fingers_038

 

Je suis très admirative des bloggeurs(ses) qui font des historiques très précis de leurs recettes et j'ai donc décidé à mon tour de me lancer

Les Fingers, anglais comme leurs noms l'indiquent, ont été créés en 1785 par Peter HerméfelderHerméfelder le cuisinier en chef du Comte Archibald J. de Cadbury dont la réputation (du cuistot pas du comte ! ) s'étendait d'un bout à l'autre du royaume
Le lendemain des noces du Comte (50 printemps : on se marie tard dans la noblesse anglaise ) avec une jouvencelle dont toutes les gazettes de l'époque ont vanté la beauté, le charme, et la somptueuse robe créé par un jeune designer, notre chef cuisinier se sentait très vaseux à la suite des trop nombreuses libations ingurgitées lors des agapes qu'avec magnanimité notre Sir avait offert à ses gens
La jeune épouse du Conte, mince mais fort gourmande, avait demandé à son noble époux des petits biscuits pour son déjeuner et Peter, titubant légèrement, s'activa de bon matin : Il prépara sa pâte qui devait reposer au frais (pas besoin de réfrigérateur je vous rappelle que l'histoire se passe en Angleterre) et s'en fut se reposer un peu dans car dans sa tête résonnaient mille cornemuses
Pendant que notre maître queue ronflait allégrement, son jeune apprenti confectionna avec la pâte qu'il croyait abandonnée des bâtonnets .Il les sortait du four lorsque son maître apparut dans la cuisine en lui hurlant dessus
Terrorisé et fort marri il lâcha ses bâtonnets qui tombèrent dans une marmite de chocolat qui cuisait au bain marie
il les récupéra en se brûlant les mains et les disposa sur la table pendant que notre chef cuisinier s'activait à préparer une nouvelle fournée en traitant son marmiton de très vilains noms d'oiseaux
L'histoire ne dit pas comment ces gâteaux ratés aboutirent sur la table des nobles époux qui s'en délectèrent et furent à l'origine de leurs incroyables renommées
Ils furent nommés ainsi en souvenir des doigts brûlés du jeune marmiton dont l'histoire, hélas, n'a pas retenu le nom

J'ai trouvé cette recette sur le site ALABAMA

fingers_035

 

INGRÉDIENTS (pour 50 bâtonnets environ)

Pâte à biscuit
- 250 g de farine
- 140 g de sucre (j'en ai mis moins)
- 140 g de beurre ou de margarine
- 4 jaunes d'oeufs
- 1 sachet de sucre vanillé

Enrobage
- 100g de chocolat noir
- 100g de chocolat blanc (je n'en n'avais pas)
- 100 g de chocolat au lait
- 2 cuillères à soupe d'amandes concassées ou de grains de pralin

PRÉPARATION

Ramollir le beurre en pommade .
Mélangez le sucre, avec le beurre ramolli puis les jaunes. Ajouter la farine et le sucre vanillée .Bien mélanger ensemble  pour obtenir une pâte homogène et souple (ajoutez éventuellement à la pâte une cuillère à soupe de lait)
Laissez reposer la pâte au réfrigérateur au moins 1/2 heure

 

fingers_009

Roulez en longs boudins de 1 cm d'épaisseur et coupez des tronçons de 8 cm de long environ que vous disposerez sur une feuille de papier sulfurisé ( j'ai fait 2 fournées : une de 30 bâtonnets très fins et une autre de 20 bâtonnets plus épais)

fingers_017

fingers_012

Enfournez à 160 ° pendant 10 à 15 min : les biscuits doivent être à peine dorés

fingers_018

Faites fondre les chocolats au bain marie dans 3 raviers et enrobez entièrement les biscuits  de chocolat ( vous pouvez rajouter dans le chocolat de votre choix des amandes concassées légèrement grillées ou des grains de pralin)
Laissez refroidir sur une grille ou une feuille de papier sulfurisée

fingers_021

Ces biscuits sont assez longs à préparer mais le résultat en vaut la peine
Avec les blancs qui restent vous pouvez faire des macarons dont vous trouverez plusieurs recettes sur ce site: ici, ici ou la

fingers_027

fingers_032

Voila mon dessert d'hier soir :

fingers_041 

Ma recette chez Pralinette : clic



Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.