Pâtisseries et gourmandises

19 avril 2015

Crème caramel de Pierre Hermé

 La recette de crème renversée du Larousse des desserts de P. Hermé est excellente et j'ai l'intention de la refaire régulièrement.
Elle contient plus de jaunes d'oeufs que celle ma précédente recette : clic et je la trouve meilleure.
 

P1070145

INGREDIENTS  (pour 1 grand flan ou 7 à 8 ramequins)

- 1 litre de lait entier
- 4 oeufs
- 3 jaunes d'oeufs
- 3 gousses de vanille bourbon (2 pour moi)
- 200 g de sucre semoule

caramel
- 150 g de sucre semoule (200 g pour mes 8 ramequins)
- 60 g d'eau

P1070152

REALISATION

La veille, mettre les gousses de vanille fendues et grattées avec les graines dans le lait et porter à ébullition. Laisser infuser toute une nuit au frais (je les ai préparées le jour même).
Le lendemain, retirer les gousses et faire bouillir le lait à nouveau.
Préchauffer le four à 150° (160° pour un grand flan)
Dans une jatte en verre, fouetter les oeufs entiers et les jaunes avec 200 g de sucre pendant 30 secondes et ajouter le lait bouillant sans cesser de remuer. Filtrer au chinois, laisser reposer 15 minutes, écumer et réserver.
Préparer le caramel : Faire cuire le sucre semoule et l'eau (à feu doux) jusqu'à obtenir un caramel doré (attention pas trop foncé ou il sera amer).
Verser et étaler le caramel dans les moules en tournant le caramel encore liquide sur le fond et les parois des ramequins.
Verser le lait vanillé dans le moule ou les ramequins.
Cuire au four sur une grille au bain-marie pendant 1h 15 environ pour des petits ramequins.
Laisser refroidir à température ambiante sur la grille.
Quand la crème est parfaitement refroidie, gardez une nuit au réfrigérateur à couvert (ou 2 h minimum).
Démouler délicatement en décollant les parois à l'aide d'un couteau à lame fine : faire glisser la lame autour de la crème cuite puis la retourner sur une assiette et ôter le ramequin (tapoter très légèrement sur le dessus du moule pour ne pas fissurer la crème caramel très fragile).
Servir très frais.

P1070157

Autres recettes de Pierre Hermé sur mon blog :

Cake aux fruits confits : clic
Crème brûlée :clic
Crème pâtissière : clic
Galettes bretonnes : clic
Glace onctueuse à la vanille : clic

Glace au caramel au beurre salé : clic (Larousse du chocolat)
Oreille d'Aman : clic
Pâte sucrée de Pierre Hermé : clic
Tarte au chocolat et aux framboises :clic (Larousse du chocolat)
Tarte au chocolat et aux fruits de la passion : clic

_________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes à base de lait

  Crème brûlée       Crème renversée       Glace vanille            Flan pâtissier

P1050993      P1060045       P1020778       P1020925 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.


12 avril 2015

Hallot (pain brioché) en forme de clefs

Dans certaines communauté, la coutume est de faire le premier chabbat après Pessah des hallot en forme de clefs.

Plusieurs explications à ce minhag : La manne a arrêté de tomber à l'arrivée des bnei Israel à Canaan.
Pour la première fois de leur vie, ceux-ci ont dû travailler pour subvenir à leur besoins pour pouvoir se nourrir de ce que la terre d'Eretz Israël leur offrait au retour.
La challah-clef, est en fait le symbole de notre demande faite au créateur de nous ouvrir les shaarei (portails) de la parnassa (gain).
L'explication kabalistique est qu'après Pessah, les portails du paradis se sont fermés et que grâce à la mizvah de shabbat, il est de notre devoir de les rouvrir.
Enfin dans le cantique des cantiques, on trouve ""Pitkhu li petakh ke-khudo shel makhat" ce qui veut dire, ouvrez-moi  (dans votre cœur) un orifice petit comme le chat d'une aiguille (pour teshouva,repentir) et moi le créateur j'ouvrirais le reste! (merci à mon amie Rivka Bloemhof Ehrlich)

Autres explications :

Après quarante ans dans le désert, les Hébreux entrèrent en terre d’Israël et la manne divine cessa de tomber. Alors, Josué pria Dieu de lui confier les clés du pays d’Israël et de donner à son peuple du blé et du pain.Pour se rappeler la prière de Josué, les hallot du shabbat prennent un contour symbolique. source : clic

Ce Chabbat spécialement D. nous ouvre les portes des cieux pour la Parnassa (salaire, besoins matériels). 
A la création du monde, D. a crée 10 clefs, 7 clefs ont été distribuées au monde,  mais Hachem en a gardé 3 : la clef des enfants, la clef de la parnassa et la clef de la pluie. 
Pour les enfants , la pluie et la Parnassa nous prions chaque jour... (merci à mon amie Rica du blog "la table de chabbat")

hallot en forme de clés

 les recettes de hallots sont là : clic

Façonnage avant cuisson

P1150568

P1150573

Les hallots après cuisson (vous trouverez les recettes dans l'index : clic)

P1150597

P1150608

P1150590

 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 12:00 - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,

08 avril 2015

Saumon aux fèves fraîches, aux poivrons et aux citrons confits

Cette recette que je fais chaque année à pessah est la recette préférée de mes enfants et même moi qui n'aime pas le poisson je l'apprécie beaucoup.
J'ai utilisé du saumon d'Ecosse frais bien meilleur que le saumon de Norvège et surtout moins toxique pour la santé !
Vous pouvez utiliser des fèves congelées ou mélanger des fèves fraîches et des fèves congelées mais je vous conseille d'utiliser uniquement des fèves fraîches le poisson sera bien meilleur.

P1190198

INGRÉDIENTS (pour 6 personnes)

- 6 pavés de saumon 
- 2 à 3 tranches de citrons confits au sel* : clic
- jus d'1 citron 
- 5 grosses gousses d'ail
- 1 gros poivron rouge ou 2 moyens
- 2 tomates
- 1.5 kg de fèves fraîches (pesées non épluchées)
- 1/2 bouquet de coriandre hachée
- 1 cuillère à café de piment rouge en poudre
- quelques pistils de safran
- 1/2 cuillère à café de harissa (facultatif)
- 7 à 10 cl d'huile d'olive
- sel et poivre

* Si vous n'avez pas de citron confit, vous pouvez mettre des tranches de citron frais, dans ce cas les mettre avec les fêves et les poivrons avant d'ajouter le poisson

P1190204

RÉALISATION

Éplucher les gousses d'ail et les couper en deux pour en ôter le germe, puis les couper en petits morceaux ou en tranche fines.
Mélanger l'huile d'olive et le jus de citron et y ajouter la moitié de l'ail haché, le piment rouge, la moitié de la coriandre hachée et les citrons confits coupés en morceaux.
Faire macérer le poisson dans ce mélange pendant 1 heure (photo 1).
Éplucher les fèves et garder quelques peaux (les plus fines).
Ébouillanter les tomates pour en ôter la peau. Les couper en petits morceaux.
Dans une poêle, faire revenir dans un peu d'huile d'olive le reste de l'ail et le poivron coupé en petits morceaux.
Ajouter au bout de 10 minutes les tomates, les fèves ainsi que les peaux de fèves et 1/4 de verre d'eau (et des tranches de citron si vous utilisez du citron frais) et laisser mijoter 1/2 heure au moins (photo 2).
Ajouter le poisson et le mélange où il a macéré, saupoudrer du reste de coriandre hachée.
Couvrir la poêle ou le plat à tajine.
Laisser mijoter 20 à 30 minutes à feu doux (photo 3).
Si le poisson a lâché trop d'eau découvrir pendant les 10 dernières minutes en augmentant légèrement la température de cuisson et en surveillant pour ne pas brûler le plat !
Servir bien chaud (photo 4)

saumon au feves-001

Vous pouvez l'accompagner d'olives cuisinées, de pommes de terre sautées ou de légumes verts et en dehors de pessah de riz basmati.

P1190201

 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur. 

Posté par piroulie à 20:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 avril 2015

Gâteau roulé de pessah à la mousse au citron

Cette recette de gâteau roulé m'a été donné par mon amie Mandy Darmon
Je l'ai légèrement modifié en y mettant un peu plus d'amandes et en y ajoutant 2 cuillères à soupe d'huile et j'ai obtenu un roulé très moelleux et vraiment délicieux accompagné de mousse au citron.
Inutile de séparer les blancs des jaunes d'oeuf, je ne le fais plus depuis très longtemps et j'obtiens d'aussi bons résultats que lorsque je battais les blancs en neige, avec une préparation parfaitement homogène et une génoise tout aussi moelleuse et aérée.

P1190195

INGRÉDIENTS

Gâteau roulé
- 4 très gros oeufs
- 80 g de fécule de pomme de terre
- 40 g d'amande en poudre
- 120 g de sucre en poudre
- 2 cuillères à soupe d'huile neutre (tournesol ou arachide)
- zeste d'1 citron

Mousse au citron
- jus de 2 très gros citrons (12 cl)
- 10 cl d'eau
- 100g de sucre en poudre
- 2 oeufs blancs et jaunes séparés
- 25 g de maïzena cacher lepessah
- 6 g de gélatine cacher
- 25 g de beurre ou de margarine
- zeste d'1 citron

Noix de coco pour la décoration

P1190178

RÉALISATION

Mousse au citron (à préparer 2 heures avant)
Faire tremper la gélatine dans 5 cl d'eau pendant 10 minutes environ
Battre dans un bol les jaunes d'oeuf, la maïzena, le zeste de citron et la moitié du sucre en poudre
Faire chauffer le jus de citron et l'eau jusqu'à ce que le mélange frémisse.
Verser ce liquide sur le mélange oeufs-maïzena en remuant vigoureusement avec une cuillère en bois.
Remettre sur le feu et chauffer à feu moyen et en remuant sans arrêt avec une cuillère en bois jusqu'à ce que le mélange épaississe (environ 4-5 minutes. Attention le fond brûle très vite si le feu est trop chaud). 
Y ajouter la gélatine et bien remuer puis retirer du feu. 
Hors du feu ajouter le beurre et bien mélanger au fouet pour obtenir une préparation lisse et homogène.
Mettre au réfrigérateur jusqu'à ce que la préparation soit très froide
Battre les blancs en neige très ferme avec l'autre moitié de sucre et incorporer délicatement à la crème au citron.
Remettre au frais jusqu'à ce que la mousse durcisse un peu.

Cette mousse au citron est bien acidulée vous pouvez mettre plus de sucre si vous aimez les desserts plus doux.

Gâteau roulé
Préchauffer le four à 170°
Battre les oeufs entiers avec le sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume (avec un petit batteur c'est assez long !) : photo 2
Ajouter en remuant à vitesse minimale la poudre d'amande et la fécule de pomme de terre, les 2 cuillères à soupe d'huile et le zeste de citron : photo 3
Verser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et huilé : photo 4
Enfourner pour 18 minute à th 170°. Piquer la génoise avec la pointe d'un couteau pour vérifier la cuisson au bout de 15 minutes.
Dès la sortie du four, poser la feuille de papier sulfurisée portant la plaque de génoise sur un torchon légèrement humide, rouler la plaque avec la feuille de papier sulfurisée et l'entourer du torchon humide jusqu'à ce qu'elle refroidisse.

roulé pessah-001

Montage
Dérouler la plaque de génoise.
Recouvrir la plaque de génoise de mousse au citron (1/3 de la préparation) et rouler sans serrer (sinon toute la mousse va sortir sur les côtés car elle n'est pas très ferme).
Recouvrir le roulé du reste de mousse, saupoudrer éventuellement de noix de coco râpée ou de copeaux de chocolat et mettre au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

P1190183

 

Remarques
- Je n'avais pas de plaque de cuisson cacher lepessah, j'ai donc fabriqué un semblant de plaque avec du papier aluminium : j'ai utilisé plusieurs couches et je l'ai replié sur le côté puis je l'ai recouvert de papier sulfurisé (photo 1)
- Les durées et la température de cuisson varient suivant les fours, il faut donc les adapter.
- Si vous n'avez pas d'amandes en poudre vous pouvez faire cette génoise en n'utilisant que de la fécule de pomme de terre mais je vous recommande la recette avec les amandes
- Si vous avez des oeufs moyens, il faudra mettre
      - 100 g de sucre
      - 75 g de fécule + 25 g d'amandes en poudre
      - 2 cuillères à soupe d'huile neutre
- Vous pouvez fourrer ce roulé avec de la confiture ou avec une ganache au chocolat foisonné.
- Le roulé se congèle très bien.


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur. 

Posté par piroulie à 21:42 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 avril 2015

Fondant au chocolat de pessah #2

J'ai adapté ma recette de mi-cuit au chocolat en remplaçant la farine par de la fécule de maïs cacher lepessah et j'ai obtenu de délicieux petits fondants. 
Ils sont très facile à faire et ne nécessitent ni batteur ni robot ! De plus la rapidité de la cuisson en fait une recette idéale. 
Suivant la durée de cuisson, vous obtiendrez des mi-cuits très coulant ou des fondants moins coulants

P1190086

INGRÉDIENTS (pour 12 petits fondants ou 6 gros)

- 200 g de très bon chocolat noir à 60% de cacao 
- 150 g de beurre ou de margarine
- 150 g de sucre en poudre 
- 5 oeufs
- 3 cuillères à soupe de fécule de maïs kacher lepessah* (30 g)

Facultatif : 
10 à 12 carreaux de chocolat noir ou blanc

* autorisée à pessah avec surveillance rabbinique

RÉALISATION

Préchauffer le four à 180°. 
Faire fondre, dans un récipient, le chocolat coupé en morceaux et les 150 g de beurre au bain-marie en remuant pour obtenir une crème lisse et bien homogène. 
Battre dans un bol, les oeufs entiers et le sucre (inutile d'utiliser un batteur électrique, la préparation ne doit pas mousser). 
Incorporer à l'appareil précédent le chocolat fondu tout en remuant la crème puis ajouter la liqueur (facultative). 
Ajouter à la préparation 30 g de maïzena  en remuant bien au fouet pour obtenir un appareil homogène.
Beurrer les moules (ne pas les huiler mais bien les enduire de beurre ou de margarine pour pouvoir démouler les fondants qui sont fragiles car liquide à l'intérieur). 
Les remplir au 3/4 de la préparation et poser éventuellement au centre 2 carrés de chocolat noir ou blanc sans trop les enfoncer pour ne pas qu'ils tombent au fond de la préparation. 
Enfourner 8 à 10 minutes pour des mi-cuits au coeur bien liquide ou 12 à 15 minutes pour des fondants moins coulants.
Ces températures sont données à titre indicatif.
Quand les fondants sortent du four, il faut les servir tièdes pour que le coeur soit bien coulant.

 Avec une cuisson de 12 minutes

P1190095

Avec une cuisson de 10 minutes

P1190100

Sur les photos ce sont des fondants réalisés en battant les blancs en neige, je les ai refait sans battre les blancs et ils sont plus présentables et tout aussi bon (un tout petit peu moins moelleux si on ne les fait pas fondants mais bien cuits) ils ont été dégusté très vite, encore tiède, et je n'ai pas pu faire de photo !

En conclusion :
- Si vous voulez obtenir des fondant mi-cuit, inutile de battre les blancs en neige, utilisez la méthode donnée dans cette recette
- Si vous voulez faire des petits cupcakes en les laissant cuire plus longtemps, battre les blancs en neige et les incorporer délicatement au chocolat fondu, additionné de tous les autres ingrédients voir la méthode ici : clic.
Dans ce cas vous aurez au dessus de vos cupcake une pellicule croquante (comme une meringue au chocolat très fine) qui retombe un peu et se craquelle à la sortie du four.


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur. 



30 mars 2015

Variantes de crudités au citron et au vinaigre (torchi khel)

Chaque année ma mère nous préparait ces variantes deux semaines avant Pessah.
Je ne me souviens pas d'une fête où elles ne figuraient pas sur notre table !
Cette année c'est moi qui les ait fait et j'espère qu'elles seront aussi réussies que celle de ma mère, je dois attendre 10 jours avant de les goûter !
J'ai suivi scrupuleusement ses recommandations et mes variantes reposent depuis Jeudi dans mon réfrigérateur. 

J'ai préparé beaucoup plus de carottes (1 kg) car c'est ce que nous préférons mais vous pouvez varier les crudités suivant vos préférences.

Variantes pour les marocains, torchi hal pour les tunisiens, les appellations varient mais les recettes sont quasiment les mêmes : certains y ajoutent de l'huile d'autres pas et les crudités utilisées varient suivant les familles.

P1190074

INGRÉDIENTS (pour deux gros bocaux d'1 litre)

- 750 g à 1 kg de carottes
- 2 petits fenouils
- 1 poivron rouge corne de boeuf
- 1 à 2 têtes d'artichaut fraîche
- 25 cl de jus de citron (5 citrons bien juteux)
- 25 cl de vinaigre blanc
- 25 à 35 cl d'eau bouillante
- 3 cuillères à café rases de sel
- 3 à 4 cuillères à soupe d'huile de tournesol
- quelques grains de poivre noir
- une petite branche de céleri

On peut aussi mettre des petits bouquets de choux-fleur, du navet,  un petit piment piquant (à éplucher avec des gants !), des haricots verts, de l'ail etc...

P1190068

RÉALISATION

Éplucher les carottes et les couper en fins bâtonnets.
Laver et bien vérifier le fenouil qui contient parfois des petites bêtes ainsi que le poivron rouge et les couper en bâtonnets.
Ôter le feuilles et le foin d'un artichaut, bien le laver et le couper en bâtonnets.
Mettre tous les légumes dans des pots en verre parfaitement nettoyés.
Mélanger dans un bol le vinaigre, le jus de citron et le sel.
Repartir ce mélange dans les deux pots et compléter avec de l'eau bouillante.
Ajouter une à deux cuillères d'huile d'olive pas pot ainsi que quelques grains de poivre noir.
Fermer hermétiquement les pots, les secouer pour bien mélanger l'eau et le mélange vinaigre-citron et mettre les pots au réfrigérateur pour 10 jours au moins. 

Remarque
j'ai vu que dans certaines recettes la composition est de 1/3 de jus de citron, 1/3 de vinaigre blanc et 1/3 d'eau, c'est à dire exactement les mêmes quantités de citron, de vinaigre et d'eau.
Dans mes variantes il y a un peu plus d'eau.
Merci à mon amie Véra Abitbol qui m'a suggéré d'ajouter une branche de céleri plutôt qu'une feuille de laurier pour mieux parfumer les variantes

P1190073


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 12:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mars 2015

Récap des recettes de gâteaux de Pessah

Une récap en photos d'une partie de mes recettes de Pessah. Cliquer sur le nom du gâteau pour la recette. 

 

Desktop

En rouge les recettes que je réalise le plus souvent : 

Bavarois chocolat orange

P1110931

Andalousie : entremets au chocolat et au citron

P1050843

Entremets meringué au pralin et au chocolat

83096853_p

Entremets Moccambo

entremet annaelle

Bavarois à la mangue

bavarois_mangue

Biscuits sablés

DSCN6528

Biscuits aux amandes et à la fécule sans farine

P1050566

Boules au sirop à l'ananas et au coco

DSCN6267

Concorde de G. Lenôtre

Concorde__2_

Congolais (mignardises aux coco)

24923914_1_

Fruits déguisés

45458200_1_ 

Fondant moelleux à la noix de coco

98836127

Fondant moelleux au chocolat : ma recette préférée au chocolat

24802706_1_

Fondant au chocolat de Marmiton

DSCN6454

 

Fondant mi-cuit au chocolat n°2

103177645


 Fondant au chocolat et au fromage blanc 

P1010748

Fondant au chocolat et aux noisettes

P1110188

 Gâteau aux citrons entiers et aux pistaches

P1010663

Gâteau moelleux au chocolat et à la noix de coco

gâteau choco-coco

Gâteau aux pommes et aux amandes caramélisées

P1050609

Gâteau aux oranges entières ultra moelleux

orange

Gâteau aux amandes et citron

25453948_1_

Gâteau aux amandes et à l'orange

24489954_1_

Gâteau au chocolat de C. Felder

DSCN9787

Gâteau au chocolat, amandes et pralines

chocolat_sans_farine__7_

Gâteau au chocolat et aux noisettes

35116450_1_

Gâteau de carottes ultra moelleux

carottes__4_

Gâteau Italien à l'huile d'olive et aux amandes

25454151_1_

Gâteau moelleux aux amandes, aux oranges et ...à la pomme de terre

P1050631

Bouscoutou : génoise légère aux amandes

24767543_1_

Gâteau ultra fondant aux amandes et cerises

40771821_1_

Guizadas (petits-four aux amandes)

P1110885

Harosset

DSCN6559

Maronchinos (petits fours aux amandes)

DSCN6293

Moccambo : entremets chocolat-cerise

DSC05403

Nougat blanc

nougat_blanc__3_

Pudding-flan

50726537_p

Torta caprese (gâteau aux amandes et au chocolat)

P1040331

Tourbillon aux framboises (le plus spectaculaire !)

25306597_1_

 

Truffes au chocolat

46828026_p

RECETTES SALÉES

  Mes incontournables

Omelette méguina

50692065_p

Soupe de fèves fraîches

51597395_p

Boulettes de merlan à la sauce tomate

45392363_p

Tagine de mulet au fèves

51252871_p


Tajines de poisson aux olives

56329894_p

Poulet aux olives

46535493_p

Poulet aux oignons, aux pruneaux et aux raisins secs

45211256_p

Voir dans l'index des recettes salées : CLIC

 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 21:00 - - Commentaires [75] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 mars 2015

Fondant ultra moelleux sans farine ni gluten pour Pessah : ma meilleure recette de gâteau à la noix de coco

Ce gâteau est une recette à tester absolument si vous êtes fan de noix de coco et même si vous ne l'êtes pas !!! 
Il est délicieux, fondant, très moelleux et facile à faire. Même moi, qui ne suis pas très friande de noix de coco, je l'ai vraiment beaucoup apprécié et je l'ai refait plusieurs fois.

C'est même une recette que vous pouvez faire à Pessah !

Allez très vite acheter les ingrédients pour le préparer, vous allez vous régaler, me remercier et même me bénir de vous avoir donné cette recette !

Je l'ai recouvert d'une ganache au chocolat pour en faire un dessert plus gourmand mais on peut le servir nature.
C'est sur Marmiton que j'ai pris la recette, j'ai diminué la quantité de sucre après avoir lu les commentaires (pour la plupart dithyrambiques !).

J'avais essayé plusieurs recettes car mon mari voulait un fondant ultra moelleux et c'est la meilleure que j'ai réalisée. C'est aussi ma recette préférée sur le blog qui en contient plusieurs.

Les photos ne sont pas réussies car je les ai prises trois jours après avoir coupé le gâteau (la ganache avait un peu séché) que j'avais préparé pour chabbat et coupé alors que le chocolat n'avait pas assez durci !

Je ne trouve pas de lait de coco cacher lepessah. Si vous en trouvez en France pourriez vous me laisser un commentaire pour me dire où SVP ?

P1170748

INGRÉDIENTS                    

Fondant noix de coco
- 200 g de noix de coco râpée
- 200 g de sucre en poudre
- 6 oeufs (blancs et jaunes séparés)
- 250 g de crème fraîche ou de crème de coco
- 30 g de Maïzena (fécule de maïs cacher lepessah à Pessah)
- 1 gousse de vanille ou 2 sachets de sucre vanillé
- 2 à 3 cuillères à soupe de rhum* (facultatif)

Ganache
- 150 g de chocolat à 60 % de cacao
- 10 cl de crème fraîche ou de crème de coco

* A Pessah, vous pouvez remplacer le rhum par une liqueur cacher lepessah ou le supprimer !

P1170751

RÉALISATION

Fondant
Préchauffer le four à 180°C.
Fouetter les blancs en neige ferme puis y ajouter 125 g de sucre tout en continuant à battre pour durcir le mélange. Réserver.
Fendre la gousse de vanille en deux et racler les graines à l'aide d'un couteau.
Dans une bol, travailler ensemble la noix de coco, la vanille et la maïzena jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Battre les jaunes d'oeufs avec le reste du sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Y ajouter la crème fraîche ou la crème de coco puis le mélange noix de coco-maïzena en mélangeant délicatement.
Ajouter à l'appareil précédent, en trois ou quatre fois, les blancs en neige sans battre le mélange vigoureusement pour ne pas faire retomber les blancs.
Verser dans un moule recouvert de papier sulfurisé (moule rectangulaire de 28 X 22 cm).
Enfourner 180°C et laisser cuire environ 40 minutes. Cette durée varie suivant l'épaisseur du gâteau (plus de 50 minutes dans un moule plus petit).
Servir le gâteau tiède ou froid, nature ou recouvert de ganache.

Ganache
Faire fondre le chocolat au bain-marie et y ajouter le crème de coco ou la crème fraîche en remuant pour obtenir une crème lisse et homogène. Verser la préparation sur le gâteau.

Attendre que le gâteau ait bien refroidi et que la ganache ait durci avant de le découper si vous voulez obtenir de jolies parts (ce que je n'ai pas fait !).

P1170756

Remarques

- Le gâteau s'effrite un peu quand on le coupe je vous conseille donc de le découper à froid, vous pouvez aussi ajouter aux ingrédients une cuillère à soupe bombée de farine (en dehors de Pessah).
- J'ai fait ce gâteau en version parvé en utilisant de la crème de coco et nous l'avons trouvé délicieux mais il est meilleur en version halavi avec de la crème fraîche !
- Si vous le faites en version parvé (sans crème fraîche), je vous conseille de le parfumer à la vanille et de l'arroser d'un petit filet de rhum au moment de le servir c'est encore meilleur !
- Je vous recommande de battre les blancs en neige très ferme car sinon la consistance risque d'être trop molle, proche du flan.
- Attention à ne pas utiliser un moule trop petit, la première fois que je l'ai fait dans un moule rectangulaire de 18 x 22 cm, mon gâteau était trop haut (voir photo) et a mis longtemps à cuire (plus de 50 minutes), j'ai ensuite utilisé un moule de 28 X 20 cm et j'ai trouvé la taille idéale. Par contre je l'ai laissé cuire plus longtemps que le temps indiqué sur Marmiton : 40 à 45 minutes mais ces durées dépendent des fours de chacun. 
- Vous pouvez remplacer la gousse de vanille par 2 ou 3 sachets de sucre vanillé.
- J'ai découpé le gâteau (bien froid) en petits carrés et j'en ai congelé une partie : il se congèle parfaitement !

Gâteau moins haut fait dans un moule plus large :

P1170827


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

14 mars 2015

Gâteau moelleux au chocolat et à la noix de coco sans farine ni gluten pour Pessah

Ce gâteau sans gluten à la noix de coco, réalisé par ma plus jeune fille, provient du blog de Brigitte et  je l'ai trouvé vraiment excellent.
Il a obtenu beaucoup de succès dans ma famille, même parmi les personnes qui ne sont pas fan de noix de coco.
Ma fille en a fait cuire un dans un moule rectangulaire de 24 cm sur 18 cm pour obtenir un gâteau qui ne soit pas trop plat et un autre dans un moule à savarin.
C'est une recette parfaite pour la fête de Pessah.

P1150549

INGREDIENTS

Gâteau
- 6 oeufs
- 1 verre de sucre (175 g)
- 100 g de noix de coco
- 100 grammes de chocolat noir grossièrement râpé
- 5 cl de rhum (facultatif) 
 

Ganache
- 10 cl de crème fleurette ou de crème parvée*
- 100 g de chocolat noir (150 g pour le moule à savarin)
- 3 cl de rhum (en dehors de Pessah)

* comme crème parvée soit de la crème type nutrifill (qui contient de l'huile de palme vraiment pas top pour la santé !) soit de la crème de coco

P1150542

 

REALISATION

Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
Battre les blancs d'oeufs en neige ferme puis y ajouter progressivement 3/4 verre de sucre pour obtenir des blancs en neige très ferme.
Dans un autre saladier, battre les jaunes avec 1/4 de verre de sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
Râper grossièrement 100 grammes de chocolat noir.
Incorporer progressivement la noix de coco et le chocolat râpé aux jaunes d'oeufs puis ajouter à ce mélange les blancs en neige en 3 fois en battant délicatement le mélange.
Verser dans un moule tapissé de papier sulfurisé et faire cuire dans un four préchauffé à 170 degrés pendant 20 minutes* puis réduire la température à 160 degrés et cuire pendant encore 20 minutes*, jusqu'à ce que le dessus du gâteau soit doré et que la pointe d'un couteau enfoncée dans le gâteau en ressorte sèche.
Retirer du four et laisser refroidir puis démouler le gâteau.
Préparation de la ganache au chocolat:
Mettre dans un bol les 100 grammes de chocolat coupés en morceaux avec la crème fleurette ou la margarine et faire fondre au bain-marie en remuant pour obtenir un mélange homogène.
Verser sur le gâteau et lisser avec une spatule.

* si vous utilisez un moule plus large diminuer de 5 minutes ces durées de cuisson (mais vous obtiendrez un gâteau très plat).

P1150641

IMG_0067

IMG_0042

 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.
 

07 mars 2015

Boulettes de merlan à la sauce tomate: une recette facile et savoureuse

Voila une de mes recettes préférées pour Vendredi soir.
Je la prépare en général avec des filets de merlan, mais vous pouvez utiliser du cabillaud ou d'autres poissons blancs.

boulettes_de_poisson__2_

INGRÉDIENTS

Sauce tomate
- 1 kg de tomates ou une boite de coulis de tomate
- 2 oignons
- 3 à 4 gousses d'ail
- 1/2 botte de persil ou de coriandre
- 1 cuillère à café de piment doux ou paprika
- 1/2 cuillère à café de piment piquant ou de harissa (si vous aimez)
- 5 cl d'huile d'olive

Boulettes
- 500 g de filets de merlan
- 1 gros oeuf
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 oignon
- 1 cuillère à soupe de chapelure ou de farine de matsa
- 1 cuillère à soupe d'amande en poudre (ou remplacer éventuellement par 1 cuillère à soupe rase de chapelure)
- 1/2 botte de coriandre ou de persil
- quelques stigmates de safran (personnellement je n'aime pas cette épice dans le poisson)
- une pincée de noix muscade
- 1/2 cuillère à café de cannelle (si vous aimez)
- sel et poivre

Prévoir une casserole remplie à moitié d'eau pour faire bouillir les boulettes et une poêle pour la sauce tomate.

boulettes_de_poisson__4_ 

RÉALISATION

Sauce tomate
Ébouillanter les tomates pour pouvoir ôter la peau et les couper en morceaux.
Faire revenir les oignons émincés dans de l'huile d'olive puis ajouter les tomates, l'ail, le persil haché, le piment et le paprika (vous pouvez utiliser des tomates pelées ou du coulis en boite à la place des tomates fraîches).
Laisser mijoter pendant 30 minutes au minimum puis mixer la sauce (je ne le fais pas toujours).

boulettes_de_poisson__3_

Boulettes de poisson
Dans le bol du hachoir mettre l'oignon coupé en morceaux et le persil et mixer.
Rajouter ensuite les filets de poisson coupés en morceaux, la chapelure et les amandes, le sel, le poivre et les épices et mixer à nouveau.
Ajouter ensuite l'oeuf entier et 2 à 3 cuillères à soupe d'huile et bien malaxer la pâte puis former des boulettes de la taille d'une balle de ping pong ou d'une petite mandarine.
Faire bouillir 1 litre d'eau dans une casserole avec un peu de sel ou mieux utiliser un court bouillon, déposer les boulettes dans l'eau bouillante pour les faire cuire pendant 5 minutes puis les retirer de l'eau pour les mettre dans la poêle qui contient la sauce tomate et laisser mijoter 30 à 45 minutes.

Avec une sauce préparée avec des tomates fraîches:

boulettes_de_poisson 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 22:00 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , , , ,