qui empêche la gélatine d'agir.
Diluer la gélatine dans 10 cl d'eau laisser reposer 15 minutes au moins puis la faire chauffer dans une casserole jusqu'à ce que la gélatine soit dissoute et que le mélange épaississe un peu (ne pas faire bouillir).
Ajouter la gélatine à la purée de mangue et verser sur le bavarois refroidi.

bavarois_2

ATTENTION : si vous utilisez de l'agar-agar, faire dissoudre la poudre dans 10 cl d'eau froide puis la porter à ébullition avant de l'incorporer dans le coulis de gélatine et bien mélanger en chauffant encore 1 à 2 minutes

Décorer avec des fruits ou des fleurs en pâte d'amande lorsque le glaçage est complètement refroidi et juste au moment de servir (ce que je n'ai pas fait et mes fruits en pâte d'amande ont légèrement fondu !!!) 

bavarois_mangue__3_ 

Remarques
- Vous devez utiliser des mangues mûres (mais pas trop !) et surtout bien parfumées sinon votre bavarois sera fade !
- Pour Pessah je ne sais pas si les mangues congelées sont permises et si l'agar-agar est autorisé donc je ne les utiliserai pas.
- Ne poser les décorations en pâte d'amandes qu'au moment de servir et lorsque le miroir aux mangues sera bien froid et durci sinon elles vont fondre !
- Avant de découper votre bavarois attendez qu'il soit bien refroidi (ce que je n'ai pas fait lorsque j'ai pris les photos !).
- Le goût de noix de coco dans la dacquoise est assez prononcé, si vous n'aimez pas vous pouvez faire une dacquoise aux amandes (ce que j'ai fait la deuxième fois) ou une génoise
(vous pouvez trouver une recette sur ce blog ici : clic)
- Si vous voulez utilisez de l'agar-agar pour le bavarois, augmentez un peu les doses (normalement, 4g d'agar-agar (2 sachets)= 6 feuilles de gélatine = 12 g de gélatine en poudre= 24 g de gélatine de poisson)  car le citron est très acide et la préparation nécessite donc un peu plus d'agar-agar à faire bouillir dans 15 cl d'eau avant de l'incorporer dans le bavarois.
- Vous pouvez mettre moins de gélatine pour une mousse moins compact, plus aérienne mais qui tiendra moins bien.
- J'avais mis dans mon premier miroir au mangue 1/2 sachet de gélatine de poisson cacher et ce n'était pas suffisant, ça a coulé sur les côtés alors que ça a très bien marché pour le miroir aux framboises ! : j'ai appris depuis que la mangue et la gélatine ne font pas bon ménage à moins de faire bouillir le coulis de mangue avant d'y incorporer la gélatine


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 18:30 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 décembre 2009

Hanoucca 2009-5770

JE SOUHAITE À TOUS LES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE DE TRÈS BONNES FÊTES DE HANOUCCA

blog_maman

 

 

La fête juive de Hanoucca est célébrée à partir du 25 Kislev qui tombe, selon les années, aux mois de novembre ou décembre dans le calendrier grégorien, et dure huit jours.
Cette année, Hanouka sera célébrée du Vendredi 11 décembre au 19 décembre.
L'allumage de la Hanoukia vendredi soir devra se faire avant celle des nérots (bougies) de chabbat donc avant 16 h 35.
Le chandelier doit être placé, si possible, près d'une fenêtre pour être visible de l'extérieur et les lumières doivent brûler pendant au moins 1/2 heure après la tombée de la nuit.
Il est préférable d'utiliser de l'huile d'olive pour allumer les flammes.

 

Petit historique :
Le roi Antochius qui succède à Alexandre le grand souhaite helléniser le peuple juif et leur imposer l'idolâtrie. Il leur interdit toute pratique religieuse : le respect de chabbat, l'étude de la thora, la circoncision, etc...
Une partie du peuple, sous la direction de Matityaouh et de ces fils, se révoltent et bien que peu nombreux mais confiants en l'aide de D-ieu, réussissent à chasser les troupes d'Antiochus de Jérusalem en 164 avant l’ère chrétienne
.
Après cette victoire miraculeuse les Maccabis purifient le Temple de Jérusalem qui a été profané et souillé mais lorsqu’ils veulent allumer la Menora (chandelier à 7 branches), ils ne trouvent qu’une petite fiole d’huile d’olive portant le sceau du Grand-Prêtre. Elle contient à peine assez d’huile pour brûler un jour mais, par miracle, la flamme brûle huit jours entiers, durée nécessaire à la fabrication de cette huile pure.

C’est ce miracle qui est célébré tous les ans pendant la fête de Hanoucca et c'est en souvenir de ce miracle que nous allumons chaque soir, pendant 8 jours, une flamme supplémentaire (plus une pour le Chamach qui sert à allumer les autres bougies).

 

Plusieurs coutumes sont liées à cette fête : manger des beignets (mes recettes sont là :clic et là :clic), jouer à la toupie et donner de l'argent aux enfants.

 

Vous pouvez lire un billet très intéressant sur cette fête sur le blog de Rica "La table de chabbat"

Une musique originale et amusante 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 09:54 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

06 décembre 2009

Gâteau moelleux et fondant aux pommes, facile et rapide à faire

Ma fille a trouvé cet excellent gâteau aux pommes sur le blog Cuisiner tout simplement et a été séduite par la facilité et la rapidité de la recette. Nous l'avons tous beaucoup apprécié (avec plus de pommes que dans la recette initiale).
Je l'ai également refait en utilisant des pommes et des poires car j'aime beaucoup ce type de recettes que je fais régulièrement en automne et en hiver.

Une autre recette d'un délicieux gâteau aux pommes est ici :
clic. 

moelleux pomme

INGRÉDIENTS

Gâteau (pour un moule à manqué de 20 à 22 cm)*
- 5 grosses pommes (3 dans la recette initiale)
- 2 gros oeufs
- 10 cuillères à soupe de farine :180 g
- 1 sachet de levure chimique
- 3 cuillères à soupe d'amandes en poudre : 30 g
- 8 cuillères à soupe de sucre : 120 g
- 8 cuillères à soupe de lait ou de lait de soja : 80 ml
- 4 cuillères à soupe d'huile : 40 ml
- 2 sachets de sucre vanillé

Nappage (entre parenthèses les quantités initiales)
- 50 g beurre ou margarine (115 g)
- 50 g de sucre en poudre (115 g)
- 1 oeuf (2 oeufs)
- 2 cuillère à café d'extrait de vanille ou 2 à 3 cuillères à soupe de calvados, de cointreau, de rhum ou autre

3 à 5 cuillères à soupe de calvados de rhum ou de curaçao pour arroser le gâteau (facultatif).

*pour un moule plus large ou pour obtenir un gâteau plus haut voir les proportions dans la remarque.

P1020932

 

RÉALISATION

- Préchauffer le four à th 180°.
- Tapisser un moule à manqué de papier sulfurisé (s'il est en silicone je vous conseille de placer au fond du moule un rond de papier sulfurisé)
- Éplucher et couper les pommes en tranches fines.
- Dans un saladier, mélanger la farine tamisée, les amandes, le sucre, le lait,l'huile, les oeufs et la moitié des pommes.
- Verser cette préparation dans le moule et déposer le reste des pommes au dessus.
- Enfourner pour 15 minutes.
- Pendant que le moelleux cuit, faire fondre le beurre dans une casserole, y ajouter le sucre en poudre et hors de feu la vanille ainsi que l'oeuf battu et l'alcool.
- Verser cette préparation sur le gâteau et remettre le tout au four pour environ 15 à 20 minutes en montant la plaque vers le haut du four (le gâteau doit être doré mais pas brûlé il faut surveiller !).
- A la sortie du four, arroser le gâteau encore chaud avec 3 à 5 cuillères à soupe de calvados ou d'un autre alcool (facultatif)
- Laisser refroidir le gâteau et saupoudrer éventuellement de sucre glace.

Recette sans photo : clic

Gâteau au poires et aux pommes :

P1020932

Remarques
- Les quantités en grammes indiquées entre parenthèses dans la recette sont celles pesées chez moi mais ne correspondent pas forcement à des équivalences classiques entre poids et cuillère !
- Les gâteaux individuels se congèlent très bien.
- La deuxième fois que j'ai fait cette recette,je manquais de lait de soja, j'ai donc employé du jus de pommes dans lequel j'ai remplacé une cuillère par une cuillère d'huile et j'ai utilisé 2 grosses poires et 2 grosses pommes en diminuant la quantité de sucre car mes poires étaient bien sucrées.
- Si vous voulez remplacer les pommes par des poires, n'utilisez pas de poires trop mûres sinon ajoutez un peu plus de farine et augmentez le temps de cuisson.
- Pour une recette plus light ne pas mettre le nappage sur le gâteau et le cuire environ 30 minutes.
- Pour un moule plus grand ou pour un gâteau plus épais utiliser ces quantités :
7 pommes, 3 gros oeufs, 15 cuillères à soupe de farine (270 g), 1 sachet de levure chimique, 5 cuillères à soupe d'amandes en poudre (50g), 12 cuillères à soupe de sucre (180g), 12 cuillères à soupe de lait (120 ml), 6 cuillères à soupe d'huile (60ml).

 

g_teau_pommes_poires

 

Version individuelle cuite dans des moules à brioche en silicone (beaucoup moins moelleux):

P1020902

Remarque : La quantité de pommes utilisée pour les mini-cakes est celle de la recette initiale :3 pommes


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 10:00 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,