Pâtisseries et gourmandises

29 juin 2014

Mini kougels aux pommes de terre et patates douces

Ces mini-kougels sont parfaits pour accompagner viandes, poulet ou poisson, ils sont faciles à faire, délicieux et originaux.
J'ai l'habitude de faire le kougel uniquement avec des pommes de terre mais j'ai beaucoup apprécié cette version bicolore réalisée par ma fille Annaelle.
Elle les a servi pour accompagner des beignets de poulet arrosé de sauce au soja et au miel.

P1170556

INGRÉDIENTS

- 750 g de pommes de terre
- 750 g de patates douces
- 1 oignon
- 3 oeufs
- 1/3 de verre d'huile (7 cl) 
- sel et poivre

P1170559

RÉALISATION

Préchauffer le four à 180°
Râper grossièrement les pommes de terre, les patates douces et l'oignon et bien les essorer en les pressant au dessus d'une passoire pour en ôter le maximum de liquide.
Mélanger le tout puis ajouter les oeufs entiers battus et l'huile, saler, poivrer et bien mélanger à nouveau.

Verser la préparation dans un moule rectangulaire recouvert de papier sulfurisé et passer au four pendant 30 minutes à 210° puis 35 minutes à 150° (photo 1).
Sortir le moule du four.
Démouler le kougel sur une feuille de papier sulfurisé et attendre qu'il refroidisse complètement.
Découper des cercles avec un emporte pièce (photo 2).
Les disposer sur la plaque du four recouvert de papier sulfurisé et les passer de nouveau au four pendant 5 à 10 minutes au moment de les servir (photos 3 et 4).

poulet kougel annaelle


Remarques
- Les temps de cuisson varient en fonction de la qualité des pommes de terre et de la hauteur de la couche de kougel pour un kougel plus épais, compter au moins deux fois 40 minutes.
- Vous pouvez aussi mettre moins de patates douces et les remplacer par des pommes de terre.
- Le kougel peut être bien sûr servi sans avoir été découpé.

P1170558


 

Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 10:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,


22 juin 2014

Fondant mi-cuit au chocolat

Il y a longtemps que je n'ai pas posté de nouvelle recette par manque de temps et j'en ai choisi une très simple, classique et inratable que même les pâtissières débutantes peuvent réaliser !
Elle est très facile à faire et elle ne nécessite ni batteur ni robot ! De plus la rapidité de la cuisson en fait une recette idéale.
J'ai déjà posté des recettes de fondant mais ceux la sont mes préférés car il contiennent à mon avis la juste proportion de beurre !

Cette recette qui est un mix de mes précédentes tentatives a été très appréciée par toute la famille et je l'ai réalisé au beurre car je n'aime plus du tout les fondants à la margarine : ils sont vraiment bien meilleurs en halavi !

Les temps de cuisson varient suivant les contenants et le four utilisés.
Il faudra les adapter en fonction de vos goûts : personnellement je n'apprécie plus les coeurs trop coulants.

Vous pouvez ajouter au centre un carreau de chocolat noir ou blanc avant de les enfourner.

P1170572

INGRÉDIENTS (pour 5 fondants de 8 cm de diamètre ou 6 fondants dans des moules à muffins)

- 200 g de très bon chocolat noir à 60% de cacao
- 150 g de beurre
- 125 g de sucre en poudre* 
- 5 oeufs moyens 
- 4 cuillères à soupe de farine fluide tamisée (50 g)

Facultatif :
2 à 3 cuillères à soupe de liqueur d'orange, de cointreau ou de liqueur de cerises
10 à 12 carreaux de chocolat noir ou blanc

* si vous aimez les fondants bien sucrés mettre 150 à 175 g de sucre

P1170575

RÉALISATION

Préchauffer le four à 200°.
Faire fondre, dans un récipient, le chocolat coupé en morceaux et les 150 g de beurre au bain-marie en remuant pour obtenir une crème lisse et bien homogène.
Battre dans un bol, les oeufs entiers et le sucre (inutile d'utiliser un batteur électrique, la préparation ne doit pas mousser). 
Incorporer à l'appareil précédent le chocolat fondu tout en remuant la crème puis ajouter la liqueur (facultative).
Tamiser au dessus de la préparation 50 g de farine fluide  en remuant bien au fouet pour obtenir un appareil homogène.
Beurrer et fariner les moules (ne pas les huiler mais bien les enduire de beurre ou de margarine pour pouvoir démouler les fondants qui sont fragiles car liquide à l'intérieur).
Les remplir au 3/4 de la préparation et poser éventuellement au centre 2 carrés de chocolat noir ou blanc sans trop les enfoncer pour ne pas qu'ils tombent au fond de la préparation.
Enfourner 10 à 12 minutes pour des mi-cuits au coeur bien liquide ou 15 minutes pour des fondants moins coulants (comme sur les photos).
Ces températures sont données à titre indicatif, elles sont valables pour mes raviers en porcelaine mais pour des moules en silicone, 8 à 10 minutes suffisent pour un coeur coulant.
Quand les fondants sortent du four, il faut les servir tièdes pour que le coeur soit bien coulant.

P1170565

 

P1170576

 

 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 10:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 juin 2014

Gâteau au chocolat nappé ultra rapide et ultra simple à préparer

Si vous débutez (ou non) en cuisine cette recette est pour vous : délicieuse, ultra simple et inratable !
C'est la plus facile et la plus rapide à réaliser que j'ai testée. Inutile de sortir votre robot ou votre batteur, un simple fouet suffit !
Le gâteau est bien moelleux, le goût du chocolat est parfait, ni trop fort ni trop léger et c'est une recette qui, non seulement est facile à réaliser, mais qui en plus ne salit presque rien !!!
Ma fille et mes amies l'ont toutes beaucoup appréciée et j'ai l'intention de la refaire très régulièrement bien que ce ne soit pas la meilleure recette de gâteau au chocolat du blog !

C'est sur le forum de cuisine cacher de Doctissimo que Mamoune a posté cette recette et elle a obtenu un succès immédiat chez toutes celles qui l'ont réalisée, les nombreux commentaires sont très élogieux !
Merci donc ma chère Mamoune pour ce moelleux si facile à faire !

Avec ces quantités j'ai obtenus 4 petits moelleux cuits dans des moules à muffins et un gâteau rectangulaire de 22 cm sur 18 cm de côté (un peu trop haut à mon avis).
Je vous conseille donc un moule rond de 24 à 26 cm de diamètre ou un moule rectangulaire plus grand que celui que j'ai utilisé.

P1090744

INGREDIENTS

- 300 g de chocolat à 50% de cacao
- 1 verre* de lait ou de lait de soja
- 1/2 verre* d'huile
- 1 verre* et demi de sucre
- 4 gros oeufs
- 4 cuillères à soupe de rhum ou de cointreau (facultatif)
- 1 verre* de farine 
- un sachet de levure

*Le verre est un verre jetable de 20 cl

P1090776



REALISATION

Préchauffer le four à 190-200°.

Dans une casserole, mettre le chocolat, le lait, l'huile et le sucre.
Faire bien fondre l'ensemble en remuant sans arrêt avec un fouet. Une fois que c'est bien fondu, retirer du feu ajouter l'alcool choisi, prélever un verre de ce mélange et le réserver.
Ajouter dans la casserole les oeufs un par un (surtout bien mélanger avec un fouet après chaque oeuf, sinon l'oeuf cuit dans le chocolat encore chaud) puis la farine additionnée de levure.

Mettre dans un moule et faire cuire à 190° pendant 30 minutes environ pour un grand gâteau, 25 minutes pour des petits muffins. Vérifier la cuisson en plantant un couteau au centre du gâteau car suivant les fours la durée de cuisson peut varier.

Quand le gâteau sort du four, le napper avec le contenu du verre réservé et laisser refroidir sans le mettre au réfrigérateur pour que le nappage ne durcisse pas.

Remarques : 
- Il faut utiliser un bon chocolat noir à 50 % de cacao auquel vous pouvez ajouter une cuillère à café de cacao pur pour renforcer le goût du chocolat mais je ne vous conseille pas un chocolat à 70% de cacao sauf si vous aimez un goût très fort de chocolat.
- Pour un gâteau encore plus moelleux, on peut remplacer le lait par de la crème de soja sinon par du lait d'amande ou du lait de coco.
- Cette recette est très facile à réaliser donc idéale pour les enfants, ils seront très fiers du résultat !
- Surveillez la cuisson pour sortir le gâteau du four dès qu'il est cuit car si vous le laissez trop longtemps il risque de sécher un peu.

  P1090794

P1090791

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de gâteau au chocolat (cliquez sur le nom du gâteau)

       Bellevue            Mousseux #2        Chocolat-marrons     Brownies C. Felder
 
P1020755     P1010745      DSCN5877       brownie_felder__2_


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 10:00 - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 juin 2014

Tartelettes à la pistache et aux cerises

J'apprécie beaucoup l'association des pistaches avec les cerises et comme j'avais des cerises bigarreaux dodues et bien sucrées j'ai improvisé cette recette.
La pâte à tarte est celle de C. Michalak et j'ai utilisé ma recette de crème frangipane dans laquelle j'ai remplacé les amandes par des pistaches.

Dans la moitié des tartelettes, j'ai mis des cerises coupées en petits morceaux dans la crème "pistachine", dans la deuxième partie, j'ai rajouté au fond de mes tartelettes une compotée de cerises.

65647492

 

INGREDIENTS (pour 24 à 25 minis-tartelettes de 6 cm de diamètre ou 12 tartelettes de 10 cm de diamètre) 

Pâte à tarte de Christophe Michalak
- 190 g de farine
- 20 g de fécule de pommes de terre
- 90 g de sucre glace
- 130 g de beurre
- 35 g de pistaches en poudre
- 1 pincée de sel fin
- 1 oeuf (50g)

Crème "pistachine" rapide (la recette d'amandine qui est là : clic est plus longue mais meilleure )
- 150 g de beurre ou de margarine
- 175 g de sucre semoule
- 175 g de pistaches moulues en poudre
- 25 g d'amandes en poudre
- 4 oeuf (200g)
- 10 cl (100 g) de crème fleurette ou de nutriwhip ou de crème de soja
- 500 g de cerises bigarreaux mûres et sucrées

Compotée de cerises
- 300 à 400 g de cerises bigarreaux mûres et sucrées
- 2 cuillères à soupe de sucre roux

Remarque
On peut faire cette recette avec 100g de margarine dans la crème pistachine pour avoir une crème moins grasse 

65850860

 

REALISATION

Fond de tartelettes
1. Tamiser la farine, la fécule et le sucre glace.
2. Couper le beurre ou la margarine en dés et le travailler à la main.
3. Ajouter l'oeuf et le sucre puis la farine additionnée de fécule, les pistaches et les amandes
4. Lorsque tous les ingrédients sont mélangés, mettre en boule, filmer et réserver au minimum 1 heure au réfrigérateur avant utilisation (Le repos de la pâte au frais la détend, la rend souple et malléable. Elle s'étalera ensuite plus facilement et surtout ne se rétractera pas pendant la cuisson).
5. Ce délai écoulé, étaler votre pâte sur une hauteur de 3 mm environ.
6. Faire des disques de 8 cm de diamètre et les placer dans des moules en silicone de 6 cm de diamètre, piquer la pâte avec une fourchette pour ne pas qu'elle gonfle à la cuisson.
7. Badigeonner les fonds de pâte de blanc d'oeuf pour éviter qu'elles se ramollissent au contact de la compotée de cerises.

Compotée de cerises
Dénoyauter les cerises et les vérifier pour éliminer celles qui sont véreuses.
Les couper en morceaux et les faire mijoter 15 minutes environ avec 2 cuillères à soupe de sucre (si vos cerises ne sont pas très sucrées, mettez plus de sucre).


La crème à la pistache

Mixer finement les pistaches crues. Mélanger tous les ingrédients au fouet, excepté la crème pour obtenir un mélange homogène.
Ajouter la crème fleurette ou la crème parvée à ce mélange. Surtout ne pas l'émulsionner, sinon elle risque de gonfler au four.
Réserver au minimum 1 heure au réfrigérateur.

Montage
Mettre une cuillère à café de compotée de cerises sur les fonds de tartelettes. 
Recouvrir de crème de pistache (1 cuillère à soupe par tartelette).
Mettre dans la crème 2 cerises coupées en petis morceaux (ou plus pour des tartelettes plus grandes ou si vous ne mettez pas de compotée de cerises).
Disposer sur la crème pistachine des cerises coupées en deux et mettre au four 25 à 30 minutes à 170°C (th.5).

pistache-cerise (23)

Mini-tartelettes de 5 cm de diamètre:

pistache cerise (7) 

Avec compotée de cerises :

 pistache cerise (12)

Sans compotée de cerises :

pistache cerise (18)

Tartelettes de 10 cm de diamètre :

tarte pistache cerise

Remarque
Pour obtenir une tartelette plus croustillante, vous pouvez faire cuire les fonds de tartelettes à blanc pendant 7 à 8 minutes avant de les remplir de cerises et de crème à la pistache.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de tartelettes (cliquer sur le nom de la recette) :

     Amandine          Ganache chocolat     Framboise-chocolat       Tarte Bounty

DSCN5396      35747069_1_        DSCN5380       P1040140


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 10:00 - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2014

Recette pour Chavouot 2014 : Cheesecakes (5 recettes), flan pâtissier, crème renversée, recettes salées

Le nom de la fête de Chavouot signifie « semaines ». Cette fête a lieu sept semaines après Pessa’h et dure deux jours (un seul jour en Israël), commençant au coucher du soleil le 5 Sivan jusqu’à la tombée de la nuit le 7 Sivan.

Chavouot est aussi appelée fête des prémices (yom habikourim), car c'est à cette dâte que les premiers fruits de la récolte étaient offerts au Temple mais aussi Fête de la Moisson (‘Hag HaKatsir) car c'était l'époque de la récolte du blé, et deux pains de farine de froment étaient portés en offrande au Beth Hamikdache en signe de gratitude envers D.ieu pour l'abondante récolte.

C'est la seconde des Trois Fêtes de Pèlerinage (Chaloch Régalim), les deux autres étant Pessa'h et Souccot.
Contrairement aux deux autres fêtes qui comportent des Mitsvot spécifiques (la Matsa, le Maror, etc. à Pessa’h ; la Souccah, les « quatre espèces » à Souccot), Chavouot n'a aucune Mitsva particulière, ni aucune cérémonie distincte. La raison en est qu’à Chavouot la Torah entière nous fut donnée et, par voie de conséquence, les Mitsvot dans leur totalité.
Le don de la Torah fut un événement spirituel d’une grande portée, qui marqua l’essence de l’âme juive pour l’éternité.  Nos Sages l’ont comparé à un mariage entre D.ieu et le peuple juif. Chavouot signifie également « serment », et en ce jour, D.ieu fit un serment d’alliance perpétuelle avec nous, et en retour, nous lui avons juré une fidélité éternelle.

La première nuit de Chavouot, les Juifs ont l'habitude de veiller toute la nuit en étudiant la Torah.
L’une des explications de cette coutume est que les Juifs ne s’étaient pas levés tôt le jour où D.ieu a donné la Torah au Sinaï et il fallut que le Créateur Lui-même les réveille. Pour réparer cette erreur, les Juifs ont pris sur eux l’habitude de rester éveillés toute cette nuit.

Cette année Chavouot aura lieu du mardi 3 juin au soir au jeudi 5 juin au soir
Mardi soir 3 juin (et mercredi soir en dehors d'Israel)
 les femmes allumeront deux flammes en récitant les bénédictions :

BAROUKH ATAH ADO-NAÏ É-LOHÉNOU MÉLEKH HAOLAM ACHÈRE KIDÉCHANOU BE-MITS-VO-TAV VETSIVANOU LÉHADLIK NÈR CHEL YOM TOV. (Tu es béni, Eternel notre D.ieu, Roi de l'univers, qui nous a sanctifié par Tes commandements, et nous a commandé d'allumer la lumière du jour de fête).  
(source : site chabad.org dans lequel vous trouverez de plus amples explications  clic)

La veille de Chavouôt nous avons la coutume de décorer la synagogue (avec des fleurs) en l'honneur de la fête,
a) Une des raison de ce Minhag est que lorsque la Torah fut donnée, le monde se remplit d’une odeur agréable.
b) c'est aussi en souvenir des prémices pendant lesquels on utilisait des fleurs pour décorer.
c) Cette coutume nous rappele qu'à Chavouôt, le monde est jugé pour la production des arbres fruitiers (Maguen Abraham).
d) De plus, nos Sages relatent que, bien que le mont Sinaï fut une montagne rocailleuse située en plein désert, il se recouvrit d’un tapis d’herbe et d’une multitude de fleurs lors du don de la Torah.
(Source : Rav Atlan du site judaisme.org et chabad.org)

Pour Chavouot nous avons l'habitude de faire des gâteaux au fromage et de consommer des plats halavi (lactés) car la Torah est comparée à du lait mais vous trouverez plusieurs explications de cette coutume ici : clic.

RECETTES SUCREES

Recette 1 de cheesecake : La plus légère

cheesecake_1__5_

Recette 2 : Cheesecake aux framboises

26570912_1_

Recette 3 : Cheesecake avec petits suisses

DSC02357

Recette 4 :Cheesecake au kiri et petits suisses (plus riche et plus compacte, c'est celle que je préfère)

DSCN8042

Recette 5 : Cheesecake sans cuisson

P1000536

Crème renversée de P. Hermé

83120109_p

Flan pâtissier de C. Felder

sans-titre

Flan parisien sans crème fraîche

66181262

Nougat glaçé

65769760


RECETTES SALEES

Crèpes à la béchamel aux champignons

67572972_p

Lasagnes aux épinards et à la béchamel

67805196_p

Quiche aux épinards

65388837

Quiche aux poireaux

69999560

Pizza au fromage

55717936_p

Pizza avec pâte briochée

83118232_p


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 19:40 - Commentaires [100] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,



10 mai 2014

Les vrais biscuits bretons : de délicieux petits biscuits sablés

C'est sur le blog de Camille "Cake in the city" que j'ai trouvé la recette de ces excellents petits sablés.
Ils font partie, avec les palets bretons :
clic, les biscuits au citron de C. Felder : clic, et les diamants : clic de mes recettes de sablés préférées !
Je les ai fait avec du beurre puis avec de la margarine et bien qu'ils soient délicieux dans tous les cas, la version au beurre est nettement meilleure.
Si vous souhaitez faire des biscuits
parvés, ajoutez à la pâte du sucre vanillé ou de l'extrait de vanille.

47833521

 

INGRÉDIENTS

- 200 g de beurre ou de margarine
- 120 g de sucre en poudre
- 3 jaunes d'oeufs
- 370 g de farine type 65 (en magasin bio) ou type 55
- 1 pincée de sel
- 1 cuillère à café de vanille liquide ou 3 sachets de sucre vanillé (si vous utilisez de la margarine)

- 1 jaune d'oeuf délayé avec 1/2 cuillère à café d'eau

47178054

 

RÉALISATION

Préchauffer le four à 160°.
Dans un bol ou dans la cuve de votre mixeur, mélanger le beurre ou la margarine coupé en très petits morceaux avec les 3 jaunes d'oeufs, le sucre et éventuellement la vanille.
Ajouter la farine et le sel et bien mélanger pour obtenir une pâte très souple (ne pas trop travailler la pâte).
Envelopper la pâte de film alimentaire et la laisser reposer 20 minutes à 1 heure au réfrigérateur.
Étaler la pâte au rouleau sur le plan de travail légèrement saupoudré de farine à 4 mm d'épaisseur (les biscuits ne doivent pas être trop fins sauf si vous les aimez bien croquants) et découper les biscuits avec un emporte pièce de 4 cm (pour des petits sablés) ou 6 cm de diamètre .
Piquer la pâte avec les dents d'une fourchette ou la pointe d'un couteau pointu sur l'envers.
Déposer les biscuits sur une feuille de papier sulfurisée, les quadrillé avec une fourchette ou une petite grille et les dorer au jaune d'oeuf 2 fois si possible.
Enfourner pour 12 à 14 minutes. Le bord des biscuits doit être à peine doré
.

sabl_s__13_

sabl_s__9_

 

Remarques

- Si vos jaunes sont trop petits vous aurez une pâte qui se travaille difficilement, rajoutez dans ce cas une ou deux cuillères à soupe d'eau froide.
- Dans une de ces recettes de sablés (butterbredle dans "Les meilleurs gâteaux") C. Felder conseille, lorsque la pâte est formée, de l'étaler directement entre 2 feuilles de papier sulfurisée, de la réserver 30 minutes au réfrigérateur et de la découper en carrés au couteau pour ne pas avoir de chute de pâte ce qui permet de la travailler au minimum. Les sablés ainsi préparés sont moins jolis mais meilleurs.
- Pour avoir des biscuits vraiment sablés, travaillez le beurre lorsqu'il est froid et surtout évitez de trop pétrir la pâte : il faut la malaxer du bout des doigts et le moins possible.
- Vous pouvez ajouter quelques pistaches crues à votre pâte c'est délicieux !

sabl_s__4_

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de biscuits sablés :

Sablés citron de C Felder         Sablés de Marmiton              Palets bretons

      49589168_1_          49589210_1_        30174913_1_


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 22:50 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 mai 2014

Nougat glacé au miel

Je n'ai vraiment pas le temps de préparer de nouvelles recettes donc je reposte cette excellente recette de Bernard Dauphin que je vous recommande vivement d'essayer.
J'étais très contente de ma recette : clic je n'essayais donc pas d'en trouver une autre mais comme j'ai toujours réussi les recettes de Bernard Dauphin, je l'ai quand même testée et je l'ai trouvé excellente.
Elle est un peu longue à réaliser mais facile à faire et délicieuse, c'est le meilleur nougat glaçé que j'ai dégusté et je crois que je ne changerai plus de recette !
L'utilisation d'un thermomètre est presque indipensable pour vraiment la réussir.

 

65769760

 

INGREDIENTS

- 120 g de miel
- 150 g de sucre

- 30 g de sirop de glucose
- 120 g de blancs d'oeuf (4 blancs)
- 500 g de crème fraîche liquide
- 75 g de Cointreau (Grand-Marnier dans la recette initiale)
- 200 g de fruits confits (150 g dans la recette initiale)
- 5 g de beurre
- 50 g de pistaches décortiquées non salées
- 50 g d'amandes décortiquées non salées 
- 100 g de noisettes décortiquées non salées

J'ai modifié après plusieurs essais les quantités initiales : plus de noisettes (100g) et j'ai mixé finement la moitié des amandes et des noisettes pour obtenir du praliné que j'ai incorporé dans le nougat
J'ai également augmenté la quantité de miel (120 g) et diminué celle de sucre (150g)
 

nougat glacé

 

 

REALISATION

- Couper les fruits confits en petits cubes, les mettre dans un récipient avec le cointreau pour les faire macérer. Réserver.
Mettre les amandes dans une casserole et les recouvrir avec de l'eau. Porter à ébullition et arrêter au 1er bouillon. Laisser refroidir. Sortir les amandes , les émonder et les laisser sécher quelques instants sur une passoire
- Faire griller les amandes et les noisettes au four th150° pendant 15 à 20 minutes (surveiller la cuisson). Hacher ensemble, assez grossièrement, les noisettes et les amandes (je les ai coupées avec un couteau c'est l'étape la plus longue de cette recette !). Réserver.
- Préparer la crème chantilly : Mettre au congélateur le bol du batteur, les fouets et la crème fleurette pendant environ 1/2 heure. Dans le bol bien glacé, fouetter la crème fraîche jusqu'à ce qu'elle épaississe en prenant garde de ne pas battre trop longtemps pour ne pas qu'elle se transforme en beurre (surveiller la couleur : des reflets jaunes indiquent que la crème se transforme en beurre) et réserver au réfrigérateur jusqu'à utilisation.

P1060203
- Préparer le caramel : Dans une casserole bien propre, verser 100 g de sucre et 30 g d'eau froide et porter à ébullition sans remuer. Lorsque le sucre commence à blondir, remuer délicatement la casserole pour répartir le caramel mais sans éclabousser les parois.
Dès que le caramel est blond, retirer la casserole du feu, ajouter 5 g de beurre puis le mélange amandes/noisettes et bien mélanger à la cuillère en bois pour enrober tous les fruits secs de caramel. Verser les fruits secs dans un récipient et les séparer les uns des autres en les roulant entre les paumes des mains, ajouter les pistaches concassées, réserver (vous pouvez mixer la moitié des amandes et des noisettes caramélisées pour obtenir du pralin à ajouter dans le nougat, je trouve que c'est meilleur).

                               P1060191 P1060195 P1060198

- Battre les blancs d'oeufs en neige en incorporant 30 g de sucre lorsque les blancs sont bien fermes pour les durcir encore.
- Dans une casserole, mettre le sucre restant (50 gr), le miel, le sirop de glucose (ou du miel mais le pouvoir sucrant du miel est supérieur à celui de glucose donc en mettre un peu moins) et cuire à 121° (environ 3 minutes de cuisson après l'ébullition)
- Verser ensuite ce sucre en filet, doucement, sur les blancs, sans arrêter de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement.
- Incorporer les fruits confits, le Cointreau et les fruits secs (et eventuellement le pralin) dans les blancs (meringue italienne) et bien mélanger sans casser les blancs.
- Ajouter la crème fraîche montée en chantilly en soulevant délicatement la préparation.
- Chemiser des moules à cake de film alimentaire (ainsi il n'y aura aucun problème de démoulage) et couler l'appareil en lissant le dessus à la spatule.  
- Mettre au congélateur au moins une demi journée.
- Démouler les nougats, éventuellement les trancher s'ils ont été montés en moule à cake, et servir avec un coulis de framboises ou d'autres fruits rouges, du caramel ou des copeaux de chocolat.

P1060249

P1060257

Remarques
- Pour une recette
parvée, remplacez la crème fleurette par de la crème type rich et diminuez la quantité de sucre puisque les crèmes parvées sont sucrées
- Ce nougat se conserve parfaitement au congélateur, vous pouvez donc le préparer quelques semaines à l'avance.
- Vous pouvez remplacer le sirop de glucose dans cette recette par du miel, bien que le pouvoir sucrant du miel soit supérieur à celui du glucose.
- J'ai acheté des noisettes décortiquées, grillées et non salées mais si vous faites griller vos noisettes, vous pouvez utiliser un sèchoir à cheveux pour éliminer les peaux des noisettes !
- Je n'ai pas moulé le nougat dans des moules à cake mais dans des moules à brioche et dans des cercles à entremets de 8 cm de large. avec cette quantité vous pouvez obtenir 18 glaces individuelles dans les moules à brioche ou 28 à 30 nougats individuels dans des moules à mini-brioche ou 15 glaces dans les cercles à entremets (chemiser les cercles à entremets de rhodoïd).

P1060225

- Vous pouvez présenter le nougat dans des coques en chocolat obtenues en badigeonnant des moules en silicone de chocolat fondu : c'est joli mais je préfère le nougat nature, arrosé d'un coulis de framboises.

P1060265

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

D'autres recettes de glaces

      Caramel                   Chocolat                      Sorbets                      Vanille

DSCN5804     DSCN5788     25491285_p_1_       P1020772


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur. 

Posté par piroulie à 08:30 - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 avril 2014

Mona ou Mouna (petites brioches à la fleur d'oranger)

Je réedite cette recette qui me rappelle mon enfance : Ces brioches sont typiques d'Afrique du Nord et c'est la fleur d'oranger qui les caractérise.
Je les fais, entre autres, pour rompre le jeûne de Kippour ainsi que pour les autres jeûnes car elles contiennent moins de matières grasses que mes autres recettes qui sont
.

Vous pouvez y ajouter du chocolat ou des fruits secs (noix, raisins secs, cranberries etc...)

30970155

Ingrédients (pour 15 à 18 mounas):

- 500 g de farine
- 10 cl d'huile (1/2 verre)
- 25 g de levure fraîche de boulanger ou une cuillère à soupe de levure sèche
- 70 g de sucre en poudre (100 g pour moi)
- 5 jaunes d'oeufs*
- 2 à 3 sachets de sucre vanillé
- 4 à 5 càs d'eau de fleur d'oranger ( ou de rhum si vous n'aimez pas la fleur d'oranger)
- un peu de lait ou d'eau tiède** (le total eau + huile+ oeufs doit faire environ 35 à 40 cl)
- 1 à 2 càc de zeste d'orange (facultatif)
- 1 pincée de sel

Décoration : 1 jaune d'oeuf

*Vous pouvez remplacer les 5 jaunes par 2 gros oeufs entiers mais les mounas seront moins moelleuses et sècheront plus vite
**Le volume total de liquide : oeuf+huile+eau ou lait doit être d'environ 350 ml la pâte en fin de pétrissage doit être collante car elle va s'assécher au réfrigérateur.

Réalisation

La veille
Dans le bol de votre robot ou dans la cuve de votre MAP (machine à pain), délayez la levure dans le lait tiède ou dans l'eau et ajoutez les 5 jaunes d'oeufs (ou 2 oeufs entiers), les sucres, la fleur d'oranger, l'huile puis la farine et en dernier le sel ( il vaut mieux que le sel ne touche pas la levure surtout pour une pâte qui doit reposer toute la nuit !).
Pétrir la pâte jusqu'à ce que tous les ingrédients soit bien amalgamés .(pétrir pendant minimum 20 min ou laisser le programme pâte se dérouler si vous utilisez la MAP).
La pâte doit être collante elle va se dessécher légèrement au réfrigérateur
Si vous utilisez le robot laissez la pâte monter un moment
Mettre la pâte dans un bol, la recouvrir de film étirable et la laisser au réfrigérateur jusqu'au lendemain

Le lendemain
- Sortir la pâte du réfrigérateur et la dégazer (la travailler pour la faire dégonfler )
- Partagez la pâte en deux et pétrissez à nouveau si vous souhaitez faire 2 grosses mounas sinon vous pouvez faire 15 à 18 petites mounas individuelles.
- Formez des petites brioches rondes d'environ 60 à 70 g chacune, déposez les dans des moules à brioches et laissez monter jusqu'à ce qu'elles aient doublé de volume (en hiver c'est assez long !)
.
Remarque :La pâte doit être collante, ne rajoutez pas de farine mais farinez vous les mains pour former les mounas**.
Préchauffez le four à 180°
Battez le jaune d'oeuf et badigeonnez les mounas.Vous pouvez les parsemer de sucre concassé (comme je n'en n'avais pas j'ai saupoudré de sucre vanillé)
Enfournez env. 12 à 15 min pour des petites mounas, 20 à 25 min pour les grosses : Surveillez la cuisson de façon à ce que les monas brunissent très légèrement.

**Attention si vous n'utilisez pas de moule pour cuire vos brioches il ne faut pas que la pâte soit collante sinon elles vont s'étaler

Remarques
- Vous pouvez utiliser votre MAP pour préparer la pâte mais si vous voulez la cuire en map la quantité est trop importante et ça risque de déborder !!
-Vous pouvez préparer les mounas le jour même dans ce cas augmentez la quantité de levure (40 g de levure fraîche ou 2 sachets de levure sèche de boulanger).
- La quantité de sucre initiale est de 70 g. Comme j'aime les mounas bien sucrées je mets donc 100 g mais certains internautes (et ma mère !) les ont trouvées trop sucrées avec cette quantité de sucre.
- Les mounas sèchent assez vite car elles contiennent beaucoup d'oeufs je vous conseille de les congeler si vous ne les consommez pas dans la journée.
- vous pouvez remplacer les jaunes par 2 oeufs entiers mais les brioches seront moins moelleuses et sècheront plus vite.
 

 

30970126_p

 

mona_mouna__6_

mona_mouna__7_

 INSERT : j'ai utilisé cette recette pour faire des kanelbullar, brioches roulées à la cannelle, la technique est là : clic que nous avons trouvé excellents (ici cuits dans des moules à muffins).

P1160199

 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.

Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 08:30 - - Commentaires [85] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 avril 2014

Hallot (pain brioché) en forme de clefs

Dans certaines communauté, la coutume est de faire le premier chabbat après Pessah des hallot en forme de clefs.

hallot en forme de clés

Plusieurs explications à ce minhag : La manne a arrêté de tomber à l'arrivée des bnei Israel à Canaan.
Pour la première fois de leur vie, ceux-ci ont dû travailler pour subvenir à leur besoins pour pouvoir se nourrir de ce que la terre d'Eretz Israël leur offrait au retour.
La challah-clef, est en fait le symbole de notre demande faite au créateur de nous ouvrir les shaarei (portails) de la parnassa (gain).
L'explication kabalistique est qu'après Pessah, les portails du paradis se sont fermés et que grâce à la mizvah de shabbat, il est de notre devoir de les rouvrir.
Enfin dans le cantique des cantiques, on trouve ""Pitkhu li petakh ke-khudo shel makhat" ce qui veut dire, ouvrez-moi  (dans votre cœur) un orifice petit comme le chat d'une aiguille (pour teshouva,repentir) et moi le créateur j'ouvrirais le reste! (merci à mon amie Rivka Bloemhof Ehrlich)

Façonnage avant cuisson

P1150568

P1150573

Les hallots après cuisson (vous trouverez les recettes dans l'index : clic)

P1150597

P1150608

P1150590

 


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 11:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

20 avril 2014

Recette de nougat blanc (facile et délicieuse)

Je réédite cette ancienne recette que vous pouvez préparer pour Pessah ou pour "mimouna"

nougat_blanc__2_

Après plusieurs tentatives plus ou moins heureuses ( plutôt moins d'ailleurs !) j'ai enfin trouvé une excellente recette de nougat blanc.
Bon c'est très sucré c'est du nougat !!! et on sent bien le goût du miel

Merci donc à Kate du blog Gloubiblog

Ingrédients

- 175 g de miel doux ( j'ai mis du miel toutes fleurs assez doux sinon c'était trop fort à mon goût)
- 300 g de sucre en poudre
- 2 cuillères à soupe d'eau
- 1 blanc d'oeuf
- 200 g d'un mélange de noisettes, de pistaches et d'amandes non salées ( mais vous pouvez ne mettre que les fruits secs que vous aimez)
- 2 feuilles de pains azymes (appelée aussi feuille d'hostie à ne pas mettre à Pessah)

nougat_blanc

 

Réalisation

Faire revenir les fruits secs au four à 150 ° en commençant par les noisettes et les amandes puis en rajoutant au bout de 10-15 minutes les pistaches qui cuisent beaucoup plus rapidement (surveillez attentivement ça brûle vite ou faite les griller sur une poêle) 

Mélangez le miel, le sucre et l'eau dans une petite casserole et faire chauffer très doucement pour faire bien fondre le sucre
Montez la température  jusqu'à ce que le sirop atteigne environ 140° -il vous faut un thermomètre- (B.Dauphin préconise 143°,certains 145°)
Retirez aussitôt du feu (attention si votre sirop n'est pas assez cuit le nougat sera trop mou et collant et si vous le laissez cuire trop longtemps il va brûler ou le nougat sera trop dur).
Montez le blanc en neige très ferme et rajouter doucement le sirop : n'ayez aucune crainte votre blanc ne va pas retomber au contraire il va bien monter en moussant
Dessécher le nougat si vous ne le consommez pas immédiatement (voir remarque)

nougat_023 

Rajoutez  les fruits secs puis versez la préparation dans un moule en silicone ou dans un moule tapissé d'une feuille d'hosties (je n'en avais pas et c'est dommage !!) , tassez et lissez à l'aide d'un couteau ou d'une cuillère, posez éventuellement une feuille d'hostie par dessus et tassez à nouveau.

Remarque :
Si votre nougat est trop mou,avant de rajouter les fruits secs vous pouvez le dessécher au bain-marie (ce que je vous recommande si vous voulez le conserver quelques jours), pour cela mettre le nougat dans une casserole sur feu très doux (sur ma plaque à induction th 1) et le dessécher en remuant constamment avec une cuillère en bois en veillant bien à ne pas brûler.
A défaut de plaque électrique, ce desséchage de la masse peut être réalisé au bain-marie en posant le récipient sur une casserole d'eau en ébullition.
Quand la masse se détache du fond, la température idéale est atteinte.
Retirer du feu puis rajouter les fruits secs avec une cuillère en bois. (Bernard Dauphin)

nougat_027

Bon si vous les avez ratés pas de panique, ça m'est arrivé !!!! donc allez

Laissez refroidir au réfrigérateur ou dans votre cuisine s'il fait frais  puis coupez en morceaux  à l'aide couteau (j'ai trempé la lame dans de l'eau bouillante pour que ce soit plus facile et j'ai fait des croisillons au dessus de mes nougats)

nougat_blanc__3_

Remarque
Le nougat a tendance à se ramollir si on le conserve quelques jours sauf si il a été bien desséché donc ne le conservez pas trop longtemps ou enrobez le de chocolat noir


Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droits.
Ils sont la propriété de Piroulie.
Toute reproduction de ces textes ou de ces photos est interdite sans la permission de l’auteur.

Posté par piroulie à 10:51 - - Commentaires [129] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,



Fin »